PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

lundi 26 septembre 2016

Notre programme IEF 2016-2017 (ou presque)

Parmi les points qui me poussaient à vouloir reculer un peu notre "non-rentrée" avec F., figurait le fait que je ne me sentais moi-même pas encore assez armée: à l'origine, j'avais espéré aborder le début du mois de septembre avec
  • une vision claire de mes objectifs, des idées des étapes possibles pour y arriver, bref, un plan de bataille un peu structuré. 
  • Et sur le plan pratico-pratique, 
    • une salle de classe débarrassée de tout ce qui n'avait plus rien à y faire, rangée, aménagée tip top, 
    • des activités déjà constituées ou sur le point de l'être, 
    • des commandes de matériel faites, réceptionnées, avec lesquelles j'aurais eu le temps de me familiariser,...
je voulais être prête.


Concernant la salle de classe, je vous parlerai bientôt de là où nous en sommes de sa mutation. C'est un chantier en cours, mais ça n'empêche rien.

Idem au niveau du "programme"...

Pour le démarrage, je souhaitais au départ profiter
  • du mois de juin (raté, entre notre excursion dans l'Ouest et les débuts de l'adaptation de notre nounou à domicile, le mois de juin fut assez chargé), 
  • du mois de juillet (ah bah non, Flylady eut la priorité) 
  • du mois d'août (re-raté, l'été fut bien occupé, et sur le plan cérébral les lectures orientées "parentalité positive" occupèrent l'espace), 
bref, profiter d'un moment où j'aurais plein de temps devant moi pour
  • potasser à fond et avoir ainsi en tête des lignes directrices claires sur ce que je voulais faire cette année. 
  • Et notamment, pour cela, opérer un maximum de choix dans toutes les possibilités que proposent mes lectures, la toile, etc
Finalement, je n'ai pris que quelques bouts de soirées par-ci, par-là, fin août.
Ainsi, alors que je voulais
  • avoir une idée claire de toute l'année ?  Eh bien, je me suis fixée une vague ligne directrice pour les semaines à venir : puisque en Montessori on est censé commencer par plusieurs semaines avec uniquement de la Vie Pratique, et que c'est ce qui s'aménage le plus facilement, hop, je me suis limitée à cet aspect pour le moment; je ne creuse rien d'autre, et ne me disperse ainsi pas
  • passer en revue un maximum de possibilités pour opérer un choix éclairé, judicieux, optimal ? J'ai accepté de faire des impasses en restreignant volontairement mes sources d'inspiration.



Donc, pour le moment, j'ai décidé de m'appuyer avant tout sur les sources d'inspirations suivantes
  • en base : le programme d'activités de Vie pratique sélectionnées par Céline Alvarez. C'est un choix comme un autre, c'est-à-dire pas forcément parfait, mais au moins 
    • cela m'épargne de profondes interrogations philosophiques en circonscrivant le champ des possibles et en me fournissant une progression déjà établie
    • Limiter le champ des possibles permet aussi de limiter les investissements en matériel... Il existe tant d'activités possibles ! Toutes ne sont pas indispensables...
      • un point dont j'aurais par exemple bien fait de me rappeler lorsque j'ai fait ma toute récente 2ème commande chez Absorbent Minds, cela m'aurait par exemple dispensée d'investir dans cet ustensile certes riches en possibilités, mais pas indispensable (mais c'est pas ma fôôôte, je vous assure, en fait la copine de NZ&Co qui commandait avec nous l'avait prise et du coup ça m'a donné envie et j'ai oublié de réfléchir voilà quoi - de toute manière ce n'est jamais ma faute). 
    • Par ailleurs cela me fait gagner un temps fou : tous les tutos de présentation, en vidéos, réunis en un seul endroit, pouf, hop. Cette concentration des ressources m'aura ainsi permis, le weekend dernier, de poursuivre le remplissage de nos étagères par deux plateaux supplémentaires, celui des boîtes ainsi que celui des flacons : hop, quelques minutes sur le site, avec prise de notes, zou, chasse aux boîtes et aux flacons dans l'appartement, et chbim, présentation des nouveaux plateaux les jours suivants.
  • pour la suite, j'aurais bien regardé ce qui était proposé au même endroit et éventuellement fait pareil, mais ladite suite tarde à paraître, je compte donc m'inspirer de la progression 3-6 ans récemment mise en ligne par Clotilde, triturer un peu le fichier et zou, in ze pocket.
  • pour les activités annexes, j'ai trouvé assez intéressant ce plan de travail défini par une institutrice en pleine transition pédagogique
  • enfin, pour des principes plus généraux, j'ai beaucoup apprécié cet article tout récent, qui tombe à pic, et va probablement m'inciter à revoir très vite mes routines toutes neuves...

