PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

jeudi 19 mai 2016

Vers une salle de classe !

Parmi les questions au sujet desquelles je pensais avoir tranché figurait celle de la salle de classe.

Notre appartement compte en effet "seulement" 3 chambres (nous en avions 4 dans notre ancienne maison, snif)
  • 2 très grandes : la nôtre et celle des enfants ; 
  • 1 petite, qui sert de chambre d’amis / bureau / pièce-où-faire-dormir-E.-quand-il-est-nécessaire-de-séparer-les-enfants / lingerie / débarras en ces temps peu flylady-esques)
  • et un immense salon

En conséquence de quoi j’avais opté pour l’aménagement d’un coin classe/Montessori dans ledit salon. En me disant que la salle de classe serait pour notre prochain déménagement, patience & longueur de temps, tout vient à point à qui sait attendre, gnagnagna...

Si ce n’est que
  • notre appartement actuel est tellement bien (hormis cette pièce « manquante ») qu’avant que nous n'osions le quitter (comprendre : avant que le mieux apporté par une pièce / des m² supplémentaires ne réussisse à compenser tous les autres avantages ... ou, -rêvons!-, que nous ne trouvions quelque chose de plus grand ET présentant les mêmes avantages...) il en coulera de l’eau sous les ponts. Il me faut donc une solution avec laquelle je sois bien, durablement, car celle-ci risque de durer, justement…
  • mes angoisses pré "saut dans le bain vers l'IEF" (j'aime bien le terme allemand "kalte Füsse" = les pieds froids, quand une échéance intimidante approche), et notamment mon besoin de me rassurer en donnant à notre IEF un semblant de cadre, ont abouti à une discussion à ce sujet avec Monsieur Bout, lequel s’est permis de remettre en question mon fatalisme;
  • remise en question dont la nécessité a été confirmée par le développement moteur de la Bébounette, fulgurant ces dernières semaines. Là où elle passe, les plateaux Montessori ne repoussent pas – ou avec difficulté! J’en suis à mon deuxième pichet à versés cassé, sans compter le sprint pour l’empêcher d’avaler les haricots rouges renversés…

Bref, je vais m’offrir ce luxe d’un endroit dédié à notre IEF, avec une porte 
  • qui ferme (pour la Bébounette), 
  • et qui s’ouvre (pour le Bébou... ou pour la Gwen : l'aider à instaurer un rituel, donner une place à l’IEF dans la journée). 
C’est pas unschooling, machin, mais flûte ! C’est ce dont je pense avoir besoin pour le moment.

Nous avons donc réfléchi au réaménagement possible de notre 3ème chambre.

Pour le moment, celle-ci a cette gueule-là :



(je vous l’avais dit, hein, qu’en ce moment, Flylady ça volait pas bien haut… Quand je pense à l’aspect de cette pièce l’an dernier ! [soupir]).


Nous allons rebattre les cartes prochainement,
  • sortir le secrétaire, revoir la gestion des papiers administratifs ainsi que leur rangement, 
  • repositionner le lit et le lit-parapluie (tout en les gardant dans la pièce ! Tétris bonjour)
  • reconsidérer la gestion du linge, 
  • rapatrier une petite table d'enfant et investir dans une étagère blanche style Billy, 
  • dégager de la place dans le placard…

Ça n’empêchera pas de garder un espace « enfants » dans le salon
mais peut-être davantage consacré aux arts plastiques ? Voire en rajoutant un espace construction ?
(celui de Maé me fait réfléchir, je vois bien que le Bébou ne construit jamais autant qu'à proximité de nous, généralement il investit notre grande entrée, mais ces derniers jours il a lui-même traîné son coffre à construction... jusque dans le salon, tiens!)


Si vous avez des idées lumineuses, ou des expériences à partager concernant la question salle de classe, je suis fort intéressée !

12 commentaires:

  1. Que de questionemment !
    Si un jour je devais descolariser mes enfants, il est certain que je souhaiterais un espace dédié aux apprentissages. Même s'ils se font partout, il me semble nécessaire d'avoir un lieu dans lequel on range le matériel pédagogique, sinon tu vas finir par détester ta maison (enfin je parle pour moi là, j'ai besoin d'un minimum d'ordre pour avoir les idées claires)
    Donc ce que je ferais : le linge à sécher ailleurs (ça prend une place folle, ça diminue la luminosité) un espace délimité pour le lit (avec une étagère basse, un panneau japonais, un rideau, ou juste un tapis) un espace table + chaise + nécessaire pour écrire et un placard pour ranger tout ce que tu n'as pas envie d'avoir sous les yeux.

    Bon, dis comme ça, ça a l'air simple ! Bon courage 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci de ton avis qui me conforte dans ma décision; comme je le dis dans mes billets Flylady, j'ai longtemps nié mon besoin d'ordre, mais c'est du passé et je me retrouve dans ton "minimum d'ordre pour avoir les idées claires" : c'est tout à fait ça ! et notre coin Montessori dans le salon ne permettrait effectivement pas cela.

      concernant le linge :
      - j'hésite encore à sortir le linge car les deux seules alternatives seraient notre chambre ou notre salon et je n'ai aucune envie d'avoir cela sous le nez tout le temps; l'avantage de la salle de classe c'est que la porte restant fermée hors temps de classe, hop, le linge resterait hors de ma vue aussi.
      - les photos que j'ai publiées présentent le tableau sous son jour le plus mauvais, en règle générale il n'y a que la tour qui encombre, je déplie beaucoup plus rarement les tancarville, et très souvent ils sont alors dans d'autres pièces, juste pour quelques heures le temps que des draps et autres trucs encombrants sèchent.
      A voir si nous réussissons à garder la tour dans cette pièce, donc, mais en l'éloignant de la fenêtre afin de garder la luminosité pour la classe... ou si je dois me résigner à avoir cela à demeure dans notre chambre.

