PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

samedi 16 juillet 2016

J15 : Comment j'ai découvert un évier dans notre chambre

Hier soir, HotSpot-Evier-Vêtements : CHECK.
Ce matin : Préparée de la tête aux pieds, CHECK ! Prose flyladyesque, CHECK ! tué du nain, CHECK ! Hot Spot CHECK ! Room Rescue CHECK ! Désencombrement CHECK ! relu nos post-it / Control Journal CHECK !

Je vous sens en pleine forme
Babystep n°15
le pas de géant du jour
Faîtes votre lit

eh oui, voilà, Flylady se dévoile enfin [StarWars mode on] :

"je suis... ta mèèèèèère"

 Dorénavant
  • nous sommes priées de faire notre lit
  • tous les jours
  • vraiment bien, en lissant draps et couvertures, et si possible avec un joli coussin ou un dessus de lit sympa
  • le plus tôt pssible après avoir posé les pieds par terre
    • personnellement, après le lever je rabats la couette pour permettre aux draps de s'aérer, je file sous la douche, et c'est une fois habillée que je refais le lit.
    • Donc oui, vous l'aurez bien compris, ce Babystep vient s'ajouter à votre routine du matin, hein, pas question de décaler cela trop tard. Et ça y est, nous nous remettons à rallonger nos routines !
Flylady précise même qu'en se couchant, elle rabat son dessus de lit avec des plis en éventail et en lissant tout bien pour se faciliter le travail le lendemain (à la "je dors dans un lit déjà "pré-fait"). 
Mouais, j'veux bien. Ou pas, d'ailleurs : on peut aussi dormir sur le canapé pour gagner du temps ? Faut pas pousser non plus.
Ceci dit, j'avoue sans honte

[Petite parenthèse]
Ben oui : si je devais avoir honte, je n'aurais pas ouvert une série ici sur Flylady.
Flylady n'est pas précisément fait pour les gens dont l'intérieur a toujours été parfaitement montrable,
  • mais pour des gens comme moi,
    • qui ont un lourd passé de CHAOS - Can't Have Anbody Over Syndrome - (oh, encore un sigle Flylady, ça nous manquait !) : bref, le syndrome du "je disparaitrais sous terre de honte si quelqu'un se pointait à l'improviste chez moi".
    • ce qui implique 6h de ménage affolé avant toute visite familiale. Vous savez, l'épisode où, quand la sonnette sonne enfin pour annoncer vos invités, vous laissez poireauter les gens 2 minutes devant la porte le temps d'essorer la serpillière et de remplacer le pyjama dans lequel vous avez trimé toute la journée par une tenue un tant soi peu correcte.
  • Entre Bordéliques Anonymes la honte n'est plus de mise, on se dit tout, comme l'ont si bien illustré les sublimes photos publiées par Enid, du reste! (eh oh, franchement, vous réalisez la particularité de ce genre de billets de blog ? Au lieu de s"échiner à peaufiner la plus jolie photo mettant en valeur tel moment ou telle activité, on s'ingénie à publier des photos susceptibles de donner une idée juste de l'ampleur du désastre)
[fin de la parenthèse]

J'avoue sans honte, donc, que j'ai cessé de faire mon lit le matin à peu près à la minute où, peu avant mes 19 ans, mes pieds ont franchi le seuil du foyer familial, en marche vers une glorieuse indépendance.
Indépendance qui se caractérisait par le fait que, dans les 11m² de ma première chambre d'étudiante, il fallait viser très juste pour poser ses pieds sur les rares cm² de parquet libres afin de réussir à traverser ladite chambrette sans piétiner un bouquin, une fringue, un sac, une assiette, voire des trucs pas forcément directement identifiables.
Ajoutez à cela que j'ai plus tard passé 18 mois dans un studio avec un lit en mezzanine, THE meilleur moyen de ne jamais faire son lit.
Bref, 10 ans sans faire mon lit, en gros.
Et finalement je n'ai recommencé à le faire de temps en temps que pour les visites de la vente de notre maison normande; houhou, exotiiiiique cette chambre avec un lit fait !
Eh oui. Flylady appelle ça l'effet évier.
En gros, dans chaque pièce, il y a un endroit qui joue le même rôle que l'évier au sein de la cuisine : il attire l'oeil en premier, et si il est ordonné, la pièce s'en trouve transfigurée.
  • Dans une chambre, c'est le lit qui tient cette place. Dans toute pièce, la priorité doit donc aller cet endroit-là, dont l'aspect donnera le ton pour la pièce entière.
  • Et c'est de cet endroit que l'ordre se propage ensuite : faites le test.
    • Je ne vois pas tellement le désordre du reste de la pièce si mon lit n'est pas fait, et n'ai alors aucun scrupule à laisser trainer des habits par terre, des papiers de-ci de là.
    • Alors que ma propension à ranger le reste de la chambre monte en flèche si le lit est fait !
  • Autre avantage : on se recouche plus difficilement dans un lit fait...
  • Enfin, personnellement, je trouve qu'on a tendance à changer les draps plus régulièrement (ou moins rarement, quoi. Oui on a dit qu'on n'avait pas honte!)
10 ans sans faire mon lit... disais-je.
Mais depuis que j'ai réintroduit cela dans mes Babysteps,  je n'ai plus réussi à m'en passer. Il m'est arrivé de quitter la maison en catastrophe certains matins de boulot ces derniers mois, en laissant derrière moi un lit défait, mais alors mon premier geste une fois rentrée était d'y remédier.
Et fondamentalement, ça prend vraiment quelques secondes !
Donc oui, faites votre lit. Pas pour votre mère, mais pour vous.
Si c'était une habitude que vous n'aviez pas perdue / déjà reprise, enjoy !
  • Vous pouvez consolider vos routines
  • mais peut-être aussi réfléchir à une manière de rendre votre lit fait encore plus sympa ? (cf coussin, dessus de lit, peluche, toy boy,...)
Comme on fait son lit, on se couche.          
Aussi vais-je faire dodo,
je lancerai la publication de cet article demain matin.
> J16