Epicétou. Sur l'une ou l'autre activité, je vais éventuellement compléter d'une recherche google expéditive qui va généralement me cracher l'article correspondant chez Elsa, c'est ainsi que j'ai pu développer un peu mes propositions côté découpage. Mais c'est ponctuel et rapide.


Idem, pour le suivi.
Je m'en suis posé des questions :
  • fichier excel rempli régulièrement, 
  • cahier bien tenu avec des repères clairs, 
  • tableau quelconque, 
  • notes dans le Bullet Journal ?
Rien de tout cela.
J'ai voulu un truc simple qui me permette déjà de fixer les choses,
  • pas informatisé parce que ces temps-ci l'ordi me bouffe déjà largement assez de temps,
  • immédiatement accessible afin qu'il soit utilisé, d'une manière ou d'une autre,
  • le Bullet Journal aurait pu faire l'affaire si ce n'est qu'au vu du volume des notes que je prends, cela aurait vite occupé tout l'espace

Finalement, un bête cahier A5 posé à côté de moi me permet donc de noter le déroulé de chacune de nos séances :
  • sa durée, 
  • les présentations faites, 
  • les activités reprises, 
  • et un aperçu du niveau de concentration du Bébou. 
Le tout visant à me permettre  aussi de prendre un peu de recul, nuancer certains constats (puisque j'avais de grandes craintes qu'il ne se concentre pas, par exemple), ou de pouvoir par exemple identifier après coup si certains facteurs aident ou pas à ladite concentration.


Plus j'avance dans mes réflexions, plus je me détends
je réalise qu'il m'est nécessaire d'accepter de faire des impasses, des choix provisoires, de prendre des décisions suboptimales, de reprendre des schémas qui pourtant ne conviennent pas forcément 100% à notre fonctionnement à nous, bref, de m'engouffrer dans la voie d'une IEF bien imparfaite.

Parce que si je cherchais la perfection, je ne ferais rien...
Alors,
  • et d'une, je fais avant tout gaffe à l'esprit : développer au quotidien la capacité de mon enfant à gérer son environnement, l'inciter à faire par lui-même, etc.
  • Et sur le 2ème aspect, les aspects plus concrets, l'IEF formalisée en tant que telle, je décide qu'accepter de me lancer, avec des béquilles, me permettra éventuellement d'oser quelques pas sans lesdites béquilles à certains moments, ou d'économiser mon énergie pour les passages où je n'en aurais pas à disposition.

Cela rejoint un peu mes réflexions budgétaires sur Montessori : Montessori est-elle ou n'est-elle pas ZE pédagogie ? On se déchire volontiers sur le sujet dans la blogosphère.

Honnêtement, plus j'avance et ... plus je m'en fous.
C'est UNE pédagogie possible,
         avec ses forces et ses faiblesses,
                 mais qui présente l'immense avantage que MOI,
                          avec MON mode de fonctionnement, MES forces et MES faiblesses (de fille ne s'étant auparavant jamais imaginée enseigner à qui que ce soit, et qui aujourd'hui ne s'imaginerait jamais enseigner à qui que ce soit d'autre que les pauvres mômes que la Nature lui a confiés)

en m'appuyant plus ou moins fidèlement dessus je me sens capable de me lancer dans l'IEF.
                   
