PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

samedi 28 mai 2016

Boîte de permanence de l'objet de chez Nature & Découvertes

 Parmi mes premiers achats Montessori figurait la boîte de permanence de l'objet proposée par Nature & Découvertes. Celle-ci a attendu plusieurs mois que la Bébounette soit en mesure de s'y intéresser, et suite à mes premiers tests j'ai exprimé ma déception ici.

Quelques semaines et de nouveaux tests plus tard, voici un avis plus détaillé, qui pourra vous servir à vous faire votre propre opinion si vous lorgnez sur cet objet

En positif :
  • aspect extérieur : joli, bois lisse, agréable au toucher; aspect extérieur qui n'a pas pâti d'une utilisation déjà soutenue et point toujours conforme, je ne remarque ni rayures ni traces particulières
  • solidité, en général : bois suffisamment épais il me semble, la boîte est tombée moult fois (n'oublions pas qu'E. n'est pas seule à s'en servir, mais que son grand frère aussi s'y est intéressé de près, d'une manière point toujours conforme, voire assez brutale; il a ainsi beaucoup apprécié le principe des plateaux interchangeables, et je peux donc confirmer qu'a priori ceux-ci résistent à des manipulations répétées et musclées) 



Mes reproches principaux :

  • Les plateaux interchangeables ne sont pas vraiment bloqués, il y a du jeu qui leur permet de se déplacer un peu dans les rainures : la porte du tiroir ne suffit pas à les bloquer (puisqu'il y a un espace), et ne les bloque évidemment plus du tout si ladite porte est ne serait-ce qu’entrebâillée. En conséquence de quoi, si une petite main essaie de glisser une boule dedans mais s'y prend maladroitement (improbable chez un jeune bébé, n'est-ce pas), le plateau va avancer peu à peu, perturbant totalement l'exercice. Rien que cet aspect m'avait incitée à retirer la boîte car il mettait E. en situation d'échec en créant une difficulté insurmontable pour elle. 
  • Néanmoins, les commentaires glanés ici m'ont incitée à me creuser un peu les méninges: tant qu'à avoir investi, était-il possible de tirer parti de l'objet? Pour maintenir en place le plateau, j'ai préféré la patafix à la solution proposée (scotch) : 
    • je craignais que le scotch n'abime le vernis du bois, 
    • je redoutais un aspect pas très propre, 
    • et la pâte à fixe présentait l'avantage d'être réutilisable : si je dois changer de plateau, je le fais directement, en 2 temps 3 mouvements je décolle la patafix des rainures où elle bloque le plateau, change le plateau puis recolle la patafix, sans avoir besoin d'aller chercher un morceau de scotch frais. Cela fonctionne à merveille ! 
  • Le tiroir du matériel standard remplacé par une espèce de porte à charnière qui bascule : ce système permet à la boule de s'échapper de la boîte avec beaucoup d'élan, et ainsi de rouler allègrement à l'autre bout de la pièce (si possible: sous un meuble). Ce qui nuit donc à la répétition du geste puisque l'exercice se mue en chasse à la boule (ce qui a beaucoup de succès en soi, mais distrait inévitablement la Bébounette de son objectif initial). 
  • Des solutions ?
    • Certes, on pourrait penser que maintenir la porte en position pas-totalement-ouverte permettrait à la fois de garder la boule à l'intérieur de la boîte et de la récupérer, mais dans les faits la porte ne maintient cette position que le temps de 2-3 manipulations avant de finir par s'ouvrir totalement. 
    • Deuxième solution : poser la boîte sur un tapis le plus mou possible, qui va "avaler" la boule / l'empêcher de rouler très loin. Une solution point toujours possible / compatible avec l'envie de l'un ou l'autre des enfants de balader la boîte, ou tout simplement la propension qu'a la Bébounette à la pousser peu à peu dans l'une ou l'autre direction au fur et à mesure des manipulations.
  • Le concept même oblige à choisir : je te propose la boite-à-boule OU la boîte-à-cube. Pas les deux l'une à côté de l'autre, charge au parent de choisir le niveau de difficulté. En ce moment où la E. commence à fichtrement bien maîtriser la boite à boule, je me retrouve ainsi face à un dilemme : lui proposer dès maintenant le cube, ou la laisser parfaire sa maîtrise de la boule ? Je ne peux lui laisser la possibilité de se diriger d'elle-même vers l'activité qui lui convient le mieux.



boite-forme-fpNéanmoins, une chose est sûre, pour moi qui n'avait rien de tout cela à dispo pour F., je vois le mieux immense par rapport à la boite à formes vintage-que-nous-avons-tous-eue que je proposais à F. au même âge :
  • trop de difficulté, 
  • et aucune autonomie de l'enfant puisque récupérer les solides nécessitait d'ôter un couvercle coriace.
(ha, ha, mes recherches me montrent que ladite boîte à formes va me permettre de repousser au moins un peu le dilemme susmentionné -boite à boule ou boîte à cube - je peux passer par l'étape cylindre, pour laquelle il s'avère que les cylindres de la boîte Fisher Price sont pile du bon format)


Bref, en définitive, je regrette moins mon investissement, c'est sûr qu'entre ça et sortir l'argent nécessaire à de nombreuses boîtes différentes, ... il y a moyen de s'en servir correctement finalement ! Mais ce n'est pas l'amour fou, et peut-être, si c'était à refaire, investirais-je aussi à minima dans la version boule - plateau pour commencer. Ou pas !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...