8 commentaires:

  1. Wwwwuuuiiiiiii ! Ça c'est déjà dans la routine matinale ! Aération du lit après la dernière levée (cododo), et lit fait 1 minute à peu près avant la lecture de ce billet maintenant. Donc après 11h, que le soleil ai eu le temps de toucher les draps.

    RépondreSupprimer
  2. Ahhhh en fait en te lisant je me rends compte que je suis une grande maniaque!!!! Je ne pars jamais le matin sans mon lit fait, je ne supporte pas ça ;-))) EN fait, j'aurai pu écrire le programme Flylady ;-) Non, non en vrai, j'ai trouvé des Hotspots ...

    RépondreSupprimer
  3. Déjà dans les routines. Pareil, j'aère un peu avant. Parce que ça pue un peu sinon !
    Après c'est pas carré, le futon est un peu bas pour mon gros ventre en ce moment !

    RépondreSupprimer
  4. Je suis une bordélique invétérée (dixit ma mère et mon mari, je préfère dire que j'ai une conception personnelle du rangement), mais je DETESTE ne pas avoir le lit pas fait (et le tapis de bain par terre) (non je ne suis pas psychorigide !)...

    RépondreSupprimer
  5. J'en profite pour annoncer l'agonie de Spottard du Placard. Et la mission d'hier soir, plutôt originale : lessive de l'assise du fauteuil de bureau. Séchage au soleil toute la journée, c'est juste magique. Je vais continuer les missions à la 'on du jour, c'est trop drôle, la tête des voisins.

    RépondreSupprimer
  6. Dites donc mesdames, z'êtes pas en train de discrètempent me faire passer le message que la seule grosse cradingue qui faisait pas son lit, c'était moi ?!

    Bon, bravo en tous cas... puis ça vous permet de travailler encore le reste ;-)
    et bravo à toi Nawel pour ton trouvage de HotSpot

    De Profundis, Spottard. Mais Enid, où as-tu trouvé cette mission d'hier soir ? dans ton imagination fertile ? Applause !

    Chez moi, les papiers administratifs agonisent, mais certains gigotent encore. Heureusement qu'à chaque fois je ne m'y attaque que quelques minutes ! ça me prend tellement de temps, et me réserve parfois des mauvaises surprises en mode "zut, je dois faire ci et ça pour solder ce machin, ça va me prendre 2 fois plus de temps que prévu", qu'heureusement que je sais que je vais pouvoir tout laisser en plan à la seconde où retentira le bip libérateur de mon minuteur)
    Je vais bientôt pouvoir attaquer la salle à manger, et ensuite ! ... mon placard à tuperware.
    3 fois que son contenu me tombe dessus ces derniers jours, je vais lui régler son compte qqch de bien.

    RépondreSupprimer
  7. Pareil que vous, je ne supporte pas une chambre avec un lit non fait, parfaitement lissé. Après m'être levée, j'ouvre les fenêtres (oui même par -30), je prends ma douche et reviens faire les lits.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai bien ri Gwen !
    J'ai commencé à faire mon lit lorsque je suis partie de chez mes parents.... Car justement dans la chambre d'étudiant rien qu'en faisant le lit j'avais l'impression qu'il y avait moins de bazard !

    RépondreSupprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...