      Supprimer
    2. tu ne passes pas tes journées dans ta chambre de toutes façons ? moi je n'y vais presque jamais !

      Supprimer
    3. alors je n'y passe pas mes journées, certes, mais (les jours où je suis à la maison), j'y passe quand meme un peu de temps... c'est une pièce agréable, j'aime bien y lire allongée sur mon lit à l'heure de la sieste, ou le soir !
      (je crois que chez toi c'est aussi un peu différent du fait qu'elle soit à l'étage ! depuis que nous sommes de nouveau en appartement, j'ai bien vu que je n'avais pas du tout la meme manière d' "habiter" les différentes pièces que du temps où elles étaient réparties sur 2+ niveaux)

      Supprimer
  2. Moi je trouve qu en tant que parent nous ne sommes jamais dans note chambre, donc j intervertirais les chambres. A suuposer que la chambre d amis puisse contenir votre lit double !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente suggestion en effet, mais effectivement si nous mettions un lit double dans cette chambre, nous peinerions à en faire le tour et n'aurions quasiment plus accès à la fenêtre... Par ailleurs l'un des trucs sympas de notre chambre actuelle est qu'il s'agit en fait d'une suite parentale : nous avons notre petite salle d'eau attenante à nous et ce serait dommage d'y renoncer !

      Supprimer
  3. C'est vrai que nos chambres ne sont pas très utiles en terme de rendement, mais bon s'y sentir bien et avoir un accès à une salle d'eau rien que pour soi ... c'est non négligeable!!! Tu n'a s pas vu mais avant, quand je ne savais pas que je ferai des ateliers, nous avons retapé le haut pour se faire une immense pièce chambre, salle de bain et coin couture .... et maintenant je me dis que vraiment cet espace là haut aurait été parfait pour les ateliers, de la plavce, du rangement .... bref, le rêve! Mais bon maintenant il y aune baignoire et un immense dessins planté au 2è étage! Dommage ... peut être un jour ...
    Bon en tous les cas, un espace spécial pour travailler, je pense en effet que ce n'est pas du luxe, perso je n'en pouvais plus d'être à moitié dans mon salon et dans une salle de jeu et aire Montessori ;-( J'ai tout changé l'été dernier, un beau matin à 6h du mat ... mon homme a eu du mal à s'en remettre d'ailleurs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui voilà, j’apprécie vraiment notre grande chambre et sa sdb, même si effectivement le m² y est peut-être moins rentabilisé que dans d’autres pièces de notre chez-nous… Après, cest sûr, à tout prendre j’aurais même décalé d’1m la cloison de la petite chambre, au détriment du salon qui est derrière, mais on ne m’a pas demandé mon avis il y a 40 ans, c’est un scandale ;-)
      Ah ouiiii je comprends tes « regrets », c’est sûr qu’un grand « grenier » pour des ateliers, ça fait rêver ! Parfois je me souviens de notre ancienne maison en Normandie, de ses pièces mansardées, de comment j’aurais si bien pu rentabiliser l’espace sous toit avec des étagères… (je me fais du mal hihihi)
      Et je t’imagine trop commencer à tout déménager d’un coup, je crois que ça nous pend au nez aussi …

      Supprimer
  4. Tu dis que l'entrée est grande, est-ce qu'il y a moyen de l'exploiter ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent réflexe et dans un autre appart que nous avions visité c’était un point auquel j’avais pensé. Mais en l’occurrence la nôtre manque de lumière puisque elle n’a aucune fenêtre et que du fait de la disposition des pièces autour, même ce qu’elle peut offrir comme second jour ne suffit vraiment pas pour une salle de classe.
      Pour le linge, c’est la pièce la moins aérée et la manière dont elle est faite impliquerait que le linge serait toujours un peu dans le passage et en tous cas toujours en pleine vue. Y faire dormir les amis, on n’y a pas encore réfléchi ;-).
      Y a que pour le rangement des papiers (voire l’accueil du secrétaire) que son usage est à l’étude.

      En revanche, tiens, en t’écrivant je me dis qu’un gros crochet bien (discrètement) placé permettrait déjà d’y caser la planche à repasser…

      Supprimer
  5. Ben tu sais rien n'est permanent ;)
    Ici nous avons commencé avec une salle des découvertes, nous avions besoin d'un espace à nous... Puis 0 pièce : envie de plus de liberté ! et seulement des étagères. Puis des bureaux dans les chambres : les filles voulaient leur espace (dans les faits l'une des miss ne s'y est jamais installé). Ensuite nous avions une grande pièce plus utilisée, c'est un fourre-tout : bureaux, table pour dessiner, canapé pour papoter, etc.
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui en effet ! Pour le moment je savoure donc simplement la sérénité que me donne cette perspective d’avoir, si, ma salle de classe.
      Et ensuite, nous verrons à l’usage ! Même si cela me fait réfléchir : je me dis que dans le choix d’un futur logement, ce sera une possibilité à prévoir quelle que soit notre organisation à ce moment-là, de manière à avoir la liberté de changer d’avis / s’adapter aux besoins et envies du moment, comme tu le dis.
      Bonne journée à toi ;-)

      Supprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...