PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

lundi 4 juillet 2016

J6 : 2 minutes sur un Hot Spot, tu rigoles?

Hier soir, vous avez 
  • nettoyé votre évier (et relu vos post-it)

Ce matin, vous 
  • vous êtes préparée de la tête aux pieds
  • avez lu un peu de prose flyladyesque, 
  • tué du nain (soit pour la première fois si vous combinez 5 & 6 comme moi, soit vous avez récidivé; on s'en fout, c'est une sale engeance. Et puis c'est teigneux, un nain!)
  • et relu vos post-it.

Aujourd'hui, nous allons assouvir un fantasme nous déguiser en pompiers et entrer dans le vif du sujet avec un outil typique Flylady

Babystep n°6
votre mission, si vous l'acceptez
Passez 2 minutes sur un Hot Spot

Euh ?

Bon, d'abord : c'est quoi un Hot Spot?

Hot Spot, point chaud : argh, voici un premier exemple du jargon Flylady !
Mais vous allez tout de suite comprendre.
Si je vous dis que dans nos maisons, nous avons tous des endroits qui sont des terres d'accueil de bazar sans domicile fixe, ça commence à faire tilt, hum ? C'est
  • la console de l'entrée, où l'on commence par déposer le courrier en arrivant, et puis s'y rajoutent une chaussette ramassée dans le couloir, une recette donnée par la voisine, la facture qu'on veut payer, etc.
  • la table de nuit, où s'amoncèlent mouchoirs, livres, chargeurs de téléphone, restes de tablettes de chocolat, boîtes de médicaments, jouets de bébé.
  • un coin de plan de travail ou le dessus du frigo... où attendent un tupperware, des bouteilles à jeter, quelques papiers, un bavoir, le moule à gaufres, une pince à linge, une autre chaussette, etc.

Ces surfaces ont donc la particularité d'être des aimants à bazar, et de grossir, grossir sans cesse, contaminant peu à peu les environs.
Comme un petit feu, qui, si on ne l'éteint pas bien vite, peut rapidement se transformer en brasier qui va faire flamber la forêt entière. D'où la notion de Hot Spot.
C'est plus clair, hein ?
Dit comme ça, vous voyez tout de suite où sont les vôtres, de Hot Spot.

Chez moi, les principaux sont
- la table de la salle à manger,
- l'étagère au dessus de l'évier,
- notre chevet de lit;
mais y en a bien d'autres !









 
Nous allons donc nous y attaquer aujourd'hui, à l'aide du meilleur ami de Flylady.
Permettez-moi de vous présenter 

l'ustensile qui va dorénavant vous accompagner dans votre quotidien:  
le minuteur

A ce stade, soit vous en possédez un, soit vous allez filer en acheter un prochainement, et compter sur votre chronomètre de téléphone portable dans l'intervalle.
  • Sélectionnez un Hot Spot, 
  • réglez votre minuteur sur 2 minutes, 
  • et attaquez vous au Hot Spot : 
    • balancez directement à la poubelle ce qui doit y aller, 
    • et remettez à leur place les autres choses.


Deux minutes uniquement ! 

