PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

vendredi 10 mars 2017

Géographie pour le Bébou, round n°1

Cela fait plusieurs semaines que le Bébou a fait ses premiers pas dans le monde merveilleux de la géographie, et je suis assez épatée de l'enthousiasme avec lequel il y évolue.
Je précise d'ailleurs que j'avais fait les premières présentations en mode "test": n'ayant perçu aucun signe manifeste, je n'avais aucune assurance de tomber là sur une période sensible. C'est une expérience dont je tire la leçon, pour l'avenir, que si certaines périodes sensibles sont inratables, d'autres peuvent passer inaperçues, ou être détectées / révélées (provoquées ?) par une proposition au petit bonheur la chance.

Voici donc un court billet retraçant ce que nous avons fait jusqu'à présent, et répertoriant les ressources qui nous ont été utiles.

Méthodologie retenue : Montessori

Matériel : 

  • Globes rugueux et de couleur
  • Puzzle du planisphère 
Achetés chez Absorbent Minds.
Je suis très satisfaite des globes.
En revanche concernant le puzzle du planisphère je trouve la forme de l'Europe, notamment, pas très réussie : aplatie, elle est plus difficilement reconnaissable. Par ailleurs en pleine écriture de ce billet (z'ont mal choisi leur timing !), le bouton de préhension du petit bout d'Asie qui se retrouve sur la partie gauche du planisphère s'est désolidarisé dudit petit bout d'Asie. Relou ! Et compliqué à recoller, en plus.
A noter, chez Absorbent Minds j'ai pris, pour tous les puzzles de géographie, la version petit format.

J'ai complété ensuite en pillant allègrement les ressources mises à disposition par deux chouettes blogueuses, Aurore des Montessouris, et une autre Gwen (gage de qualité, évidemment!) des Crapouillotages.
  • cartes de nomenclature des continents, une version couleurs Montessori, une version photo satellite & cartes de nomenclature des océans : chez Gwen 
  • coloriage du planisphère, dans un autre de ses billets  
  • coloriages des continents: chez Aurore 
  • drapeaux des continents: même billet !
C'est ultra précieux, un grand, grand merci à elles !!


Tout cela, chez nous, a donné la progression suivante:

  • 1. Présentation du globe rugueux 
    • Pour mes présentations de matériel Montessori, je m'inspire généralement des explications des sites albummontessori et lasemainemontessori; en l'occurrence, c'est chez le premier que je suis allée chercher.
    • J'ai enrichi en m'inspirant largement des suggestions brillantes lues chez Aurore: F. s'est notamment montré très intéressé par le fait de faire voyager un poisson (imaginaire car je n'en avais pas, mais notre doigt a très bien fait le poisson) d'un bout à l'autre du globe, et moi j'ai admiré la minutie avec laquelle il passait les détroits et contournait les îles.

  • 2. Présentation du globe de couleur
    • Plusieurs leçons à trois temps pour introduire les noms des 7 continents, et un F. ravi de découvrir l'Europe !
    • Il a ensuite fait de lui-même le lien entre globe rugueux et globe des continents, en cherchant à reconnaître sur le premier les formes du second.

  • 3. Présentation du puzzle des continents : gros succès ! Là encore, de lui-même il fait très souvent le lien entre puzzle et globe, en cherchant sur le globe le continent qu'il était en train de placer.
 
  • 4. Introduction  des cartes de nomenclature version couleurs Montessori. Au départ F. s'est monté assez réticent à les utiliser; j'ai pu débloquer les choses en le faisant sous forme de jeu et en me collant à la tâche (je lui montre une carte, il trouve le continent et le nomme, puis on inverse : il me montre une carte, je cherche le continent et le nomme).

  • 5. Coloriage du planisphère : gros succès ! 
    • F. n'est pas un amoureux du coloriage, et s'en lasse assez vite, mais à chaque séance il sort le coloriage en cours et l'avance un peu. Cette activité a vraiment contribué à sa maîtrise des termes.
    • Une fois son premier planisphère terminé, il m'a surprise en voulant de lui-même le découper : ses premiers découpages en rond, et franchement bien réussis ! Cela pour aller ensuite le coller sur notre porte d'entrée... et en commencer d'office un deuxième.
 
