PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

mardi 24 janvier 2017

Discipline positive selon Jane Nelsen: lecture royale, lecture pour tous ? (Billet 3/3)

Jane Nelsen et sa Discipline positive, c'est à la fois
  • une série d'illuminations pour ma modeste personne
  • un arsenal d'outils supplémentaires
  • mais aussi : une caractéristique de la Discipline positive est la manière dont elle s'appuie sur un certain nombre de concepts psychologiques, d'une école dite adlérienne du nom du fondateur, un Autrichien du nom de ADLER (contemporain de Freud mais d'accord avec lui sur... à peu près rien), pensée encore approfondie par un autre autrichien du nom de DREIKURS.
De ce fait, aux outils pratiques s'ajoutent un certain nombre d'aspects théoriques, ce qui constitue une différence de taille avec les livres de Faber & Mazlish, par exemple, qui certes s'appuient sur des concepts psychologiques, mais les détaillent assez peu.


Comprendre pourquoi l'éducation traditionnelle n'est plus envisageable.

Dès les premières pages, j'ai été impressionnée par un bout d'explication intéressant sur le fait que "les enfant sont moins obéissants qu'avant", ou pourquoi un modèle d'éducation basé sur la soumission, tel qu'il a pu fonctionner pour les générations précédentes, ne peut plus fonctionner.
J'ai trouvé très pertinente, en mode "mais oui mais c'est bien sûûûr maintenant que vous l'dites!" l'observation selon laquelle c'est tout simplement la société dans son ensemble qui n'obéit plus. L'enfant, qui, encore et toujours, s'imprègne de son environnement, n'a plus ces modèles de soumission sous les yeux : la mère n'obéit plus au père, on n'obéit plus aveuglément aux ordres de son patron, aux lois, etc... L'enfant imite...


Avoir en tête la notion d'objectifs-mirages

Toujours dans l'optique de comprendre d'où viennent les comportements inappropriés, afin d'agir sur eux de manière efficace, et non de réagir de manière épidermique, Jane Nelsen explique que la plupart sont liés à des objectifs-mirages qui sont au nombre de 4: ces 4 objectifs-mirages sont des manières dont l'enfant cherche à combler son besoin d'appartenance et d'importance, mais en fait se trompe sur toute la ligne

Éditions Poche Marabout : page 115

Elle détaille ensuite différentes stratégies à adopter en fonction de l'objectif-mirage poursuivi par l'enfant, et donne également des pistes pour identifier avec précision l'objectif-mirage poursuivi. A ce sujet, autant la première partie (stratégies à adopter) est très concrète et facile d'utilisation, autant la seconde est plus compliquée à mettre en œuvre et, à mon avis, nécessite un apprentissage un peu long...

Malgré cela, ceci constitue un aspect que j'ai trouvé très éclairant, et qui contribue à ma capacité à gérer de manière constructive les comportements déviants, ne serait-ce qu'en vertu du fait qu'avoir en tête "hum, il cherche à combler un besoin mais s'y prend juste n'importe comment" en cas de souci m'aide à m'empêcher de réagir en quart de tour, en contribuant, au fond, à me mettre en mode "solution" et non "conséquence". Et si moi je suis en mode solution, tout de suite j'ai davantage de chances de réussir à y emmener mon gosse.


Prendre en compte la place dans la fratrie

Un chapitre entier est consacré à l'impact du rang de naissance sur la psychologie de l'enfant.
Cela donne un chapitre un peu en décalage avec le reste, et dont la structure elle-même n'est pas forcément hyper cohérente par ailleurs  (je suppose qu'on retrouve là, malgré les efforts de "francisation" opérés par la grande prêtresse de la Discipline Positive en France, les traces d'une écriture à l'américaine). 
En effet ce chapitre finissait, à mes yeux, par ressembler à un horoscope, du fait que l'auteur est en effet bien conscient que l'on ne peut généraliser / automatiser / tout expliquer et tout induire en se basant sur le seul rang dans la fratrie. Que les mêmes causes ne produisent pas nécessairement les mêmes effets. On a donc pléthore de  "aura tendance à ... à moins que au contraire...." (ah ben merci)
Néanmoins cette analyse donne des clés de lecture pour comprendre encore mieux les problèmes sous-tendant éventuellement les comportements inappropriés de l'enfant. 

Par ailleurs, en ce qui me concerne, j'ai trouvé particulièrement intéressante la notion d'aîné ou dernier-né psychologique, qui intervient dans le cas d'un espace entre 2 naissances supérieur à 4 ans.
Cela m'a semblé être un apport instructif pour structurer la famille, réfléchir à l'espacement des naissances ou gérer les écarts d'âge.
Également éclairantes et renforçant son discours sur l'importance de favoriser l''autonomie : les observations menées à cet égard sur des derniers-nés, et notamment le lien entre le fait qu'on ne les faisait pas gérer leur habillage seul, et un comportement plus difficile (et inversement, une fois que la recommandation d'inciter l'enfant à faire seul fut donnée).