C'est la force du truc. 
  • Activez-vous le plus possible pendant ces deux minutes, puis quand votre minuteur sonne, vous finissez votre trajet vers la poubelle, mais vous n'en faites pas plus. Interdiction! C'est essentiel : dites-vous bien que si, emportée par votre élan, vous faites davantage, le lendemain votre cerveau s'en souviendra: "ah non on ne me la fait pas à moi, le coup de 'je te promets 2 minutes et finalement c'est 5, 10 ou 20', j'y ai déjà eu droit".
  • Évidemment, votre Hot Spot ne sera pas éteint au bout des deux minutes; mais 
    • vous aurez commencé à enrayer sa croissance;
    • vous aurez fait un pas vers la maîtrise du Hot Spot; 
    • et surtout : un pas point du tout douloureux, eh, juste 2 minutes, franchement, c'est pas la mer à boire. Cela se case facilement n'importe où. Ça tombe bien, à partir de demain, dans votre routine du matin, et dans votre routine du soir, vous caserez 2 minutes.
Attention, les 2 minutes doivent absolument être sur un seul Hot Spot, hors de question de papillonner! 
  • Par ailleurs, 
    • pour vos débuts, je vous conseille de toujours cibler le même Hot Spot, à chaque séance, et ce jusqu'à son extinction totale. En être venue à bout, avoir ce résultat visible à votre actif, vous donnera des ailes pour la suite. 
    • Ce n'est qu'ensuite que vous choisirez, selon votre humeur ou l'urgence du moment, d'aller un matin taper ici, un soir taper là, le lendemain ailleurs encore.
  • Autre conseil, je vous inviterais à vous attaquer, pour commencer, à celui des Hot Spot qui vous désespère / angoisse le plus. 
    • Ainsi en avais-je usé lors de mon premier round Flylady: je m'étais attaquée à notre table de salle à manger où s'entassaient des piles et des piles de papiers en tout genre, dont beaucoup de trucs administratifs dont je procrastinais la gestion depuis des semaines... Je m'étais dit que si Flylady devait me prouver son efficacité, c'était en me permettant de venir à bout de cette montagne. Ce premier jour, j'avais donné un mini-coup de cuiller dans la montagne. Mais le lendemain, j'en avais donné 2 (matin, soir), et les jours suivants aussi. Et une cuiller, en fait, ça déblaie...
    • en revanche, nous parlons ici d'un Hot Spot, donc d'un espace délimité, la surface d'un meuble par exemple. Ce n'est pas le moment de s'attaquer à votre pièce foutoir, à votre sous-sol, que sais-je! Non non non. Elle ne perd rien pour attendre, ceci dit. D'autres outils de l'arsenal Flylady vous permettront de lui régler son compte, mais pour le moment, rappelez-vous, l'objectif est d'avoir du résultat visible rapidement.


Ma cible du jour : le bazar sur le bureau blanc. 
Car derrière, il y a le secrétaire, fraichement déplacé de la pièce qui va devenir notre salle de classe, et sur lequel un tas de papiers administratifs attendent (ouille ouille ouille).
Or pour pouvoir les classer un tant soit peu efficacement, ce à quoi je compte m'attaquer avec l'aide de Flylady très prochainement, j'ai besoin de l'espace du bureau blanc.
2 minutes après


Avant




Et en effet, c'est fou tout ce qu'on peut faire en 2 minutes ! 
Plus tard, j'ai eu ainsi un grand moment quand j'ai réalisé que je pouvais prendre pour cible de mes séances anti-Hot Spot
  • mon porte-feuilles ! le décharger de ses tickets de caisse, cartes de visites et petits papiers divers... pas besoin de le faire nickel, juste 2 minutes à le vider, déjà, ça lui rendait service
  • et partant, mon sac-à-main ! même topo.
  • ou le porte-manteaux, aussi: 2 minutes, ça permet quand même d'aller enfin, en plein mois de mai, rependre dans un placard des vestes d'hiver plus trop utilisées (hum oui, c'était l'an dernier, vous savez, une époque révolue où il faisait beau en mai). 
Enfin, assez rapidement, le fait d'avoir identifié et passé du temps sur vos Hot Spot vous amènera à réfléchir à deux fois avant de poser "provisoirement" quelque chose dessus. D'autant qu'à force de passer 2 minutes dessus, certains Hot Spot disparaîtront. Et franchement, maintenant que vous la voyez pour la première fois libérée de tout bazar, votre console de l'entrée est vachement plus sympa... 
Personnellement si il y a bien un truc qui m'a permis de progresser sur la voie du "je remets les choses à leur place tout de suite", c'est bien ça!

Bref, je vous laisse apprécier le pouvoir de 2 minutes,
 et je vous dis à demain !
> J7

13 commentaires:

  1. Bonjour,
    Excellent , j'adore cette expression . Moi j'appelle çà rangement par le vide (et çà dure plus de 2 minutes quand cela me prend), mais je vais tester l'expérience avec Melle J.
    Bien cdlmt !
    Martine42

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ! et oh oui, faut tester, la force de ce truc est que 2 minutes c'est totalement indolore. Du coup "ça nous prend" facilement, et ooops, au bout de quelques séances, le vide est là. Et ensuite on va le porter ailleurs, et ailleurs, et ailleurs, et... mais OU EST PASSE LE BAZAR ??? ;-)

