PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

mercredi 1 février 2017

Point - progression en janvier 2017

Premier mois de 2017 derrière nous. Ce fut ma foi un beau début d'année...
Après les couacs de décembre lors du démarrage de notre nouvelle vie avec Gwen-à-la-maison, le mois de janvier a été un très beau mois sous de nombreux aspects, et je crois que tout le monde en a bien profité.

La Bébounette

continue à parler, quelle surprise ;-)
  • son vocabulaire s'enrichit, elle répète tout ce qu'elle peut et nous fait fondre. Parmi les acquisitions notables de ce mois-ci sur le plan linguistique :
    • un tas de noms d'animaux : "bison", "koala" (son nouveau grand favori, après deux mois à demander en boucle le livre des animaux de la forêt contenant un faon, maintenant, c'est le livre des animaux sauvages montrant un koala), "chameau"... et bien d'autres encore; nous commençons à avoir "opard" (léopard) et surtout... "tatam" (hippopotame) !
    • des "je" et des "moi" très fréquents..
    • et l'utilisation très fréquente voire presque systématique du "merci"
  • Par ailleurs j'avoue trouver fort confortable un tel niveau de communication, car cela la rend tellement plus facile à comprendre ! Bien entendu cela n'empêche pas les 1001 drames d'une journée de petite fille de vingt mois qui a sa volonté, mais il est tout de même bien confortable de pouvoir demander "tu voulais continuer en fait ?" "ouiiiii", ou de prêter l'oreille aux sons qui accompagnent ses plaintes quand elle est malheureuse, pour savoir comment la soulager.
  • La conséquence est que les personnes que nous rencontrons sont souvent un peu perplexes pour lui donner un âge, en raison du manque de rapport entre son apparence physique et son niveau d'expression.
  • un intérêt pour les couleurs se dessine, 
    • je lui ai donc présenté la première boîte de couleurs pour laquelle elle a témoigné un intérêt certain, et qu'elle vient régulièrement réclamer, même si pour le moment, les mots sont aussi souvent utilisés à "mauvais" qu'à bon escient. 
    • Je lui ai proposé des tris par couleur dans des bols, mais qui se sont limités en fait à une activité de transvasement, 
    • en revanche chez Alexandra les disques sur tiges de couleur ont été manipulés avec beaucoup de soin et de rigueur, et aucun disque n'est resté longtemps sur une tige d'une couleur différente.

Elle adore toujours manger même si son appétit s'avère plus capricieux. 
  • Une passion pour les fruits de toutes sortes dont elle énumère les noms avec application dès qu'elle aperçoit la corbeille à fruits. 
  • La vue d'un morceau de pomme ou de clémentine qui lui serait tendu suffit à la plonger dans un enthousiasme délirant, qu'elle manifeste en se dandinant frénétiquement d'une fesse sur l'autre et en riant d'un rire bien caractéristique.
    • Monsieur Bout a d'ailleurs trouvé à quoi ce rire lui faisait penser... Nous avons en fait droit à un petit Gus, la petite souris replète du Cendrillon de Disney !

L'habillage progresse également, 
  • enfiler des manches la passionne, elle cherche à enfiler son manteau elle-même (avec la technique utilisée par son frère, manteau par terre), et y est déjà parvenue une fois ! (après que je l'ai faite se positionner du bon côté du manteau), 
  • enfiler les moufles de son frère constitue également un chouette passe-temps.
  • et je l'ai déjà retrouvée sans T-Shirt après la sieste... 
  • Là où elle adorait enfiler les bottes de son frère, maintenant elle réussit à enfiler les siennes propres

Enfin, en général, je suis épatée par la capacité de concentration dont elle fait preuve, elle est ainsi capable de rester assise à dessiner pendant un temps fou, et toujours bien sur la feuille; c'est bien confortable parfois ;-) 

Enfin, côté propreté, il lui arrive fréquemment, les matins où je la laisse se balader fesses nues avant de lui remettre sa couche, d'aller d'elle-même s'asseoir sur son pot. Et parfois, c'est pour faire un joli pipi dans la seconde et s'en applaudir vigoureusement. Souvent, c'est pour rien. Et régulièrement aussi, le pipi arrive sur le parquet. Quant aux selles ? Toujours. (sur le parquet)
Peut-être serait-elle bientôt mûre pour une nouvelle tentative de propreté ? Mouais. Ben pas moi.