Réfléchir sur soi et identifier son style de fonctionnement de parent

Selon Jane Nelsen, un parent fonctionne selon 4 cartes dominantes, qui génèrent un style de base et un style de crise. Ledit style de crise intervient quand on est sous stress, et est déterminé par ce qui nous fait le plus peur, ce qu'on cherche avant tout à éviter :
  • si on cherche à éviter le rejet et l'abandon: on fonctionne en mode faire plaisir,
  • critique et humiliation d'être pris en défaut : contrôle,
  • inutilité et insignifiance: supériorité,
  • stress et souffrance : faire des blagues

Cette analyse m'a semblé assez intéressante, et j'ai pu ainsi travailler à identifier les cases qui me correspondaient, réfléchir aux modes de fonctionnement de personnes de ma famille, tout ceci permettant à l'arrivée une meilleure compréhension de soi.
Ensuite, de nouveau, j'ai trouvé l'analyse et l'utilisation à en faire un peu complexes, à coups de tableaux qui m'ont paru demander un gros travail de digestion avant de pouvoir vraiment servir. 




En conclusion

la Discipline positive selon Jane Nelsen est vraiment un chouette bouquin, mais très touffu, et assez fouillis (cela est peut-être dû au fait qu'il s'inspire de plusieurs ouvrages différents du même auteur, concentrés et transposés à la réalité française par Béatrice Sabaté); à la première lecture, certains points m'ont intéressée, mais de manière assez marginale, et il s'en est fallu de peu que je n'en restasse là.

Une petite remarque : le sous-titre du livre spécifie bien "à la maison et à l'école". En effet ce bouquin s'adresse également aux enseignants, avec des paragraphes spécifiques et / ou des adaptations des outils au milieu scolaire : ainsi, au chapitre consacré au Temps d’Échange en Famille, succède un chapitre détaillant le Temps d’Échange en Classe.

C'est en fait, encore une fois, le blog qui m'a permis d'apprécier vraiment ce livre, puisque c'est dans l'optique de tout de même pondre un court article sur lesdits points repérés en première lecture que je me suis lancée dans une deuxième lecture... au cours de laquelle j'ai fait des liens, compris des trucs, eu des illuminations, bref, commencé à prendre un tas de notes, pour enchaîner aussi sec sur une 3ème lecture... Merci le blog !
Il m'a donc fallu du temps pour rentrer dedans et réaliser l'intérêt des outils proposés, ainsi que repérer la manière dont je pourrais en faire usage. (et a priori je ne suis pas la seule à avoir eu ce sentiment, car lorsque j'en ai fait la pub durant nos ateliers F&M, d'autres, ayant eu le même ressenti lors d'une première lecture, se sont sentis encouragés à s'y remettre)

Ce n'est donc pas un livre que j'offrirais en première instance à de jeunes parents débutant en éducation positive, sur ce point Faber & Mazlish demeurent à mes yeux ZE point d'entrée par excellence. 
Moins immédiatement utilisable que les Faber & Mazlish, j'apprécie cependant la profondeur de ce qui est proposé par la Discipline Positive, et ce d'autant plus que les deux sont absolument compatibles. Ils ne se contredisent en rien mais s'enrichissent l'un l'autre (un aspect précieux et ne coulant au départ pas de source puisque, rappelons-le, il existe différentes écoles dans le courant de l'"éducation bienveillante", ce qui peut parfois être source de confusion).

Je réfléchis donc à envoyer la Discipline positive rejoindre les F&M sur nos étagères, car je sens bien que c'est un livre que je souhaiterai relire. Mais je vais commencer par le rendre à la bibliothèque, travailler sur la base des 3 billets écrits ici, pour l'y réemprunter dans quelques temps. Ainsi serai-je à même de réévaluer à froid le besoin.

Dernière précision : 

Je n'ai ainsi pas tout à fait lu le livre utilisé par cette très chère Kate : en tant que Grande-Bretonne celle-ci a accès à la totalité des ouvrages écrits par Jane Nelsen, et donc à chacun de ceux traitant spécifiquement d'une tranche d'âge, alors que les francophones doivent se contenter d'une compilation forcément moins détaillée. 
J'avoue que je serais ravie de lire celui sur lequel elle s'est appuyée, qui traite des 3 premières années... 
 