      Supprimer
  2. 2 minutes sur la boîte "réserve crayons feutres et arts plastiques", ayé, tous les feutres décédés à la poubelle, les autres dans le pot à crayons pour qu'ils servent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravooo c'est tout à fait la logique ! et oui en effet, c'est super adapté aux boites à feutres, et ça marche aussi sur les armoires à pharmarcie et leurs lots de médicaments périmés ;-)
      Ce matin c'était boulot mais j'ai fait mon Hot Spot du matin (même endroit qu'hier) en le casant direct après ma douche, avant d'être en mode "enfants", et ... c'est le bon positionnement. Et quel bien fou ça fait d'avoir quand même, avant de quitter la maison, contribué un tout petit peu à la desincruster de son bazar !

      Supprimer
    2. Bon j'applique la logique au foutoir qu'est devenu mon atelier (c'est simple, j'ai changé de pièces, et j'ai tout mis par terre, tout. C'est resté comme ça depuis). C'est mon HellSpot. Ça demande plus de finesse qu'un HotSpot, 2 minutes, c'est trop pour le cerveau. Alors depuis deux jours, je m'y fais des sessions de trente secondes, chaque heure ou presque. Je rentre, je range deux trucs, j'attrape deux trucs qui vont ailleurs/à la poubelle, je sors. Petite cuiller teigneuse, je suis devenue XD Merci Gwen XD

      Supprimer
    3. Ah mais je SURKIFFE ce concept du HellSpot et ta manière de l’affronter!

      Ca dit tellement bien son nom : c’est le truc si brûlant que tu dois absolument limiter le temps d’exposition pour ne pas crever.
      Enid, je dis BRAVO.

      (et l’image me parle tellement qu’elle ne manquera pas de me revenir et de m’aider le jour où je devrai gérer un truc pareil)

      Supprimer
  3. Ici tout est en stand by, je suis épuisée et celà m'est tombé dessus sans que je n'ai rien vu venir ! Hier après midi, ma mère est venue garder les enfants et j'ai dormi 5 h !!!! Me suis levée encore épuisée ce matin mais celà va mieux, on a fait la sieste avec les 2 loulous.
    Bref, on va reprendre !
    Servane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. aie ! Fatigue de fin d'année ? Mais t'as bien raison, stand-by pour repartir du bon pied, et comme dit notre amie Flylady : pas de hâte, tu n'es pas en retard, tu reprends là où t'en es et tu avances à ton rythme ;-)
      Mes premiers Babystep avaient été sérieusement ralentis par une monstrueuse sciatique de grossesse, et reprendre tout doucement avait été la clé... alors prends soin de toi !

      Supprimer
  4. Très bonne idée !
    Bon, je n'ai pas de bazar là pour tester, je range au fur et à mesure.
    Et je viens de ranger mon appart de fond en comble, nanaèreuh !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attends, non, ne me dis pas ça ! "je n'ai pas de bazar là", c'est quoi c'te phrase !!!??? ;-)
      Tu n'as même pas une étagère un peu désordonnée ? un pourtour de lavabo un peu encombré ? hum ?
      Sinon, à défaut de surface "ouverte", ça s'applique aussi très bien à un tiroir à couverts, un placard à draps, un meuble à chaussures...

      Supprimer
    2. Oui, j'ai bien compris. Et non, je n'ai RIEN à ranger en ce moment (bon, ça changera hein, avec deux mouflets). L'homme et moi avons tout sorti, nettoyé et trié l'appartement.

      Supprimer
    3. Alors là, je suis baba. J'avoue que je n'arrive pas à imaginer qu'un logement puisse être "tout" nettoyé / trié.
      Même du temps où mes routines roulaient à fond les ballons, et où mes Hot Spot habituels n'avaient guère le temps de s'encombrer, y avait toujours un endroit quelque part pouvant bénéficier de 2 minutes bien employées. Bon, peut-être qu'au bout de très très longtemps à ce rythme ça n'aurait plus été le cas ? Mais... dans mon monde ça relève encore de la science fiction !
      (ou vous habitez 50m², vous avez 4 assiettes, 4 verres et 4 matelas ? Dis, c'est ça l'explication, hein !?)

      Supprimer
    4. nan mais ça m'impressionne alors : eh, dis, ça fait quel effet ?

      Supprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...