PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

lundi 19 septembre 2016

Activités certifiées "Zéro Bricolage" sur les étagères du Bébou

Étant la reine incontestée des travaux manuels, la plupart des activités actuellement disponibles sur les étagères de notre salle de classe sont nécessairement estampillées "Zéro Bricolage" (ben oui, je n'ai pas encore beaucoup avancé côté Zéro Déchet, je me rattrape où je peux...).
En attendant... que je ne dispose peu à peu, sur lesdites étagères, le contenu du gros-gros-gros colis réceptionné de Grande Bretagne (Absorbent Minds, again) en début de mois (mais je cafte : la moitié du colis était pas pour moi, hein NZ&Co !?), ainsi que les quelques petites choses achetées outre-Rhin chez Thüringer Montessori Materialien...

voici nos étagères actuellement (il est urgent de retourner chez le Suédois pour compléter)

Rapide tour d'horizon pour celles que ça pourra inspirer ! (comprendre : les-attirées-Montessori-mais-handicapées-des-deux-mains):


  • très classiques versés:
  • plateau découpage :
tirer des lignes sur une feuille de papier, et la découper en bandes, je crois qu'on peut à peu près confier cela à tout le monde (puisque moi j'y arrive !)
  • transfert à la seringue.
Pour info,
    • j'ai commencé en réutilisant notre collection de seringues de Doliprane, mais la première présentation a suffi pour me montrer qu'indiscutablement, ces seringues sont trop dures pour des doigts de 3 ans (ah ben tiens, ça me fait penser que du coup, je peux les désencombrer !).
    • J'ai donc prestement rajouté un duo de seringues à la commande Absorbent Mind susmentionnée, et je vous confirme que leur seringue 5 mm est parfaitement adaptée aux doigts de F.!
    • Ce n'est qu'après que je suis retombée sur le stock de seringues de vitamine K pour nourrisson que j'avais mis de côté (à force d'oublier de donner sa dose à E. ...) au cas où...

  • tri avec une pince : (avec mise en paire par couleurs)
je m'étais lamentée l'hiver dernier sur mes déboires dans la recherche d'une pince adaptée à l'activité. Finalement, j'ai trouvé le subterfuge suivant : la pince IKEA pince les rebords des bouchons (récup de mes compotes Good Goût ! Merci la chouette palette de couleurs)
  • tri avec une pince, 2ème :
justement, commande, machin, ils proposent des pinces pour pas cher; plutôt qu'aller chercher midi à 14h, j'ai décidé de foncer sur une valeur sûre, et la pince est top !

  • boulons à visser sur des grosses vis:
quelques minutes dans un magasin de bricolage et hop, c'est fait !
Mais en fouinant tout récemment sur des blogs, j'ai réalisé qu'en fait, il est mieux de prendre des vis et des boulons de tailles différentes, ce à quoi je n'avais absolument pas pensé. Je corrigerai le tir dès que j'en aurai l'occasion (d'autant que je me demande si ce n'est pas une activité susceptible de bientôt plaire à la Bébounette, ça... même si pour elle, il vaudra probablement mieux ne pas cumuler les difficultés et me contenter de lui proposer des vis et boulons de même diamètre. Bon, bref.)
  • balayage :
pelle & balayette viennent de chez Nature & Découvertes, et j'ai récupéré les trucs en polystyrène dans un colis vente privée


et enfin, tout dernier arrivé :
  • les cadres d'habillage !
alors, ces trois là ne rentrent sûrement pas dans la catégorie "ZéroBrico", certes ils sont faits-maison... mais pas dans ma maison à moi ! Merci Clotilde ;-)

en revanche, je viens tout juste de compléter d'un petit 4ème car F. passe son temps à faire mais surtout défaire ses boutons de chemise (les deux du milieu, du coup il se ballade la moitié du bide à l'air. Ne manque que la touffe de poils qui dépasse pour parfaire son image de beauf marseillais...) : l'automne dernier déjà, j'avais repéré le tuto sublimement simple du blog Prune et Violette, et j'avais acheté les cadres à broder.
Bon, le temps que je m'y mette, le blog est passé en privé, snif ! Mais le tuto étant simplissime, je l'avais gardé en tête et j'ai réussi à faire ce que je voulais.
Admirez plutôt :
Quelques remarques
    • j'avais suivi ses conseils sur les dimensions des cadres à broder, mais à la réflexion je trouve ces machins un peu petits, ils auraient tout à fait supporté que je prenne la taille au-dessus. Par exemple, je n'ai pas pu réutiliser une des chemises abîmées de Monsieur Bout comme j'en avais l’intention à l'origine, car les boutons étant trop espacés sur une chemise d'homme, cela n'aurait permis que d'en "rentrer" 2 sur le diamètre du cadre. A la place, j'ai utilisé un de mes petits chemisiers "désencombrés"
    • la manip est tellement simple qu'hésitant entre deux tissus / modèles de boutons, j'ai réalisé dans la foulée un 2ème cadre, pour pouvoir demander son avis à une experte
    • je trouve que, même serré au maximum, le tissu joue un peu (peut-être parce que ce que j'ai pris est un tissu très fin ?) et risquerait de sortir du cadre à force de manipulations. N'ayant plus accès au tuto détaillé, et ne me souvenant pas de quoi que ce soit à ce sujet, je médite de fixer, en complément, avec un truc genre scotch (mais joliment appliqué). A voir...
    • cette technique de fabrication de cadres d'habillage ne peut fonctionner qu'avec des tissus point trop épais: je comptais revaloriser l'ancien blouson d'été de Monsieur en cadre "fermeture éclair ouverte", mais j'ai du y renoncer, ce projet étant incompatible avec la grosse épaisseur de toile du blouson.
    • enfin, vous noterez que cette technique n'est pas optimale non plus dans le sens qu'elle ne permet pas au tissu de s' "ouvrir" une fois les boutons déboutonnés; ça n'empêche pas F. d'y travailler, mais tout de même, la gratification est moindre, et il a posé plusieurs fois la question "pourquoi on peut pas l'ouvrir ?"...
Il n'empêche, pour le moment cela remplit son office, c'est tout ce qu'on lui demande ! Et c'est moi que je l'ai fait ;-)
Bref, pour la Vie Pratique (et pour le moment nous nous y limitons), mon expérience confirme qu'il y a moyen de faire beaucoup de choses sans achats importants de matériel, ni de fabrication longue et douloureuse.
Sur ce dernier point, je reviens vous parler bien vite et bien haut de mes boîtes à son !