                                                   Et ladite pédagogie ne semble pas totalement inadaptée à mon fiston.

Adaptée à moi,
adaptée à F.;
dans une IEF qui, somme toute, constitue avant tout une affaire entre... moi... et mon fils.
Ouaip.

Que demande le peuple.

17 commentaires:

  1. Bonjour !
    Je viens te pervertir pour te proposer une idee d achat ! Il me semble que tu souhaitais faire un peu d allemand avec tes enfants et du coup j ai pensé à toi lors de mon dernier achat. A l orifgine j ai acheté ca pour que ma fille qui va au Kindergarten augmente son vocabulaire allemand. Le ca c est quoi ? C est le stylo tiptoi de Ravensburger. Il existe aussi en France mais est bcp plus développé en Allemagne ( par exemple 50 livres en allemagne contre 15 en France)
    Nous avons acheté deux livres ( bien chers) mais c est plutot sympa à parcourir. Par contre les jeux ne sont pas simples au nveau de la langue et Héloïse (aout 2012) et moi on rame un peu. Mais la trés bonne suprise c est que le plus grand utilisateur c est mon fils (fevrier2015) qui adore déplacer son stylo sur tous les animaux, écouter les chansons. Bref à mon sens un bon achat ! Notre préféré Meine Schönste Kinderlieder.
    Attention par contre j ai lu qu il ne fallait pas trop mélanger deux langues sur le même stylo sinon ca bug. Voila !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. héhéhé ! tu me fais rire avec ta perversion ;-)
      arrière, immonde tentatrice !

      en plus tu tombes à pic, je peaufine justement un article sur là où nous en sommes en allemand !

      bref, tu m'attrapes à un moment de faiblesse... et me voici pleine d'interrogations !
      Pour tout te dire je me demande où tu habites, tu as piqué ma curiosité et je me dis que j'aimerais bien voir la bête à l’œuvre ;-)

      J'avoue que l'une de mes grandes questions est : ça sert vraiment ? Depuis qu'il y a une grosse année nous avons vu la conf de je-sais-plus-quel-spécialiste-sur-les-effets-de-la-télé et notamment ce qu'il disait sur la contre-productivité des DVD et assimilés visant à développer le langage chez les bambins, je suis devenue méfiante. Bref, remarques-tu vraiment que, comme ça, tout seul, ton fils a développé son vocabulaire ?
      Je suis toute ouïe, développe, développe...

      Supprimer
    2. Ouh là là non ! Je ne l'ai pas fait pour voir des progrès ;)
      En fait le problème de base c'est que je trouve que ma fille (4 ans et au Kindergarten depuis ses 2 ans, est très bien intégrée, comprend très bien, fait des phrases construites mais il me semble qu'il lui manque du vocabulaire, du genre oie, âne, chèvre du vocabulaire qu'elle n'utilise sans doute pas souvent au Kindergarten mais que les enfants connaissent et qu'elle a en français. Bref oui pour elle je l'ai fait pour l'apprentissage de la langue (mon accent allemand n'est pas assez bon pour que je lise des imagiers ou histoires avec elle) Bon dans les faits, elle s'en sert avec plaisir (surtout pour écouter les chansons en fait pour l'instant. Je pense que pour l'amélioration du vocabulaire il faudrait vraiment rester à côté d'elle et découvrir avec elle (on a le stylo depuis 3 mois mais j'avoue que je n'ai encore pris le temps)
      POur mon fils ce que je trouve génial c'est juste que comme beaucoup d'enfants il adore lire les livres qui parlent ( ceux avec des puces ) et il a tout de suite intégré le principe de stylo et ca remplace tous ces livres qui parlent.
      Après pour l'instant il peut mettre le stylo sur une maman qui parle à son bébé dans une poussette et il fait répéter 10 fois la maman qui dit trois mots à son bébé. Rien de transcendant mais peut-être ( et même surement) qu'il intègre des trucs. Bon en même temps à 19 mois c'est pas un grand bavard pour l'instant on a papa maman, à table, coucou, doudou et des ébauches d'autres mots mais c'est tout. Bref à aucun moment je n'ai été dans une démarche de développement, je l'ai vraiment acheté comme un jeu pour donner du plaisir.Donc chez nous la mission est réussie. Par contre je pense qu'en mode accompagné par maman, ca peut être un bon outil IEF.
      Par exemple le livre Connaissances Kindergarten, le type de jeux c'est : Gabrielle joue avec des cubes bleus (tu dois trouver la fille qui joue avec les cubes bleus Gabrielle)
      ou du genre sur une autre page on te dit trois mots chat-triangle-camion(tu dois pointer les trucs)Mais comme je te le dis pour nous c'est parfois un peu dur.
      Je ne sais pas s'il ya des vidéos qui trainent sur internet sinon je pourrais t'en faire une :)
      Sinon je suis au milieu de nulle part à 2h de Frankfurt près de Kassel dans le Hessen. !
      Bon n'hésite pas à poser des questions plus précises pour en savoir plus !

