PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

vendredi 22 juillet 2016

J23 : Prémâchez vos repas

Hier soir, HotSpot-Evier-Vêtements-Lessivesicelas'applique : CHECK.
Heure moins Indécente ? Chez moi, ça progresse. A pas de bébé, mais...un bébé, ça va loin (vous verriez les km que parcourt la Bébounette, les mains en l'air de part et d'autre de sa petite tête! Increvable)
Ce matin : Préparée de la tête aux pieds, CHECK !
                                      relu nos post-it / Control Journal CHECK !
                                            Géré nos lessives CHECK !

Alooooors, après le coup bas d'hier, y a-t-il encore des gens pour me lire ici ? C'est curieux, mais le billet du J22 n' a pas provoqué beaucoup de commentaires.
Bizarre, vous avez dit "bizarre" ?

Bon, je suis un peu embêtée car je ne sais que vous proposer aujourd'hui. Tout simplement parce qu'à mon sens, le Babystep n°23 n'est pas forcément à sa place, mais pourrait être interverti avec le n°27.
Ceci dit, à la réflexion, je repère quand même un intérêt à les présenter dans l'ordre choisi par notre grand gourou: le 23 vous donnera grave faim du 27.
Et puis ça va vous permettre d'enrichir le Control Journal sur lequel vous avez si bien bossé hier... Après autant d'efforts, vous avez bien mérité cette gratification.
En route, donc, pour le
Babystep n°23
Et puisque nous parlions de faim
Commencez votre routine de l'après-midi en préparant le dîner


Au menu du jour, alors
  • choisir le moment concerné par votre routine d'après-midi
  • démarrer la préparation du dîner à ce moment
  • créer la page correspondante dans votre Control Journal adoré
A quel moment placer ladite routine ?
  • si vous êtes à la maison, ça peut être juste après
    • le déjeuner
    • la mise à la sieste 
    • la reconduite à l'école des petits,
    • ou votre sieste à vous (veinarde)
  • que vous soyez à la maison ou bossiez, ça peut être après la sortie d'école
  • si vous bossez, ça sera probablement à votre retour de boulot
C'est pas gravissime en soi: si votre quotidien vous laisse plusieurs créneaux, vous finirez peut-être par avoir une routine pour chacun d'entre eux : une routine de post-déjeuner, et une routine de post-école, par exemple.
A vous de repérer, pour le moment, le créneau prioritaire, celui qui
  • soit bénéficierait le plus d'une routine (car pour le moment propice au chaos)
  • soit présenterait un bon potentiel pour acoomplir des choses (car calme mais propice à la procrastination - je conseillerais d'abord celui-là, ce sera plus facile. Or, notre mission est de rechercher la facilité, la facilité, c'est bien)
Démarrer la préparation du dîner, ce peut-être
  • anticiper au maximum sur l'épluchage de légumes,
  • préparer une salade de fruits,
  • laver des fruits ou des radis,
  • commencer à faire gonfler (voire cuire) une céréale,
  • préparer un gateau ou une pâte à crêpes (ou juste les ingrédients nécessaires),
  • sortir un truc du congél.
Personnellement, la première fois que je me suis retrouvée à éplucher un oignon à 15h, je me suis sentie stupide. Mais aurais-je pris le temps d'agrémenter le plat du soir d'un oignon sans cela ?
J'ai été impressionnée des effets que ne serait-ce que 5 minutes passées dans ma cuisine à un moment qui ne m'y oblige pas (= loin de l'horaire d'un repas) avaient sur la qualité des repas servis :
  • plus chiadés,
  • plus diversifiés,
  • plus sains.
(d'ailleurs, ça c'est mon grain de sel aussi, mais si vous prenez goût au minuteur, amusez-vous même à minuter ce moment ou à lui fixer une échéance de l'ordre de 5 minutes, en mode "5 minutes pour pimper mon dîner")
Quand on doit trouver très vite de quoi nourrir des ventres affamés (dont le sien), on a tendance à passer sur tout plein de petites choses qui, dans la précipitation, nous semblent ingérables alors qu'elles ne prennent que quelques instants. On se rabat sur le paquet de pâtes et une boîte de sauce, et même la salade reste au fond du frigo.
Au fond, c'est un peu comme le fait de préparer ses vêtements la veille au soir : on est bien plus détendue et inventive en dehors du feu de l'action, et bien plus efficace ensuite...
Là encore, partir à point...


Innocente que vous êtes, vous ne remarquez même pas comment ce Babystep vous mène subtilement vers le moment où vous planifierez vos repas.

Je vous laisse à votre inconscience, mes agneaux,
et vous dis à demain
> J24

3 commentaires:

  1. En fait je fais flylady sans le savoir !
    Appelez moi madame Jourdain ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Ahhhhh je suis comme Clothilde moi .... 14h tous les jours, je me mets aux fourneaux et j'anticipe le 18/19h qui est de ttes façons une horreur alors autant ne pas se taper la prise de tête repas à ce moment là!!
    Et oui j'avoue j'ai une liste type de plats à sortir en toutes circonstances (repas rapide, repas où on est sûre de faire plaisir en cas de journée catastrophe, repas "je suis la meilleure mère du monde" ...) on change juste les légumes en fonction des saisons !!!!

    RépondreSupprimer
  3. Vous êtes merveilleuses mesdames ! Moi je partais de tellement plus loin...
    Toi Alexandra tu es même pas mal avancée pour le Babystep du jour du ccoup ! (enfin, Clotilde aussi de ce que je sais ;-) )

    RépondreSupprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...