PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

vendredi 23 juin 2017

Flylady à la perfection

Flylady:
la voie vers le salut, 
vers une maison étincelante 
et un nouvel âge réminiscent !

Tout récemment, une nouvelle copine découvrant Flylady m'a fait une remarque fort pertinente en observant un parallèle entre Flylady et régimes alimentaires.
Une fois n'est pas coutume, cela m'a fait réfléchir...

Quand on fait un régime ou qu'on se tient à un système d'organisation (ou plus généralement, d'ailleurs, quand on tient au quotidien une résolution difficile) chaque effort accompli fait beaucoup de bien au moral, chaque jour passé "dans les clous" nous emplit d'un bien-être, d'une fierté et d'une énergie très appréciables, et nous encourage ainsi à persévérer dans le bon chemin. En effet, cela nous procure un sentiment de maîtrise sur notre vie, sentiment dont nous avons tous besoin à un niveau ou à un autre.
Mais du coup, quand on glisse, l'effet inverse est terrible: dévalorisation, démotivation, et laisser-aller plus ou moins total: 
  • si je me suis déjà enfilé 3 barres du chocolat interdit, pourquoi ne pas finir la plaquette ou me refuser une gaufre pendant que j'y suis, hein.. 
  • et si mon évier est resté crade et mon Hot Spot vespéral en jachère, autant rester au fond du canapé plutôt qu'aller lancer ma lessive nocturne. 
  • Et le lendemain, bof, si ça fait 2 soirs que je n'ai pas fait briller mon évier, alors un 3ème ne fera pas grande différence à ce stade, hum?

C'est piégeux. Très piégeux. Car ces montagnes russes émotionnelles finissent par nous épuiser, et nous persuader que
  • la solution choisie (type de régime ou système d'organisation) ne fonctionne pas 
  • et/ou la personne (nous) est nulle / pas fichue de de se discipliner.
Et nous revoici démunis face au problème, avec en prime le découragement lié à l'échec.


Remettons-nous bien dans le crâne comment Flylady pointe du doigt le perfectionnisme comme cause principale du bordélisme. Il est capital de se rappeler que c'est ce même perfectionnisme qui peut finir par étouffer la Flylady qui s'efforce d'éclore en nous.
  • Certes, Madame Mouche nous incite à instaurer des routines et à les suivre, afin de prendre de bonnes habitudes et de diminuer l'effort demandé par les tâches concernées (petit rappel sur le sujet à lire ici
  • Certes, dans la phase de prise desdites habitudes, mieux on colle à ses routines, mieux le mécanisme d'habitude peut se mettre en place
  • MAIS cela ne signifie par pour autant qu'il faille se mettre une pression monstre pour dérouler la totalité de ses routines! La discipline ne fait pas de nous des robots, donc si on n'accomplit pas tout comme un robot cela ne signifie pas qu'on "manque de discipline" et que tout est à jeter.
Même une demi-routine fait du bien à notre maison. La seule personne à qui une demi-routine peut faire du mal, c'est nous : des sales nains peuvent s'en servir dans leur réquisitoire à charge, et tenter de nous expédier au pilori "oooouh t'as pas fait toute ta routine, ouuuuuh la nulle!". Si... on les laisse faire.

Une étude 100% fiable réalisée par votre servante vous l'affirme.

100% des Flyladies font leurs routines de manière imparfaite.

Y compris votre humble servante, qui constitue une part non négligeable de l'échantillon fortement représentatif sur lequel a été réalisée l'étude susmentionnée.
J'en parlais ici, mes routines ne sont pas toujours faites parfaitement, loin de là!
Mais je réalisais encore tout récemment que cela n'empêche pas ma maison de fonctionner; elle est moins propre et rangée que je ne le souhaiterais, mais bien davantage que si je déclarais que "les routines Flylady, ça marche pas" et filais me réfugier sur le canapé pour panser mes plaies d'amour-propre de fille-qui-ne-fait-pas-Flylady-parfaitement.


