PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

mercredi 21 juin 2017

Si j'aurais su! - Quelques effets collatéraux, potentiels ou avérés

1. Nous bougeons à Paris, donc, 
    2. et cela au terme d'un feuilleton à l'intrigue rondement menée. 
         3. Ce léger changement d'environnement entraine en outre une série d'autres changements, que ceux-ci soient confirmés, ou qu'il s'agisse tout simplement de nouvelles pistes, nouvelles questions à creuser (des fois que je m'ennuie et ne sache plus comment occuper mon auguste cerveau).

  • sur le plan pro pour la Gwen :
    • au cours de l'opération séduction menée par son futur-ex-ex-employeur (ah, j'en ai perdu en route, là), celui-ci est même allé jusqu'à suggérer que peut-être ils pourraient me proposer un poste à moi aussi, car ils auraient des besoins. 
      • Une hypothèse que nous allons creuser, sachant qu'il est clair et net pour moi que je ne veux rien au-delà d'un 50%
      • Mais veux-je un 50%? Une chose est sûre, comme je m'amuse bien chez moi, il est impératif qu'on me propose quelque chose d'au moins aussi amusant pour m'en sortir, de chez moi! Donc cela dépendra du contenu exact du poste envisagé.
    • je vais pouvoir relancer mes recherches de cours: en IDF, nombreuses sont les écoles à statut non public donc non concernées par la disposition règlementaire à la noix au sujet de laquelle je me lamentais l'an dernier, et susceptibles d'être intéressées par les interventions que j'ai à proposer. 
      • J'ai d'ailleurs passé une partie de mon weekend à pondre un plan de cours afin de l'envoyer à l'école dont Monsieur Bout et moi-même sortons. 
      • J'avoue que pour le coup cela me plairait bigrement, je pourrais concilier 
        • le beurre: beaucoup de disponibilité à la maison, 
        • l'argent du beurre: même si le budget a été construit sans l'hypothèse d'une activité pro chez moi, à cet égard Monsieur Bout ne cache pas sa forte envie de ne pas être tout à fait seul à pourvoir aux besoins du foyer. Comme évoqué ici cette pression l'angoisse un chouilla...
        • et le c* euh la conversation de la crémière : ça serait assez intéressant car j'y serais probablement bieeeen plus libre de faire ce que je veux que je ne l'aurais été si la piste similaire que j'avais à Strasbourg s'était concrétisée.

  • sur le plan de la politique familiale : si le cas pro N°1 se concrétise, il faudra reculer l'arriver d'un numéro 3 : ne pouvant pas travailler au-delà des touts premiers mois de grossesse, ça n'aurait aucun sens pour moi de commencer un job pour tomber enceinte dans la foulée.

  • sur le plan immobilier
    • c'est cool de s'être fait la main, maintenant que nous sommes rodés nous pouvons continuer nos recherches... à quelques km de l'endroit initialement visé, hum hum.
    • en plus, ça presse, car il nous faut un toit pour les débuts de Monsieur là-bas, si bien que nous partons ce weekend faire une orgie de visites
    • mais surtout : notre cible a aussi évolué : nos vacances à peine terminées ont permis à Monsieur Bout de réaliser l’intérêt d'un jardin pour les enfants: nous cherchons donc une maison avec jardin !!
    • Et ce dernier point, voyez-vous, est capital: depuis que nous avons tranché dans ce sens, je suis enfin en mesure d'apprivoiser ce déménagement : moi aussi j'y gagne quelque chose ! Un jardin ! Pas de voisine du dessous ! être propriétaire de MON bruit !! pouvoir me contenter de faire respecter MES limites sonores à moi ! Joie et liesse.