      Supprimer
    3. ps en ce moment chez Macdo tu as un livre tiptoi avec le happymeal...

      Supprimer
    4. Ah merci de ces précisions supplémentaires
      Eh bien je vais creuser, regarder si y a des vidéos, et puis pondre mon article sur l’allemand très prochainement, cela m’intéressera que tu réagisses dessus et me dises si à ton avis, ce qu’apporte le tip toi est ou pas redondant, complémentaire, machin, avec ce que nous faisons en ce moment !
      Et en fonction je te reposerai peut-être une série de questions !! merci en tous cas ;-)

      Près de Kassel ? hoho, fais gaffe, nous nous rendons à Berlin en voiture dans un mois, tu es quasiment sur notre chemin ;-)

      Supprimer
    5. Tues la bienvenue à Korbach avec ta famille quand tu veux , pour une halte, un repas, un gouter... (bon je ne te propose pas de t'héberger pour une nuit trop compliqué pour les couchages) mais franchement n'hésite pas. (Sauf si tu viens pendant les vacances scolaires françaises :je ne suis pas là mais en France pour profiter des cousins cousines !)

      Supprimer
    6. Rho c’est gentil, ça me dirait bien ça !
      Hum, nous montons pour la Toussaint (eh oui, en tant que tels nous ne sommes pas liés par les vacances scolaires, si ce n’est que c’est quand meme la période où il est plus facile de partir quand on a un job qui suppose de nombreuses interactions : quand tout ce beau monde est en vacances, notre absence gêne moins !), trajet aller le 26 ou le 27, retour le 1er. Ca va capoter… ?

      Supprimer
    7. Je suis en France exactement à la même période et le plus drôle c'est que je passe à Strasbourg et je crois que tu es de là bas ! Par contre je rentre le lundi 31 Donc à partir du 31 au soir je suis en Allemagne...

      Supprimer
    8. haha !
      ah mais oui tout à fait pour strasbourg ! tu passes quand ? tu veux t'arrêter chez nous ? ;-)
      et nous si on débarque le lendemain de votre arrivée pour vider ton frigo déjà vide, ça va pas faire un peu bcp ?

      Supprimer
    9. Bah ca s organise ca ! C est pas un soucis. Juste je suis pas la de 17h45 a 20h. A 14h je vais chercher les enfants donc tu peux avoir une visie de Kindergarten en prime lol ! Tu fais Berlin - Strasbourg en une fois ? En general mes voyages sont tjs spee car je rentre seule avec mes enfants et a Strasboug , je monte dans le tgv pour rejoindre ma famille à Reims.

      Supprimer
    10. a priori, voyage en une fois, mais peut-être que non (ouais tu vois, c'est bien défini)
      tu m'enverrais un mail qu'on creuse un peu le sujet et voie ce qui est possible ?