11 commentaires:

  1. Chouette la mise en place de tout ce petit matériel!!!
    Je confirme la seringue à la côte aux ateliers ;-)
    C'est vrai qu'avec ce tuto de cadre, tu ne peux pas ouvrir le cadre et donc il doit être un peu plus compliqué de fermer le dernier bouton surtout si le tissu est tendu ... mais bon , c'est Zéro déchet et ça c'est un plus indéniable ;-)
    A tout bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiii ça fait plaisir ! Et puis même si la concentration est variable selon les moments, il est quand meme bien partant, c’est encourageant de voir notre IEF prendre forme peu à peu
      Et oui la seringue est vraiment bien fichue, par ailleurs F. a bcp aimé les graduations, il regarde à chaque fois avec intérêt… bon pour le moment il confond : à la place de « millilitres », ce sont des « minutes » ;-)
      Et tu as vu juste, à l’usage je te confirme que le dernier bouton du « cadre » est effectivement plus compliqué à fermer !

      Supprimer
  2. Bonjour,

    Pour le cadre d'habillage, j'ai utilisé un cadre de tableau en bois, coupé une chemise de mon homme et agrafé la chemise au cadre... Ça permet de l'ouvrir entièrement tout en évitant de faire de la couture (je suis nulle en couture !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bonjour et merci de cette idée ! c’est une possibilité, ça, mais j’ai du mal à visualiser : le tissu est agrafé par en dessous, par en dessus ? Il entoure les montants du cadre, un peu, beaucoup, pas du tout ?
      Je vous avoue que je rentre sans problème dans la catégorie des nulles-en-couture ;-), rien ne m’effraie autant que de devoir saisir une aiguille !

      Supprimer
  3. Ah tiens pas mal ces activités Montessori à petits prix ! Je file partager !
    Bonne journée à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Isa !
      Oui je suis assez contente de faire ce bilan que beaucoup de choses sont possibles déjà !
      Même si pour la suite (vie sensorielle), ce ne sera plus la même chose… mais ça permet déjà de commencer ;-)

      Bonne journée à toi

      Supprimer
    2. Pour la vie sensorielle tout dépend si tu suis à la lettre Montessori ou pas. :)
      Par exemple pour l'écoute, tu peux récupérer des petits boites en plastique opaques et y glisser des choses différentes (blé, lentilles, riz, etc.), il faudra associer les paires.

      Supprimer
    3. Et encore Montessori ou les objets Montessori car Maria Montessori n'avait certainement pas le budget nécessaire aujourd'hui pour avoir les jolis objets de la pédagogie. ;)

      Supprimer
    4. Oui tout à fait, j'ai un article en stock sur mes boites à sons, je suis méga fière ;-)
      et en effet, après, il y a l'esprit de la pédagogie, et le matériel... beaucoup de choses sont déjà possibles en se basant sur le premier, en ce qui me concerne le second vise surtout à m'aider moi !
      (après, concernant le budget/les moyens de M. Montessori à son époque... je m'interroge sur le fait qu enous projetons peut-être notre mode de fonctionnement moderne : il y a beaucoup de choses en bois, étaient-elles si compliquées et chères à produire en ce temps-là où le "bricolage" était une activité maîtrisée par bien du monde ?)

      Supprimer
    5. Tout à fait ;) Par contre pas sûre qu'elle utilisait du scotch rouge et bleu ! lol- je sors...

      Supprimer
    6. Haha ! Bien envoyé ;-)
      Mais je suis PERSUADEE que si elle en avait eu à disposition, elle l’aurait fait. Franchement, il pète mon scotch, non ?!

      Supprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...