PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

vendredi 6 mai 2016

Point - progression en avril 2016

Et voilà la fin du mois d'avril...

Et avec lui, se terminait également ma dernière semaine à 4 jours travaillés!
En effet mon 80% touche à sa fin, ma prolongation à 50% ayant été acceptée. En théorie il me resterait encore 4 semaines (et des poussières) à faire à 80% jusqu'au 1er juin, et j'hésitais à demander un avenant qui me fasse passer à 50% dès le 1er mai. 
Je n'ai finalement rien demandé :  après tout, plusieurs de mes semaines seront déjà raccourcies toute seules par les jours fériés (weekend de l'Ascension, Pentecôte). Quant aux autres, je vais tout bonnement m'arranger pour poser un jour chaque semaine. 

Ce mois d'avril a encore été assez dense à gérer, Monsieur Bout brillant toujours par son absence.

Nous avons quand même pu découvrir le Vaisseau en famille (et y retourner, même), lieu qui a suscité l'enthousiasme du Bébou (je ferai un article dédié bientôt je pense...), quant à moi j'ai poursuivi mes rencontres IEF, en revoyant certaines mamans et en faisant enfin la connaissance de Nawel en chair et en os.


La miss Bébounette s'éveille, c'est fou.

Elle s'intéresse à tout, se concentre pendant des heures, et se marre en permanence. Elle interagit énormément, a appris à faire bravo (et provoque volontiers le jeu en frappant quelques fois des mains pour nous inciter à l'imiter), ainsi que coucou en se cachant les yeux.
Je me souviens de F. au même âge et à quel point nous étions du coup impatients qu'un numéro 2 s'installe... Quel âge délicieux !

Nous avons encore eu droit à un mois moteur :

  • Suite à ses débuts à 4 pattes fin mars, c'est une compétence qu'elle a travaillée tout au long du mois, et la proportion Ramping / 4 pattes a évolué jusqu'à s'inverser complètement. Elle lève haut les mains en marchant, un petit côté "bébé éléphant" qui nous fait craquer.

  • Ayant appris à se mettre debout fin mars, E. n'a fait que pratiquer, tout le temps, sur tous les types de supports c'est-à-dire sur des supports de moins en moins stables, et en se tenant de plus en plus d'aplomb. En témoigne le fait qu'elle est maintenant capable de tenir des objets dans ses mains en station debout, en s'appuyant uniquement sur ces avants-bras pendant ce temps. 
  • Et ce, alors qu'elle ne s'assied toujours pas de manière vraiment stable... Comme quoi, chacun son chemin !
  • Nous l'avons prise en flagrant délit de déplacement latéral le long d'un meuble le 16 avril, mais je soupçonne qu'elle avait déjà "commis" cela la veille même si l'ayant perdu de mon champ de vision à ce moment-là je n'étais pas prête à jurer que c'était debout qu'elle s'était rendue du point A au point B. Ceci dit l'utilisation de cette compétence-là reste rarissime et limitée à quelques dizaines de centimètres au plus. 
  • Mais ces tout derniers jours, elle a également commencé à pousser les chaises de la cuisine sur le sol en avançant derrière.

Elle est globalement très autonome

  • dans sa manière de s'occuper : elle vit sa vie et traverse l'appartement, s'occupe dans une pièce puis décide de nous rejoindre dans une autre
  • Elle essaie de manger seule à la cuiller et réussit régulièrement son coup ! (c'est une joie nouvelle pour moi, je n'ai pas ce souvenir concernant F. et je crois que c'était surtout du au fait que j'avais eu tendance à ne pas trop lui laisser la liberté nécessaire : je gardais l'assiette loin de lui!)

Motricité fine
  • Compétence "déchirage des Popi de son frère" déjà bien maîtrisée...
  • J'ai sorti la boite de permanence de l'objet et elle gère de mieux en mieux la boule, même si elle a tendance à attendre longtemps avant de vraiment lâcher la boule dans le trou... Peur que celle-ci ne disparaisse ? Ou joie de réussir à la positionner dans le vide et volonté de prolonger cette joie...
  • J'ai également sorti les cubes sur tige, beaucoup d'intérêt pour les ôter... hum, un ou deux "réenfilages" à son actif mais je crois davantage par hasard que par volonté!


Quant au Bébou :

côté autonomisation, nous continuons doucement :

  • il sait à présent ôter ses chaussons en cuir "par le talon", après que le concept l'ait rendu perplexe de longs mois durant ;
  • il s'attache à mettre le couvert ... à l'envers,
  • et a appris à dénouer sa serviette (je ne sais pas comment, d'ailleurs...)

Le langage est toujours un domaine dans lequel la progression est quotidienne :

  • les progrès dans la verbalisation et la narration sont impressionnants, 
  • la complexité des explications données, et des conversations que nous sommes maintenant en mesure d'avoir avec lui, un vrai plaisir.
  • Nous avons par ailleurs eu la surprise de constater que ces progrès permettent en outre à des souvenirs enfouis de remonter  : nous parlions devant lui de "tata" (sa nounou en normandie) quand il a commencé à nous expliquer qu'il y avait un chien là-bas, et une horloge qui faisait tic tac (horloge debout) et une qui bougeait (un coucou, en effet), et une fille (il y en avait deux, bon ok) et un grand rideau et un petit rideau.... 15 mois après notre départ, et alors que n'avons que très rarement évoqué son ancienne nounou avec lui ! Moi qui étais persuadée que quasiment tout souvenir remontant à l'âge pré-verbal disparaissait, je découvre que cette période lui permet en fait de les réactualiser avec des mots...


Il est également dans une phase où il aime beaucoup imiter sa sœur; ce qu'il fait avec un sens du mimétisme et du détail frappant : il rampe comme elle, fait du quatre pattes comme elles, tient et agite les objets comme elle, imite ses sons...
et dans la série mignon, nous avons enfin droit à nos premiers "vrais" bisous : ça y est, il maîtrise le bruit !!!! Je ne m'en lasse pas, surtout quand il prend la peine de m'en envoyer avec la main avec un gros, GROS bruit....

Enfin, mon fils ne se concentre pas, rappelons-le... mais le système de pinces à linge dont je vous parlais ici à toujours le même succès, et ce weekend c'est la totalité des 15 ou 16 pinces à linges qui ont eu droit à leur lingette, accrochages effectués à un rythme soutenu.
Suite à quoi il a constaté "y a plus de place" et j'en ai profité pour lui montrer comment accrocher les dernières à cheval sur un fil : ce n'est pas encore parfait, mais l'idée est là !



D'ailleurs c'est le même fils-qui-ne-se-concentre-pas, qui a récemment repris tous les puzzles de zoologie à la suite, et les réussit désormais mieux que moi ;-)
Je vais ptêt juste changer de lunettes...

2 commentaires:

  1. Ah, de vrais bisous!!! Un merveilleux bonheur! Il est vraiment trop mignon ton petit bonhomme!
    je t'ajoute à ma liste de blogs! Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiii je fonds ! et la manière dont il s'applique pour les faire... je suis gaga ;-)
      merci et à bientôt chez toi et chez moi !

      Supprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...