  • sur le plan de l'IEF
    • scolarisation or not scolarisation ? (au vu de la proximité de la super école Montessori susmentionnée) 
      • Bon, ça c'est déjà tranché pour cette année : l'école est bien entendu complète pour 2017-2018. Mais F. ira probablement y profiter des activités proposées les mercredis. Et nous verrons les années suivantes. (m'enfin vu le prix, c'est surtout si je bosse que la question pourra vraiment se poser). 
      • Bref, c'est davantage que désormais, si l'IEF commence à trop me peser, je sais, dans un coin de ma tête, que j'ai éventuellement une alternative clé en mains à disposition...
    • bon, par ailleurs, j'avoue que je pleure la disparition du réseau, du Vaisseau, du jardin d'enfants, de mille autres choses encore qui contribuaient à une IEF épanouie. J'angoisse carrément... 
      • Pour m'aider à me projeter je suis déjà allée m'inscrire sur un groupe Facebook d'IEF ouest-parisienne, mais ... mes premiers pas là-bas m'ont laissé l'impression que la densité de familles IEF au m² est loin d'y égaler celle de Strasbourg. Difficile à avaler, quand durant toute cette année on a eu 2 supers copines IEF à 10 minutes de voiture de chez soi!
      • C'est pourquoi, du reste, je lance ici un appel au peuple
        • avez-vous peut-être des contacts de familles IEF à me refiler ? 
        • Des adresses de chouettes blogs IEF issus de ce coin-là, dont la lecture pourra me rassurer, que dis-je, m'enthousiasmer, du fait de toutes les chouettes activités racontées, possibilités mentionnées, etc? 
        • ATTENTION, il est important que ce soit l'ouest parisien, hein, parce qu'au vu des temps de transports en région parisienne, le contact d'une maman IEF de l'est parisien ne me sera guère d'utilité, car nos possibilités n'auront en fait rien à voir.

  • Sur le plan bloguesque : bon, eh bien, y a pas à dire, je vais faire de mon mieux, j'ai un taaaas de billets qui n'attendant qu'une chose, que je les écrive / termine, mais, ouuuh que c'est frustrant pour moi : il n'est pas impossible que ma fréquence de publication ne baisse provisoirement dans les prochains temps. J'ai un petit million de choses à faire, mon BuJou lui-même y perd le latin qu'il n'a pas.

Tout ça, c'est sur le plan des projets et des aspects pratiques. Je ne mentionne même pas la recherche d'un mode de garde et autres petits travaux annexes sur lesquels je sais pouvoir compter pour égayer les prochains temps.

Concernant le reste, eh bien... dans mon cœur s'allonge la liste de tout ce, tous ceux, que nous allons laisser derrière nous...
Je ne doute pas de notre capacité à nous recreuser un trou confortable là où nous allons, mais zut, pourquoi faut-il que ce soit au prix du trou que nous avons creusé ici ? 
Partir, c'est mourir un peu...

13 commentaires:

  1. Héhé ! l'actualité des prochains mois s'annonce en effet fort chargée !
    Pour les chouettes copines de Strasbourg, l'avantage d'habiter Paris c'est que, en train, on est quand même assez prêt de tout (même si ça ne remplace pas la proximité des 10min en voiture...)
    Monsieur Bout s'est enfin rendu à l'évidence de la nécessité vitale d'avoir un petit bout de jardin : youpi !

    Pour ta recherche de familles en IEF dans l'ouest parisien je ne peux hélas pas t'aider. Mais peut-être pourrais-tu élargir ta recherche (elle se fera au fil du temps de toute façon) à des chouettes familles (telle que la mienne) qui ne font pas l'IEF certes, mais qui pour sont assez conscientes des limites de l'EN et accompagnent tant que bien mal leurs enfants à la maison... Évidemment, ça n'aidera pas pour des sorties communes en journée mais ça peut quand même contribuer à nourrir une réflexion sur le sujet à à partager des idées de sorties...
    (Je vais quand même demander à ma sœur qui habite Paris si elle n'a pas des contacts...)

    Bon courage pour la suite (je ne t'en voudrais pas du ralentissement du blog, ça me laissera en plus peut-être le temps de commenter un peu...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou m'dame!
      Oui c'est sûr, Strasbourg nous reverra souvent.

      Quant à ta suggestion : QUOI ? MOI côtoyer des familles qui ne font pas l'IEF ???!! JA-MAIS madame.
      huhuhu
      je prends tous les contacts !

      lol pour le ralentissement du blog. Ce que je l'ai oublié de mentionner dans le billet et qui m’embête aussi, c'est que du coup je suis aussi complètement à la masse pour lire les blogs que j'aime suivre. Ne parlons pas de les commenter...
      M'enfin zat's life !!
      tout a une fin... (sauf le saucisson, qui en a deux)

