PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

mercredi 6 avril 2016

Petits bonheurs de grippe

Le Bébou a donc la grippe.
La version relou avec programme complet, fièvre de cheval, toux, morve, appétit de moineau et répercussions intestinales glamour.

Ce n'est pas, en soi, l'occasion de grandes réjouissances, ni le gage d'une félicité absolue.

Cependant j'apprécie
  • les journées courtes, que je me permets de terminer dès 16h30 (!) pour filer récupérer la Bébounette, bien sûr, mais surtout un Bébou tout patraque et collant comme un chewing-gum. 
  • et la soirée qui s'ensuit, pour son rythme plus détendu, puisque le temps nous manque moins.
  • et la "2ème soirée", celle qui commence quand les enfants sont couchés, ce qui se produit moins tard plus tôt que d'habitude, et dont je profite davantage puisque mon état de fatigue n'est pas encore aussi avancé (même si, horaires fous de Monsieur obligent, je la passe surtout à blogger. M'enfin au moins vous aurez de quoi lire)
  • les dîners en tête-à-tête avec la Bébounette: F. étant hors de combat très tôt, je le couche avant de faire manger sa soeur... 
    • je redécouvre à quel point c'est plus simple de n'avoir qu'un bébé à faire manger. Je n'ai qu'à plonger mes yeux dans ceux, écarquillés, de la miss et nous échangeons des sourires à nous décrocher les oreilles. Ca roule tout seul...
    • j'en ai profité pour, enfin, lui faire inaugurer la chaise haute. Le transat va pouvoir filer à la cave!
  • les confcall de boulot avec un Bébou blotti contre moi : pour offrir une journée plus reposante à mon malade, j'ai opté pour du télétravail aujourd'hui. 
    • Alors même que l'option "télétravail + Bébou normal" serait inenvisageable, la journée télétravail + Bébou malade s'est très honorablement déroulée (bon, je complèterai peut-être de quelques mails ce soir). F. est tellement apathique que se pelotonner contre moi sur le canapé, pendant que je pianote sur l'ordi, a été sa manière de passer le plus clair de la journée, moments de calme à peine interrompus par la lecture ponctuelle de quelques livres, tandis que la Bébounette faisait des cercles autour de nous sur le sol. 
    • Bosser avec ses enfants tout contre soi, ça c'est encore un moment précieux d'équilibre vie pro/vie perso ;-)



Mais aujourd'hui le soleil brille, le printemps est là et nous attend, et j'ai hâte de pouvoir enfin ressortir tout mon petit monde.
Vendredi, espérons !

8 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci ! la fièvre est tombée et l’appétit revient peu à peu , on tient le bon bout !
      (la Bébounette mouche et moi je tousse mais non non non…)

      Supprimer
  2. oh les pauvres, bon courage ... je pensais que l'épisode grippal était fini!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. celui qu'on avait eu fin février - début mars ? oui...;-)
      Quand je pense que j'écrivais que mes enfants ne sont jamais malades. Je me suis maudite moi-même en fait !

      Supprimer
    2. Jai osé penser il y a deux semaines quand mon entourage tombait malade " oufff on est épargnés "... 2 jours après on letait tous...

      Supprimer
    3. oui, un cas typique de "la roche tarpéienne est proche du Capitole"... [soupir]. Maintenant ça va mieux ? Ici ça y est, business as usual pour F. ! (mais E. m'a réveillée deux fois cette nuit)

      Supprimer
    4. Ça va mieux petit à petit :)

      Supprimer
    5. ouf ! ça fait du bien quand ça s'arrête. A présent F. est ressuscité et avec un appétit d'ogre pour compenser son jeûne d'une semaine. En revanche MOI je tousse sans arrêt...

      Supprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...