Le Bébou

Il continue à beaucoup s'intéresser à la numération, il dénombre à qui mieux mieux, et je le trouve régulièrement au milieu de quelques cartes à compter piochées ici. (vous ai-je dit que j'étais amoureuse de ma plastifieuse flambant neuve?)
  • Il n'y a généralement plus guère d'erreur jusqu'au 6, ensuite cela est plus aléatoire. 
  • La suite numérique jusqu'à 10 est à présent maîtrisée sauf exception, et volontiers utilisée (par exemple, quand il s'agit de céder la balançoire à un autre enfant, F. compte jusqu'à 10. Et en plus, c'est tout bénef, car il compte jusqu'à 10, non pas en dénombrant 10 poussées, mais d'affilée, donc on gagne du temps ;-) )
 
A la faveur de deux grosses commandes Montessori, j'ai enfin pu vraiment démarrer la Vie Sensorielle
  • Je lui ai ainsi lui présenté tour rose et escalier marron, un peu tard malheureusement, car à présent l'exercice est trop facile pour lui; et nous nous frayons un chemin à travers les tiroirs du cabinet de géométrie.
  • Je lui ai également présenté les globes et le planisphère de géographie, j'ai un court billet sur le sujet sur le feu

Le pic constaté dans la période sensible de l'ordre perdure, voire s'accentue, 
  • je trouve vraiment intéressant de le voir ainsi prendre en charge son environnement. Et c'est là-dessus que je surfe dans ma nouvelle organisation ménagère !
  • un gros hit de ce mois-ci : le roulage de tapis : ceux de la salle de classe sont roulés avec application... mais il m'arrive régulièrement de retrouver également ceux du salon ou de sa chambre  roulés et rangés dans un coin ;-)

Les progrès se poursuivent également du côté du repérage dans le temps.
  • Notre frise des jours de la semaine, introduite en décembre, connaît beaucoup de succès, F. se l'est à présent très bien appropriée et l'utilise tous les jours. 
  • Du coup j'ai terminé le mois en mettant en place un début de poutre du temps au succès instantané. Là aussi je vais pondre un court billet sur la solution retenue.
  • En revanche, Monsieur Bout n'ayant toujours pas installé le cadran prévu pour cela (je cafte!) nous n'avons pas avancé sur la lecture de l'heure, alors que F. témoigne toujours de l'intérêt pour ce sujet.

Enfin, dans la lignée de mes lectures "Discipline positive", les efforts faits pour aider F. sur le chemin de l'autonomie ont conduit à dépasser un obstacle qui perdurait : ça y est, F. réussit à ôter ses T-Shirt / pulls tout seul ! Suivant les conseils de Jane Nelsen, j'ai pris mon temps pour redécomposer les gestes avec lui, et aiJprocédé par toutes petites étapes (je commence, puis tu finis / tu commences, puis je finis; tu fais la première manche, je fais la seconde,...). Maintenant c'est bon, et c'est bien pratique !

En général, le mois de janvier a été un très beau mois avec le Bébou
  • répercussions des vacances, 
  • effets des ateliers Faber & Mazlish, 
  • mise en application des conseils de Jane Nelsen, 
  • plus grande présence paternelle, 
  • seuil des 3 ans 1/2 ? (Clotilde me disait avoir remarqué quelque chose d'approchant vers cet âge chez ses filles)
Les causes peuvent en être multiples, mais l'effet est bien là : nous n'avions pas connu un climat aussi serein, un Bébou aussi apaisé, depuis de longs mois (je dirais juste avant ses 3 ans). 
Climat serein, Bébou coopératif, cherchant et trouvant ses solutions tout seul.. certes il y a eu quelques journées un peu plus difficiles, mais globalement ... nous percevons que quelque chose change, mûrit, et c'est bien agréable. 
Au point que ces derniers jours, nous avons eu plusieurs compliments le concernant, de la part de personnes en visite, ce qui nous a bien réjouis (parce que les compliments des passants dans la rue, ça ne compte pas, tirer des conclusions sur 5 minutes toutes mignonnes c'est bien sympa, mais ça ne révèle rien; alors qu'en l’occurrence, oui, les comportements qui ont abouti à ces louanges étaient à la fois clairement liés aux aspects pour lesquels nous avons nous-mêmes remarqué de nets progrès, et portaient sur des points faisant partie des priorités éducatives que nous nous sommes fixées).

