PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

jeudi 1 décembre 2016

Adieux déchirants

Mardi était mon dernier jour travaillé.

J'ai sprinté entre un dernier entretien bien conflictuel dans le feuilleton monstrueux qui m'aura occupée toute cette année et qui m'a, malheureusement, fait toucher du doigt la réalité de comportements manipulateurs dont je me serais bien passée. La seule chose qui me console dans ce que j'aurais tendance à vivre comme un bon gros échec, c'est que mon chef, tout vieux renard qu'il est, s'y serait fait prendre aussi si je n'avais pas mis à profit mon expérience de l'individu concerné pour décrypter avec lui les échanges qu'ils avaient eus... et les différents points de mon ultime to-do list. N'étant pas remplacée, j'avais à cœur de solder un maximum de choses histoire que mes pioupious aient au moins ça de fait pour eux.
Avec, au milieu de la journée, un pot de départ un peu conséquent puisque j'avais ambitieusement intitulé cela "cocktail déjeûnatoire" :cela permettait de garder les convives plus longtemps en leur épargnant un passage à la cantine.
D'ailleurs je reviendrai ce weekend vous partager le secret de la pana cotta au saumon fumé que je leur ai servie, et dont le succès a été tel que j'ai rajouté la recette à la fin de mon mail d'adieux. (même pas peur pour ma crédibilité...)

Adieux émouvants, donc avec des gens adorables jusqu'au dernier moment.
Héhé, regardez avec quoi je repars !

  • NZ&Co, mes copines d'open space savaient que tu voulais me prêter le Céline Alvarez et s'étaient donc enquis, l'air de rien, de si c'était déjà fait ;-)
  • Quant au 2ème, il me touche d'autant plus que c'est un cadeau de la manager dont je me suis le plus occupée, circonstances obligent, et que... c'est vraiment une chouette fille. Je connais le blog, y passe régulièrement, je serai donc ravie de découvrir le livre !
  • A quoi s'ajoute un bon pour une journée Spa dans un chouette hôtel du coin, avec la garde des enfants assumée par l'une de mes collègues dont les filles sont d'âges comparables.

Bref, des gens difficiles à quitter
Au point que j'ai terminé ma journée bien plus tard que d'habitude, et que je suis partie sans même rendre mon matériel informatique (je l'ai fait aujourd'hui puisque j'inaugurais mon chômage en allant rejoindre Monsieur Bout pour déjeuner)

Matériel informatique;
parlons-en !

Car en effet, d'autres adieux déchirants ont eu lieu : j'ai rendu mon équipement informatique et téléphonique.

Mon ordinateur portable, déjà. Bon, pas non plus un amour fou. 
Mais il était tout de même bien pratique car le seul que nous ayons à la maison est un modèle que nous avons choisi pour sa robustesse, pas pour sa portabilité : celle-ci ne vise qu'à permettre de le déplacer d'un fauteuil à l'autre ou d'une pièce à l'autre de notre logement, pas à l'emmener en sortie... Quand j'en avais besoin, je détournais donc celui du boulot.
Et là, pile poil au moment où peut-être je serai amenée à souhaiter davantage sortir mon ordinateur pour l'emmener bloguer à la bibliothèque sur mes moments libres, par exemple : pouf, a pu.

En acheter un second ? Mouaif.
A réfléchir, mais cela ne m'enchante guère. Le confort de la solution du "j'en ai un petit en plus qui n'est pas à moi mais qui sert bien" me convenait fort bien, je vais devoir en faire mon deuil.

Deuil autrement difficile à faire : mon Iphone...
A mes yeux "les téléphones qui font aussi des œufs au plat" ont longtemps été parfaitement inutiles
  • je me contentais très bien de mon bon vieux Nokia ne recevant même pas les MMS, associé au forfait 2€-mais-0€-puisque-c'est-vous de chez Fr**, 
  • ne rêvais de rien d'autre, 
  • et la profonde satisfaction que je tirais de ne pas dépenser un radis dans ce poste de budget me permettait de faire des folies dans d'autres domaines avec une parfaite bonne conscience.
Quand Monsieur Bout nous traitait de dinosaures et émettait la suggestion que, peut-être, nous pourrions nous équiper, je rejetais l'idée d'un air dédaigneux, et avec tout le poids que me donne mon poids statut de personne-qui-tient-le-budget-chez-nous-et-on-n'est-pas-là-pour-rigoler-et-balancer-du-bon-argent-par-les-fenêtres-nanméoh.

Mais ça, c'était avant.
D'abord, le nouveau boulot de Monsieur Bout l'a équipé d'un IPhone.
Et puis, le mien a fait de même. 
J'ai tardé à aller le chercher (plusieurs mois), tardé à le paramétrer (plusieurs semaines), et puis.
Je suis devenue accro.