      Supprimer
  2. Tiens je me suis toujours dit que l'IEF en RP ça ne devait pas courir les rues... avec la nécessité souvent de deux salaires pour habiter un endroit acceptable avec une surface décente... Je serais intéressée aussi du coup par les témoignages (L'IEF pour moi c'est comme le yoga, j'admire les yogis mais je ne me sens pas à la hauteur de la tâche). L'annonce à la voisine, ça va être quelque chose. Lâcher de jouets en bois à volonté jusqu'au 30 septembre? L'école montessori que tu convoites, ils admettent les enfants de plus de 3 ans qui ne sont pas eux-mêmes issus d'un circuit non-montessorien? Je m'étais renseignée pas loin de chez moi : à plus de 3 ans, soit tu viens d'une autre école montessori, soit au revoir :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes en IEF et en RP et avec les transports en commun ça fonctionne bien: monsieur gagne bien sa vie à Paris, il a 5min à pied pour aller de la maison à la gare, 5 min de la gare au travail, 45 min de train pour jouer sur son téléphone et décompresser.
      Nous on a une grande maison avec jardin à la campagne proche d'une grande ville où il y a une multitude d'activités!
      Marion

      Supprimer
    2. Ah très chère Digby...

      - iEF / RP : tout à fait ! L'IEF peut facilement devenir un sport de riches en RP, et les gens qui peuvent se le permettre ont alors l'alternative, bien plus présente en RP, d'une école hors contrat type montessori.

      - Hihihi pour l'annonce à la voisine. Je l'avoue : je ne me presse pas de lui faire cette joie, je l'ai dit à nos adorables voisins du dessus, à notre trop mignonne voisine de palier, mais elle, elle devra attendre pour sabrer le champagne.
      Na! (et je vais tâcher de lui fourguer une jeune famille en remplacement. Le hic, c'est que y a peu de chances de dégoter une famille IEF, donc ce sera tout de même moins bruyant sur les horaires d'école. Flûte. A moins que je ne trouve une famille avec des jumeaux de 18 mois - 2 ans ? #dreaming)

      - 3 ans / montessori : hum, ça a l'air, puisqu'elle a accepté de mettre F. sur liste d'attente pour l'an prochain. En même temps je comprends le truc (travail à faire pour "normaliser" l'enfant, lui faire prendre les réflexes montessoriens), mais en même temps, euh, ça va quand même, en théorie des gens suffisamment bien formés/compétents sont capables de faire cela à tout âge ou presque... (je l'ai vu dans l'expérience d'une copine formée AMI 6-12)
      Mais tiens, question à 100 balles : l'école dont tu parles daignait-elle faire une dérogation pour les enfants issus d'une IEF très teintée Montessori ? (avec éventuellement un zeste de condescendance envers l'amateurisme de la démarche...?)

      Supprimer
    3. Marion, je suppose que tu es également l'auteur du très gentil mail reçu simultanément ? Merci en tous cas... mon mercredi mouvementé m'a empêché d'y répondre aussi prestement que je le souhaiterais, mais je compte me rattraper ;-)
      le trajet de ton mari me fait rêver, chez nous il y aura plus de 5 min pour aller au RER (étant donné que les prix pour ce qu'on veut doublent si on tient à ce critère...), et un changement RER/métro. Allez, on va survivre quand même !

      Supprimer
  3. Et j'allais oublier : je suis à la recherche d'un blog perdu dont je ne me souviens plus du titre et que je voudrais continuer à suivre... Il était dans la blogroll des mamandala jusqu'à ce qu'elles suppriment la blogroll. L'auteure a trois enfants, deux garçons et une fille qui doit approcher les trois ans, elle est professeure des écoles, et je crois qu'un des enfants s'appelle Corentin... ça vous dit quelque chose, madame Bout et ses lectrices?

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Digby,
    Est-ce que ça pourait être Les petites tribulations d'une famille ordinaire le blog que tu cherches (http://maviedefamille.canalblog.com/)?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, c'est celui-là! Grand merci Capucine.

      Supprimer
  5. Et bien quelles nouvelles! Pas de piste de notre côté pour le moment mais je pense à vous. Bises

    RépondreSupprimer
  6. Mais j'ai même pas eu le temps de m'organiser pour aller à Strasbourg pour vous rencontrer !!!!!
    Et l'ouest parisien, malheureusement je n'y connais personne, comme tu le signal la banlieue parisienne est grande. Mais je suis sûre que tu y rencontreras du monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, tu sais, il te reste encore 3 mois pour venir nous voir.... j'dis ça j'dis rieeeen ;-)
      (et bien entendu si tu passes en IDF !)

      Supprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...