PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

dimanche 3 juillet 2016

Point - progression en juin 2016

(héhé, vous pensiez que j'étais trop occupée à polir mon évier pour parler d'autre chose ?! Bernique. Certes, mener à bien l'entreprise Flylady 2.0 et son pendant bloguesque ne serait pas compatible avec moults articles autres ici, mais ne monopolise pas non plus tout mon temps ni tout mon cerveau)

Un mois de juin passé à la fois à toute vitesse avec notre expédition "à la mer", mais aussi déjà plus calme avec mes débuts à 50% et le ralentissement du rythme de Monsieur Bout, et donc une présence plus grande dudit Monsieur auprès de sa femme et de ses enfants reconnaissants.

Le Bébou

continue à s'autonomiser (et j'avoue que j'adore l'observer là-dedans ! J'y fais d'autant plus gaffe depuis ma lecture des points correspondants chez Faber & Mazlish)
  • il a appris spontanément à enfiler ses chaussettes (zuuuut, juste avant que la météo - et l'arrivée de ma commande ventes-privées - ne signe le basculement vers des sandales; comment vous voulez qu'on pratique, maintenant, hein !? Bon du coup il a vite appris à maîtriser les boucles desdites sandales)
  • il s'intéresse aux boutons et a passé pas mal de temps sur celui des chouettes cadres d'habillage offerts par sa marraine qui lui permet de travailler cela tout son saoul et de manière plus gratifiante que ses chemises
  • sa capacité à se laver seul à encore évolué puisqu'il sait (à peu près...) se servir de la douche pour se rincer, y compris actionner le petit machin qui gère la direction de l'eau vers la douche ou vers le robinet principal de la baignoire
  • il avait terminé le mois de mai en intensifiant son recours aux WC (plutôt qu'au pot), mutation accélérée par le fait que nous avons tout simplement oublié le pot à la maison en partant en vacances; bon, étant dans des maisons avec jeunes enfants, il n'aurait pas été difficile d'y remédier si nécessaire, mais cela n'a pas été nécessaire... exit le pot !
  • enfin, la semaine dernière il a commencé à demander à être  
    • "sans couche" pour la sieste, j'ai hésité puis j'ai rajouté une alèse et dit OK. Sans accident pour le moment ! 
    • Du coup il s'est mis à demander aussi à "dormir sans la couche" la nuit, pleine d'optimisme le premier matin je me disais que pouf, ça allait fonctionner comme ça, jusqu'à ce que je découvre la mare. Bon, c'est une mare qui vient en cours de nuit, plutôt tard, je ne sais pas si c'est qu'il dort ou qu'il ne se lève pas pour aller sur le pot, mais dans tous les cas ce n'est pas une mare qui nous réveille, c'est toujours ça ! Mais je n'ai aucune idée de comment procéder, si y a des trucs qui pourraient l'aider ou pas; pour le moment, je vais peut-être juste profiter des soldes pour investir dans un ou deux draps housses de lit simple supplémentaires, je suis un peu juste niveau stock !

en voyage, nous avions eu droit au premier dessin, et effectivement, il se met à dessiner des formes (généralement des espèces d'énormes œufs qui prennent toute la feuille, on dirait qu'il essaie de dessiner le tour de la feuille, en quelque sorte)

motricité globale :
juin = 3 ans du jeune homme, nous lui avons offert le vélo déniché pendant ledit voyage, il est donc en train d'apprendre à rouler dessus, sans petites roues directement, du coup. 
Il progresse à bon train, après quelques jours nécessaires pour maîtriser le principe des pédales (eh oui, après une draisienne), je commence à pouvoir le lâcher quelques instants, et ça roule... jusqu'à ce qu'il se rende compte que je l'ai lâché, globalement.  Et moi, je n'ai plus de dos...

Au niveau langage, juin a été le mois du subjonctif, les phrases du Bébou sont pleines de "pour que je puisse", "pour qu'E. ne puisse pas", "il faut que tu sois"...
Quant à la fameuse inversion pronominale, c'est fou, mais je crois qu'elle est vraiment derrière nous, n'en demeurent que quelques rares vestiges. "je", "tu", impeccable, et ces derniers temps, les "mon", "ton"... jusqu'à une séance où il se régalait visiblement en se désignant "moi, moi, moaah".

