PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

dimanche 17 juillet 2016

J17 : Appel à la décence

Hier soir, HotSpot-Evier-Vêtements : CHECK.

J'espère que vous êtes bien bien motivées pour le
Babystep n°17
Ca va saigner :
Couchez-vous à une heure décente

Notre Babystep doit nous amener à
  • définir une heure de coucher décente = qui nous permette d'être en forme la journée
  • se coucher à l'heure prévue ce soir
  • et reproduire ce tour de force tous les jours
  • ce qui implique de le rajouter à notre routine du soir

Notez bien : Flylady ne définit pas à notre place ce qu'est une heure décente (c'est gentil !!), mais souligne tout de même que même les gens qui se targuent d'être des oiseaux de nuit feraient mieux de se coucher plus tôt, car moins stressés, plus efficaces, plus patients, etc.
Par ailleurs, elle nous invite à démarrer notre routine du soir dès la fin du dîner ou le plus tôt possible après, afin de n'avoir au fond plus que le détonateur sur lequel appuyer pour atterrir au lit.
Ouch !
"Decent Hour" est un gros gros sujet chez moi.

Pas du tout d'un point de vue rationnel, je ne me classe sûrement pas dans la catégorie oiseau de nuit, étant narcoleptique légère ce serait un tooout petit peu ironique.

Mais le soir, j'ai la flemme de me coucher... Mais alors, une flemme !
C'est merveilleux le nombre de manières dont je recule l'échéance. L'ordinateur constitue à cet égard une plaie terrible, et ça ne s'est pas arrangé depuis la naissance de ce blog. (alors même que, fondamentalement, les soirs où je veille tard, les minutes réellement passées à entretenir le blog ne sont pas si nombreuses passée une certaine heure).
Par ailleurs une fois au lit, frustrée de n'avoir pas passé ma soirée comme je le souhaitais, je n'éteins pas forcément direct mais cherche à rattraper le temps perdu (haha! sans blague) en lisant un chapitre du bouquin passionnant que j'ai stupidement snobé toute la soirée. Un chapitre sur lequel je m'endors... ou qui se retrouve suivi de nombreux chapitres supplémentaires.

Bref, Mesdames, je ne sais pas ce que donne l'état des lieux chez vous, mais chez moi, c'est la m***.
Du temps de mes premiers Babysteps, ça avait été un pas difficile, mais qui m'avait quand même permis un certain nombre de progrès.
Mais bon, j'étais enceinte, et mes soirées étaient plus longues du fait de l'heureuse combinaison "Bébou encore dans un lit à barreaux" / congé maladie et maternité = lever point trop aux aurores (donc effet "trop fatiguée pour se botter les fesses et aller caler lesdites fesses sous une couette" bien moindre).


Je vais donc devoir me mettre un sérieux coup de pied au derrière, et utiliser ce Babystep pour cumuler avec détermination toutes les stratégies possibles et imaginables
  • alarme du portable
  • injonctions de Monsieur Bout
  • déplaçage le plus tôt possible du salon vers la chambre à coucher - d'autant que
    • je suis moins bien installée pour surfer dans la chambre, et que
    • ça permet à Monsieur Bout d'enjoindre plus efficacement (avec des coups de pied sou la couette si besoin)
  • je me demande si je ne vais pas finir par devoir aller jusqu'à regarder sur internet la manip qui permet de programmer son ordinateur de telle manière qu'internet s'éteigne passée une certaine heure. Je sais qu'elle existe. Je le sais. Mais j'avoue que je souhaiterais ne pas en arriver là. Ne serait-ce que parce que, fondamentalement, si l'Indecent Hour se produisait occasionnellement, ça m'irait. C'est la répétition du truc qui me pose un souci.

Bref, ce Babystep n°17 est un gros morceau pour moi.
  • Si vous avez des idées lumineuses et des conseils judicieux à me dispenser, c'est le moment de partager !
  • Si ce n'est pas un problème pour vous, je n'veux pas l'savoir.
  • Si émue jusqu'aux larmes par mon triste sort et la fatalité qui m'accable, vous souhaitez soulager ma douleur de quelques deniers, ça en revanche je veux bien le savoir, je profiterai de mon prochain créneau tardif pour vous aider, car à minuit je suis toujours motivée quand il s'agit d'envoyer des RIB.
(on me murmure dans l'oreillette que c'est pas très subtil comme tentative d'extorsion de fonds appel à la générosité. Mais QUI a dit que j'étais quelqu'un de subtil ?? - Faites-le pendre.)


Voili voilou.
Maintenant qu'on a dit ça...
Le fond de l'air est frais n'est-ce pas ?
Bon, à demain quand même.
> J18 & J19


8 commentaires:

  1. Mon truc imparable : une tétée du soir qui te laisse toute somnolente ;-)
    Plus abordable : pas d'ordi après le diner ! même "juste pour 5 minutes"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha ! zu départ j'ai lu un truc genre "la télé qui te laisse toute somnolente" et je m'y attendais pas franchement de ta part...
      Quant à l'ordi après le dîner... hum, en ce moment, au vu de mon emploi du temps actuel, si pas d'ordi après dîner, pas de blog...
      Mais c'est clair que ce serait nettement mieux !

      Supprimer
    2. Voilà pourquoi mon blog est en pause ...!

      Supprimer
    3. Ah ouais… CQFD. Ca a le mérite d’être clair ! Bon, c’est pas une option que j’envisage en ce moment.

      Hier soir on a fait moins pire (ce qui ne nous a pas empêchés de nous rendormir « pour 5 minutes » ce matin, mais le réveil ayant été farceur ces 5 minutes ont valu 1h. Du coup la routine du matin a un peu souffert (pas fait hot spot ni room rescue), mais nous avons quand même superbement bien rattrapé notre retard (merci notamment à ma tenue préparée la veille ;-) )
      Je viens de trouver une application online pour un minuteur sur l’ordi, je vais ptet m’en servir le soir…

      Supprimer
  2. Ça c'est un coup bas. Tsé quand t'as la bouche pleine d'un éclair au chocolat et que ton homme te dit "Deux minutes de plaisir, deux tailles de plus pour se vêtir". Le plaisir du soir, la tranquillité nocturne après une journée avec les mouflets, ça n'a pas de prix. J'essaie de ne pas dépasser 22h pour rejoindre mon lit et la plupart du temps je m'y tiens.
    Alors only for you, je vais m'y essayer : 22h pile au lit, livre à la main et pas pour 3 heures de lecture. Qui sait, je deviendrai peut-être matinale ? Ça existe les miracles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je t'avais prévenu que ce truc c'était l'angoisse totale. Et je te rejoins totalement, quand la journée a été longue on a envie de goûter à la tranquillité, zut !
      Dis-nous ce qu'il en est ;-)

      Supprimer
  3. J'en appelle au joker [ chaleur étouffante + pleine Lune imminente ]. Sérieux. Qui irait se coucher à 22h quand la température redevient tolérable ? C'est le moment de partir se promener à la fraiche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je fais la remarque que Flylady n'a rien dit de "22h" ! Moi ça me ferait doucement rigoler, avec les couchers difficiles que nous offre F. en ce moment, à 22h on n'a pas toujours fini de dîner.
      Mais entre 22h et 1h (voire plus...) du mat', j'aimerais trouver qqch qui fonctionne.

      de toute manière, moi aussi hier c'était joker, bon, sans raison valable aucune hormis que pour une fois, je n'ai pas veillé seule, Monsieur Bout aussi a geeké, donc on va dire que c'est sa faute. Là je file me coucher (enfin j'espère), et ce sera déjà pas mal !

      Supprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...