Bon, d'abord, j'apprécie l'appli météo, c'est très utile pour sortir ses vêtements la veille.

Mais surtout
  • le GPS : j'ai longtemps résisté, mais pour moi qui ai été vendue sans l'option sens de l'orientation, depuis que j'ai goûté à ce gadget j'avoue que ma vie a changé (d'ailleurs pour tout vous dire là je me suis pommée sur le chemin du retour après l'avoir rendu, y avait des bouchons - fichu Marché de Noël !! - j'ai voulu sortir de l'autoroute et après avoir tourné en vain... j'ai regagné l'autoroute à l'endroit précis où je l'avais laissée)
  • l'appareil photo
    • il ne vous aura pas échappé que ce blog est beaucoup plus riche en photos maintenant qu'à ses débuts, c'est 100% de l'effet Iphone ça, 
    • notre appareil est gros et encombrant, pas question de l'emmener partout, et si Lucky Luke devait s'en servir son ombre lui mettrait enfin la raclée qu'il mérite.
  • l'appareil photo, encore : non seulement c'est très utile pour le blog, mais ça l'est aussi beaucoup pour permettre à Monsieur Bout de partager un peu nos journées, je lui envoie régulièrement un petit message avec une photo de l'un ou l'autre des Bouts, prise sur le vif, et il se réjouit toujours beaucoup de ce petit clin d’œil familial au milieu de sa journée de travail
  • Internet : pour bloguer surtout : lire à droite, commenter à gauche, ou compléter rapidement l'un ou l'autre brouillon de l'idée lumineuse qui vient de m'assaillir

Bref, me voilà bien embêtée.
Pour le moment, s'amorce une période de sevrage.

Mais j'avoue être déjà allée regarder ce que l'offre Fr** supérieure me permettrait de faire (50 Go d'internet en 4G, 3 en 3G, euh, oui, aucune idée d'à quoi ça correspond par rapport à mes besoins ça !?)  et à combien on peut récupérer un Iphone potable. Ou un autre smartphone bien ? Mais je n'y connais rien.
Et je pourrais aussi aller torturer le fichier de notre budget pour que celui-ci m'assure qu'en fait je ferais des économies en passant du coté obscur de la Force.

Il n'empêche que vous aurez bien noté qu'encore une fois,
 si je succombe, 
ce sera en grande partie la faute au blog...
Si j'aurais su !!!

6 commentaires:

  1. Hello ! Tout d abord je te souhaite plein de bonheur dans ta nouvelle organisation !
    Sinon pour l Iphone, va voir les prix et la tu te diras que finalement tu n en as pas besoin. D ici trois mois , tu te diras quand même ce serait bien, et tu retourneras voir les prix et te te rediras waou, trop cher, et ainsi de suite... Enfin , comme tu l as sans doute compris, c est mon experience perso...
    Par contre , toujours experience perso je te conseille de regarder du coté Ipad mini. Facile à emporter, rapide et confortable à utilser, quelques applis pour enfant sympas,.... Bon ca ne dispense pas de l ordi pour vraiment taper du texte...
    Voila un avis sur le vif

    RépondreSupprimer
  2. E. te signale qu'il y a des super promos sur les forfaits en ce moment (Fr** et Bou****) et les téléphones...(M*t*r*l*) ;-)

    Perso, je ne veux pas d'internet sur mon téléphone, mais il vient de craquer...

    RépondreSupprimer
  3. Mr D. a acheté son dernier smart phone sur le site Back Market de téléphones de marque reconditionnés et garantis 6 mois min. et nous en sommes ravis ! Ils ont aussi des ordis je crois... Bises Amélie

    RépondreSupprimer
  4. Merci de vos avis et suggestions les filles
    Bon, entre le tuyau d'E., et celui de Mr D., je crois que l'affaire va être vite réglée.
    Le seul truc relou c'est que Fr** ne fait pas la portabilité du numéro sur lui-même donc je vais devoir rechanger de numéro ! Mais pour économiser 200€ sur un an, ça passe ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Humhum... je dis ça je dis rien... quel est le rapport entre le GPS et le blog? ;) Ou alors... j'ai moi aussi cédé aux tentations du GPS et je ne peux plus m'en passer, je gagne un temps fou à moins me perdre donc moins perdues = temps gagné pour bloguer ;)
    Bonne journée à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hihihi
      mais voilà, on peut lier les deux comme ça, cf mon dernier billet, je me perds c'est une horreur !
      (ouf, sauvée)

      Supprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...