Enfin, dernière grande évolution : F. s'intéresse maintenant au dénombrement. Au vu de son intérêt pour les chiffres écrits (à cause des boutons de l'ascenseur), j'avais pris quelques livres d'enfant autour de ce thème et après un intérêt poli pendant quelques jours, pouf, déclic
Qui s'est manifesté pour la première fois quand j'ai décrit la construction ci-contre : 
"oh, tu as empilé des rectangles
et qu'il a précisé :
"oui, j'en ai mis...1...2...3 rectangles". 
Depuis, il compte les yaourts dans le frigo, les étoiles sur les étiquettes, les enfants au parc... Jusqu'à 4, c'est généralement bon, 5 passe encore, 6 est plus hasardeux. 
En revanche je pense que "5" désigne encore le 5ème, la notion de quantité globale manque encore!


La Bébounette

Elle avait fait ses premiers pas en début de mois, nous avons été stupéfaits de la rapidité avec laquelle ces premiers pas se sont d'abord transformés en mètres entiers, puis, très vite, en pièces entières traversées sur deux pattes. En l'espace d'une douzaine de jours, la proportion 4 pattes / marche s'est inversée et depuis une dizaine de jours le 4 pattes a quasiment disparu. Et elle est rapide la miss !
Rapide et casse-cou, son front est orné en permanence de bleus et bosses on-ne-peut-plus spectaculaires.

La miss fait aussi d'énormes efforts pour parler, à l'aide de très longues phrases aux vocalises élaborées ; le "papa" commence à faire son apparition, et elle désigne tous les objets par le son "là" assorti de son petit index pointé

Mais surtout, nous admirons au quotidien les effets de la zone proximale de développement : son désir d'imiter son frère est frappant, et l'amène à se comporter d'une manière que nous n'avons jamais observée chez le Bébou au même âge
ainsi nous nous marrons à l'admirer
  • attraper le trousseau de clés, puis s'étirer au maximum en s'appuyant contre la porte d'entrée et tendre son petit bras pour essayer de mettre le clé dans la serrure;
  • essayer d'étendre des lingettes sur les poignées de porte de la cuisine;
  • s'efforcer d'accrocher un slip sur l'étendoir à pinces (alors que F. ne s'intéressait pas à cela au même age malgré les heures qu'il a passées à me voir faire; je suppose que c'est vraiment très différent de voir son frère en action !...)

et surtout, nettoyer

après l'avoir vue successivement utiliser son bavoir, puis un mouchoir pour frotter la surface devant elle, je lui ai proposé ce qui nous sert d'éponge à la fin d'un repas, au cours duquel elle avait généreusement étalé son petit suisse sur la tablette de sa chaise haute (cf plus bas) ! 
J'ai été ébahie de la concentration avec laquelle elle a frotté, y compris en suivant mes indications quand je lui ai montré un endroit qu'elle avait oublié.









Par ailleurs, elle fait de notables efforts pour manger seule ; nous avions noté des tentatives assez brouillonnes dans ce sens à ses débuts en chaise haute, mais à présent elle commence à faire cela avec plus de méthode... et de résultat! 
Tout dépend de la texture du repas, donc à la fois par égard pour elle (pour que ce soit gratifiant) et par égard pour moi (préserver mon propre confort en limitant la charge de ménage derrière), je limite ses efforts (= la mise à disposition de l'assiette) au petit suisse : la consistance bien collante lui permet de toujours avoir quelque chose à se mettre sous la dent, et limite les quantités qui se retrouvent ailleurs que prévu...







Bref, un mois de juin très riche, où j'apprécie doublement ma disponibilité grandissante.

2 commentaires:

  1. Beaucoup de progrès !!

    Du coup je viens de trouver mon Kdo d'anniv pour S : un mini pad vert (quoi ? si si ça sera pour lui, ça n'est pas du tout un prétexte pour craquer encore chez jemako ;-) Dommage qu'ils n'en fassent pas des roses !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ha ha ! Lumineuse idée, et non, pas du tout intéressée ;-)
      mais il est vrai que pour le coup, y a pas mieux que les mini-pad pour des petites mains de bébé... et vu la fréquence à laquelle ils sont lavés, je les lui laisse sans scrupule (d'autant qu'en fait une autre évolution notable, c'est que ça y est, la période "je mets tout à la bouche" semble être plus ou moins derrière nous...)

      Supprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...