La Gwen
du coup, termine le mois de janvier avec le sourire.
  • Le développement du Bébou, notamment, constitue un encouragement énorme. 
    • Nous avons le sentiment de commencer à récolter les fruits de ces derniers mois de réflexions et d'efforts au niveau éducatif. Nous voyons émerger un enfant plus posé, verbalisant davantage ses émotions, se prenant mieux en charge, prenant également davantage en compte son entourage. 
    • Je dirais que nous avancions à l'aveugle sur la voie que nous avions choisie, un peu comme on escalade une montagne dans le brouillard. Et là, pouf, nous avons le sentiment d'une éclaircie nous montrant le bénéfice du chemin parcouru. La vue est belle, et nous, bien motivés pour continuer ;-). 
    • Bref, le sentiment de devenir peu à peu une maman compétente, ça ne fait pas de mal.
  • Flylady & Bullet Journal se sont admirablement bien conjugués pour me permettre de faire beaucoup de choses ce mois-ci, j'ai le sentiment d'avoir vécu des journées complètes, à la fois efficaces et épanouissantes.
  • Des journées du reste mieux structurées, ménageant leur place aux jeux, aux tâches ménagères, à l'IEF, à des sorties et des rencontres diverses...
  • J'ai d'ailleurs très bien fait de poser mes priorités personnelles en faisant le bilan du mois dernier : blog & sommeil: 
    • ce mois-ci j'ai pris le soin de bloguer régulièrement, et cela m'a fait beaucoup de bien
    • quant au sommeil, j'ai décidé d'inverser la logique. Decent Hour persistant à poser problème, grooos problème même, au lieu de continuer à me flageller et à me dire "tu es fatiguée tu DOIS te coucher tôt; ne va pas te plaindre dans la journée ensuite", j'ai tout simplement tâché de m'offrir 45 minutes de sieste chaque jour où cela a été possible. Ce qui me permet de passer des soirées plus efficaces, voire m'a permis d'avoir l'énergie nécessaire pour aller au lit plus tôt...
  • J'ai pas mal profité de mes créneaux de nounou pour faire de l'utile et de l'agréable : courses, démarches diverses, mais également copines, et, last but not least : créneau piscine hebdomadaire ! (Applause. Et pourtant il y a eu plusieurs fois où sur le chemin-même de la piscine je me concoctais des excuses pour faire demi-tour. Mais non).
 
Moralité : d'attaque pour février !


4 commentaires:

  1. Pour la tour rose et l'escalier marron tu n'arrive pas si tard que cela. En fait le but de l'activité n'est pas de construire la tour ou l'escalier mais de faire des liens entre les différentes tailles de cubes, des comparaisons. C'est pour cela que lorsqu'on les présente on compare les cubes entre eux. En gros tant que F. Ne passe pas du temps, non pas à monter la tour, mais à comparer les pièces entre elles c'est qu'il faut continuer à lui proposer. Marie-hélène en parle bien sûr son blog journal Montessori.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merci de cette réflexion... je vais aller regarder chez Marie Hélène alors, car du coup je ne sais trop comment favoriser cela.

      Supprimer
  2. Je te félicite pour la sortie piscine. Je dois dire que je devrais aussi m'y mettre. Mais la dernière piscine que j'ai fréquenté était face à un restaurant coréen (et que j'allais nager à l'heure du déjeuner). Du coup, j'ai maintenant comme critère pour trouver un établissement, des horaires qui me plaisent et aucun resto sympa dans le secteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Et je compatis, pour la piscine notamment je trouve avec toi que le lieu fait beaucoup. La preuve, avant de réaliser l'intérêt (et la proximité) de la piscine dans laquelle je nage maintenant, j'avais longtemps eu comme ambition de m'y mettre, mais oui, horaires, accessibilité, etc, ... je n'y étais pas allée une seule fois durant les 18 premiers mois passés ici !
      Alors que là, avoir cette piscine à 5 grosses minutes de chez moi en voiture, sans problème de parking, aux horaires très larges, aux cabines bien fichues, et surtout : une piscine d'extérieur (!! ça déroute un peu au début, mais à l'arrivée, je crois que j'aurai dorénavant du mal à apprécier autre chose : bruits et odeurs de chlore : s'évaporent dans l'air frais...), est très incitatif / aidant les jours de grosse flemme où je me cherche à toute force un prétexte pour ne pas y aller

      Supprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...