En effet, se libérer de la pression de la perfection permet de se botter plus facilement les fesses: quand le canapé nous tend les bras le soir, il peut être difficile de lui rétorquer un "VADE RETRO, CANAPAS, tu ne m'auras pas, je vais faire TOUTE ma routine !!" + rire triomphant.
En revanche, un truc du genre "ô mon séducteur, souffrez que je diffère de 5 minutes le plaisir immense que j'ai à m’affaler sur vos coussins, le temps que je ..." et hop on insère une des tâches de routine du soir négligée. Peut-être que du coup ça nous donnera le peps nécessaire pour en enchaîner encore une ou deux supplémentaires, peut-être pas.
On s'en fiche. Nous avons quand même tenu bon sur un point. 

En régime comme en Flylady, lâcher la mentalité du tout-ou-rien, c'est s'offrir la possibilité d'un 10%, 30%, 90%, bien plus humain, bien plus réaliste, et à la longue, bien plus efficace.

Le tout est de ne pas laisser l'imperfection siéger trop longtemps au même endroit, auquel cas il existe un risque réel de perte de l'habitude concernée. Typiquement, moi, si je vous révélais combien de fois j'ai nettoyé mon évier ces dernières semaines...
Mais  même alors ! Rien n'est perdu: 1 habitude de perdue, 10 de retrouvées il est toujours possible de renouer le fil et de domestiquer à nouveau les points qui nous ont échappé.

Alors justement, puisqu'on en parle :
Début juin, étant sur le point de partir faire ma virée dans l'ouest, j'avais prévu de meubler le silence que cette odyssée allait occasionner sur le blog par la réédition un à un, sur la page Facebook du blog, des billets Babysteps de Flylady, histoire d'offrir à certaines l'occasion de s'y mettre, de s'y remettre, ou de se réapproprier l'un ou l'autre point tombé en déshérence.
Puis j'ai changé d'avis :  j'ai gardé cela pour la semaine prochaine, car je souhaiterais justement faire d'une pierre plusieurs coups
  • donner l'occasion à des tas de personnes de découvrir et s'y mettre dans la rigolade générale (c'est pourquoi allez-y ! Likez, partagez, taguez quiconque vous semble pouvoir être séduit par ce défi, pluzonestdefouspluzonrit!!)
  • donner l'occasion à celles qui s'y sont déjà mises de retravailler un peu l'un ou l'autre point
  • me motiver, moi, pour réapprivoiser ceux que j'ai peu à peu laissés de côté : tout au long de cette réédition des Babysteps, je ferai mes routines comme à l'accoutumée (c'est-à-dire imparfaitement), mais en m'imposant a minima d'avoir bien accompli le Babystep du jour (y en a que j'attends avec une impatience sans nom #DecentHour).

Début : mercredi 28 juin !

Moralité : Flylady à la perfection... elle lui dit: "crotte!"

2 commentaires:

  1. Génial !
    En voilà une belle motivation de me remettre le nez dans flylady largement délaissée ces derniers temps pour les raisons évoquées en début d'article.
    J'avais justement envie de m'y remettre (mais ça fait 15 jours que je procrastine à max...).Je suis en plein dans les papiers en ce moment pour différents trucs administratifs super chiants (et d'autant plus chiants qu'il nous faut 2 jours pour rassembler 4 papiers tant ceux-ci sont bien rangés...). Une petite désenco quotidienne de ce côté là assortie d'une routine de traitement des papiers pourrait peut-être nous sauver à l'avenir et nous guérir de notre administratite aigue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette !
      je serai ravie de rebinômer avec toi, c'est toujours très fructueux ;-)
      mais tu as bien compris que c'était sur FB que j'allais remonter les posts ? Je ne sais pas si tu suis la page (honte sur toi sinon :D)

      Supprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...