      Supprimer
  2. Ah c'est beau ! J'adore quand on peut avoir un aperçu des rouages qui tournent dans la tête d'une Gwen ! Fenêtre sur le mouvement perpétuel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihi
      Merci Enid ;-)
      Mouvement perpétuel, ou éternel bazar… zat is ze question…
      Y en a qui osent prétendre que ça ne tourne pas complètement rond !

      Supprimer
    2. Le gérant d'un bazar sait toujours (plus ou moins) où (en) sont ses affaires, d'abord ! ^^

      Et puis regarde les bielles... ça tourne pas rond les bielles, mais ça fonctionne !

      Supprimer
    3. Brillante argumentation !! Je m'incline. Au fond, je suis une bielle.

      Supprimer
  3. Je te confirme que cette jolie pince qui t'a fait de l'oeil que j'ai moi aussi dans mon atelier ne servira à tes enfants que dans quelques années ... car avant 6 ans, bien difficile de pouvoir la manier correctement ;-) Joli achat, mais en vrai un peu inutile ... préhension bien trop grande pour des petits doigts d'enfants ;-(((
    Sympa la progressions de Clotilde!
    Et sinon, tu es joueuse d'écrire tout ça ... c'est vrai que la guerre des commentaires en ce moment sur la blogosphère IEF/Unshcooler est rude !!
    Bref, bravo pour ton plan IEF ;-)
    Et sinon, tu viendras me voir avec Francois aux ateliers tout de même j'espère ;-)))


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello m’dame !

      Merci de la confirmation pour la pince ; bon eh bien je pense que je vais la proposer à la vente sur le groupe IEF Alsace, ça pourra intéresser une maman d’enfants plus grands, moi je ne vais pas la garder comme ça éternellement. D’autant que l’idée derrière c’était d’aider à muscler les doigts de F. qui avait du mal à rouvrir les ciseaux une fois fermés, mais ce n’est déjà plus d’actualité alors...

      Oui elle est chouette hein la progression de Clotilde ! Ca va bien m’aider. Mais si tu le veux bien, parmi les 450 000 trucs que nous devons discuter la prochaine fois que nous nous verrons, j’incluerai bien le thème « formation montessori » ;-)

      Et oui gros gros LOL, je prends de gros risques ;-) (m’enfin mesurés quand même, mon blog n’est pas non plus le plus fréquenté de la blogosphère, y a d’autres champs de bataille bien plus en vue !)
      Et puis en fait c’est pas « anti-unschooling », c’est juste que je ne veux pas qu’on m’impose le moindre truc : il y a PLEIN de manières de faire l’IEF, et je veux juste avoir le droit de choisir MA manière sans qu’on vienne me dire que « c’est pas bien » .
      Concernant la salle de classe, par exemple, je réalise qu’un des facteurs qui m’a freinée dans le fait de l’envisager, c’était justement la tendance unschooling à ne pas vouloir séparer les choses, à vouloir que tout moment d’apprentissage soit un moment de vie, et tout moment de vie un apprentissage. Ce qui en soi est toujours le cas, hein… mais en fait, moi j’ai besoin de baliser plus les choses, que y ait des moments et espaces vraiment orientés vers l’instruction, et d’autres qui, certes, instruisent, mais où l’instruction n’est plus qu’un sous-produit incident, un effet secondaire, pas une priorité.

      Quant aux ateliers, ah mais oui, je ne les ai pas évoqués parce que pour moi c’est du hors-programme… quoique, à la réflexion, trouverais-tu judicieux que nous venions avec un objectif particulier ? (genre : une présentation particulière à faire, etc). Mais oui, je compte bien dessus ! D’autant qu’en ce moment je mesure aussi l’effet d’entrainement d’une « classe », d’un collectif… et je serai contente que F. trouve cela régulièrement chez toi ! Je vois L. dans 15 jours, on en causera à ce moment je pense ;-)

      Supprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...