PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

lundi 4 juillet 2016

J5 : Immondes petits nains - leur rabattre leur caquet

Hier soir, vous avez 
  • nettoyé votre évier (et relu vos post-it)

Ce matin, vous 

C'est au tour du
Babystep n°5
Sortez vos flingues et
Réglez leur compte aux petites voix négatives 

Peut-être avez-vous dans votre tête des petits lutins hargneux, docteurs ès défaitisme et critique ?
image de circonstance trouvée ici
Il s'agit de 
  • prendre quelques minutes & une feuille de papier
  • noter tout ce qu'ils vous susurrent perfidement ("t'es trop bordélique ma pauvre fille"; "tu ne mènes jamais les choses à terme"; "t'as deux mains gauches"; ... ce seront souvent des étiquettes qu'on nous a attribuées à longueur de temps, dans notre enfance par exemple, ou collées plus récemment; ces sales gnomes sont excellents pour récupérer les phrases tombées de la bouche de notre maman, notre conjoint, etc.)
  • puis noter en face la chose gentille que vous avez envie de vous dire à la place


L'importance de ce Babystep dépend de votre état psychologique...
Car ces petites voix n'ont pas leur pareil pour tuer dans l’œuf votre motivation, et vous retirer toute votre énergie, en vous ôtant toute confiance en vos capacités. Avec eux aux manettes, vous avez autant de chances de réussir vos Babysteps que moi de réussir un créneau (ah tiens, vous l'avez repéré, le nain qui se trimballe chez moi ? Sortons le bazooka : "avec du temps - beaucoup de temps - devant moi,  je suis moi aussi capable de me garer sur une place en épi / de 6 m de long." BAM. Exit le nain).
Le contraire de ce que cherche à faire Flylady, qui, rien qu'avec le nettoyage de l'évier, vous permet de réaliser que, si, vous pouvez mener des choses à bien.
Bref, il s'agit de pratiquer avec vous cette base de la bienveillance et de la communication non-violente : commencer par être bienveillante avec soi-même! A mort les lutins / nains : immondes gnomes qui nous minent le moral et l'estime de nous-mêmes...

Étant pleine de confiance en moi car j'ai déjà fait l'expérience que j'étais capable, je sais que je ne suis qu'à quelques pas (de bébé) d'une maison agréable et d'un quotidien détendu (enfin, autant que faire se peut avec deux mômes de 3 ans et moins).
En conséquence de quoi, je ne vais pas trop m'attarder là-dessus, et m'attaquer d'office au Babystep n°6. 

Ledit Babystep n°6 étant une étape importante, prenez bien le temps de buter les lutins qui vous alourdissent si cela est nécessaire, et attendez tranquillement demain pour vous occuper du billet suivant.

Dans tous les cas, évier, machin, et à bientôt !
J6

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...