  • 6. Introduction des cartes de nomenclature photos. Là aussi, F. les a refusées pendant plusieurs séances, j'ai laissé couler, puis j'ai repris en commençant par celle de l'Afrique (continent qu'il apprécie particulièrement), et en lui faisant remarquer les différences de couleur visibles. Il était en effet tout étonné que ce continent "vert" (en code couleur Montessori), ne le soit pas entièrement sur la photo ! La notion de désert l'a visiblement frappé, et nous avons ensuite passé en revue chacun des autres continents pour en expliquer les différences de couleur. Depuis, nous jouons à les mettre en paire avec celles des couleurs Montessori.

Voilà où j'en suis pour le moment, il me reste les petits drapeaux à utiliser (et à fabriquer... je n'ai pas encore trouvé la pâte pour les pieds !), les coloriages des continents (je pense aussi les utiliser en poinçonnage comme suggéré par leur créatrice), et les cartes de nomenclature des océans à introduire. Concernant ces dernières, je ne sais trop comment faire, pour un enfant non-lecteur...

Inspirée par la manière dont la comptine trouvée pour les jours de la semaine a favorisé leur apprentissage pour F. (et pour E. ! elle la chante volontiers et utilise volontiers certains des noms... à tort et à travers bien entendu, mais que c'est chou), j'ai fouiné sur le web, à la recherche de quelque chose d'analogue qui reprendrait les noms des continents.
Et j'ai trouvé celle-ci
Sur le dos d'une antilope
Je fais le tour de l'Afrique
Sur le dos d'une bourrique
Je fais le tour de l'Europe
À dos de yack qui galope
Le tour de l'immense Asie
Sur le dos d'un poisson-scie
Le tour de l'Océanie.
Sur la vigogne au poil doux
Le tour des deux Amérique
Dans ta poche, ô kangourou,
Je traverse l'Australie.
Très mignonne, j'adhère à fond au fait de faire correspondre un animal à chaque continent, mais.. pourquoi, pourquoi, POURQUOI faire une erreur monumentale dedans ? Parmi les 6 continents énumérés, on se retrouve avec l'Australie et l'Océanie (les deux Amériques sont évoquées ensemble).
Scrogneugneu.
Du coup, pas de comptine. Mais zut !

F. est en tous cas passionné par ce thème, malgré quelques écueils sur le chemin : ainsi, il a pu se montrer réticent à 
  • faire les choses correctement (ex: colorier le coloriage en respectant le code couleur - alors que maintenant quand il voit un planisphère ailleurs, il s'insurge de ce que ledit code couleur n'est pas respecté...), 
  • prendre la peine de nommer les continents 
    • j'ai eu recours à la ruse en faisant intentionnellement des erreurs... 
    • et par ailleurs, j'ai abondamment commenté ce qu'il faisait en nommant moi-même les continents qu'il manipulait, de telle manière qu'il se familiarise ainsi encore davantage avec les noms, car j'avais bien identifié que plus il craignait de se tromper, plus il rechignait à en prendre le risque : l'Europe était ainsi le nom qu'il sortait le plus volontiers, alors qu'il bloquait totalement sur l'Asie.
  • s'intéresser à un nouveau matériel (les cartes),
mais cela n'empêche pas que presque chacune de nos séances IEF, depuis 5 ou 6 semaines, le voit se diriger en tout premier vers le matériel de géographie, et y passer un bon quart d'heure à minima. Tout récemment, c'est la totalité de la séance (une heure), qui y a été consacrée.
Encore quelques progrès de prononciation à faire pour maîtriser certains noms complexes ("Arémique du Nord, Arémique du Sud" ;-)... et Antarctique qu'il a prononcé parfaitement du premier coup, mais qui l'intimide à présent...

Le Bébou louche à présent sur une carte de l'Europe imprimée au dos d'un classeur de son père, et a retenu très vite le nom et l'emplacement du pays d'où provenaient nos derniers visiteurs... Là encore, il va falloir que je gère le timing, je trouve assez compliqué de savoir à quel rythme présenter de nouvelles choses, entre les fois où je suis trop lente et le laisse sombrer dans l'ennui, et les fois où du coup nous ne profitons pas assez d'une chose avant de passer à la suivante...

L'IEF, tout un apprentissage ;-)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...