PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

mardi 19 avril 2016

Etendre le linge : une étape dans la progression

Étant donné notre quotidien chargé, je ne suis guère en mesure de proposer grand-chose d'un peu chiadé à F.

En revanche, ledit quotidien chargé s'est une nouvelle fois révélé riche en possibilités...
Moi qui projetais depuis longtemps de proposer à F. de quoi muscler ses doigts davantage, c'est en plein étendage de couches que m'est venue l'idée de l'inviter à accrocher lui-même les petites lingettes lavables au séchoir à chaussettes.
Dans la série, "pouvoir de l'informel", voici donc une activité vraiment cooompliquée à mettre en place, à laquelle il s'est mis immédiatement et avec grand sérieux, qu'il a repris spontanément plusieurs fois (= plusieurs lessives), depuis, et qui est fichtrement bien fichue.

A la réflexion, cette proposition comporte en effet plusieurs aspects très intéressants
  • support ultra sexy pour un enfant : je ne sais pas chez vous, mais chez nous cet étendoir à chaussettes constitue un aimant à gosses, le Bébou autant que la Bébounette adorent le trifouiller
mais aussi et surtout, elle constitue une étape intermédiaire (= plus facile) avant l'étendage sur fil, permettant ainsi de proposer une progression plus douce
  • l'enfant n'a que 2 variables à gérer simultanément / réunir : la pince et la lingette, et non 3: la pince, la lingette et le fil
  • possibilité de tourner la pince dans un peu tous les sens pour trouver la posture la plus facile
  • observation du geste également facilitée de ce fait

 










et en plus, ça aide Maman qui pendant ce temps peut flemmasser sur le canapé étendre les grosses choses...;-)


Une activité que F. reprend à présent régulièrement, selon le rythme des lessives.

Avec une progression, encore une fois, dans la difficulté :
  • nous sommes partis des lingettes lavables les plus petites, 
  • pour passer à des lingettes un peu plus grandes, 
  • puis à ses chaussettes, 
  • puis à ses slips, 
  • pour finir avec les miens ainsi qu'avec les bavoirs (que normalement j'étends sur un fil mais pour l'occasion, je me suis dit qu'ils sècheraient tout à fait correctement sur un autre support).


2 commentaires:

  1. notre étendoir est ROSE, tu imagines le succès décuplé ;-) ... d'où une usure prématurée, il faut que je le rafistole !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hahaha ! oui j'imagine, comment ça doit être le MEGA-HIT ;-)
      d'ailleurs quand est-ce que ça apparaît, ça, la préférence pour une couleur ? F. est passionné par les couleurs en général, mais pas par une couleur en particulier...

      Supprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...