  • en fouinant un peu, j'ai vu que amazon marketplace me permettrait de me le procurer (en anglais, du coup) pour un peu plus de 4€, frais de port compris. Je louche dessus, mais je crains d'être déçue si la forme "brute" est vraiment trop américaine. A voir... pour le moment, ma Pile à Lire est déjà suffisamment conséquente, figurez-vous que je n'ai toujours pas entamé mon Céline Alvarez.
  • Ou alors, ESLT, toi qui vis outre-Manche, et dont la fille est en plein dans cette tranche d'âge, tu n'irais pas le dénicher dans une bibliothèque pour nous raconter un peu ce qui s'y trouve, hum ?
J'dis ça, j'dis rien !
(je te l'avais dit, hein, que j'avais pensé à toi...) 


RAJOUT DE DERNIERE MINUTE :
Argh ! 
Figurez vous que je viens de voir que côté F&M il y a aussi du nouveau pour les petits : 
un tout nouveau bouquin de Faber + 1 fille nommée King 
(qu'est devenue Mazlish ??)










 
 Je m'étonnais de ne trouver ABSOLUMENT aucun avis dessus sur amazon 
quand j'ai vu qu'il allait sortir... le 26 janvier 2017. 
Ahem.
Bien évidemment la curiosité me dévore; j'ai pas fini d'être tentée de me ruiner en bouquins, moi.

21 commentaires:

  1. Tiens, je vais aller lire ce qu'elle dit sur les aînées ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Va, va! Et dis moi ce que tu en penses puisque tu es doublement concernée 😀

      Supprimer
  2. La discipline positive de 0 à 3 ans me fait de l'oeil. Les proportions des phases d'opposition actuelles commencent à excéder légèrement mes capacités de bienveillance, et un distributeur de bonbons à la fraise obtiendrait bien bien plus de coopération que moi... Allez je m'en vais cliquer. Merci! (je me demande quelles lectures t'ont amenée à être au courant des lectures royales :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Te comprends-je bien? Tu vas réaliser mon rêve le plus fou: investir dedans (et me pondre une fiche de lecture détaillée)?
      O chic o chic?
      (Concernant ta question: clique sur les liens contenus dans le billet "comment je donne une éducation royale à mes gosses" et tu découvriras l'étendue de ma culture)

      Supprimer
    2. Et bien entendu, toute ma compassion pour ton niveau de patience actuel. Personnellement j'aurais bien aimé avoir les notions, les outils et le recul que notamment F&M, livres et ateliers + Jane Nelsen m'ont apporté AU DÉBUT de cette phase vraiment relou parce que j'ai l'impression d'avoir pataugé 6 mois en "perdant" pas mal de temps et d'énergie .

      Supprimer
    3. Une fiche de lecture... Hmm... oui... peut-être... Hmmm... pourquoi pas... je vais voir... Tu parlais plus haut et plus bas de "forme américaine", moi elle m'a déjà bien saoulée à la lecture de F&M (impression qu'il y a 3 idées délayées sur 200 pages, et dans le désordre en plus).

      Supprimer
    4. Quel F&M as-tu lu ?
      Si c'est "parents épanouis", sur ma recommandation, je m'en excuse : depuis, j'ai réalisé (notamment du fait de la réaction de Monsieur Bout aux ateliers F&M) que pour beaucoup, "parler pour que les enfants comprennent" est bien mieux adapté.
      A l'époque, moi, j'avais d'abord besoin d'une vision, et "Parents Épanouis" me l'avait donnée, mais c'était mon besoin du moment à moi...pour du concret bien structuré, c'est plutôt chez "Parler pour que..." qu'il faut aller chercher.

      Supprimer
    5. Non non, c'était bien "Parler pour que...", que j'ai lu avant de connaître ton blog (avant même que ma fille ne parle d'ailleurs..) et j'ai eu l'impression d'un rabâchage de quelques (bonnes certes) idées là où 100 pages auraient efficacement traité le problème. J'ai le Jane N. 0-3 entre les mains, à suivre (et au fait j'échoue une fois sur deux à cliquer sur les images qui prouvent que je ne suis pas un robot avant publication des commentaires, donc faut-il se fier à mon jugement, c'est pas sûr).

      Supprimer
    6. Ah la chance pour le 0-3! Moi ça y est le 3-6 est commandé mais comme c'est par market place et envoyé des US, la date de livraison prévue est 4 au 22 février. Faut pas être pressée...

      Le F&m: depuis tu l'as relu? Car je me dis que tant qu'on n'est pas confrontés à certains trucs (et notamment en présence d'un gamin doué de parole) y a pas mal de conseils dont on ne réalise pas forcément la portée. Dans nos ateliers, y avait une maman d'un bébé de 15 mois, et souvent les points dont nous discutions lui passaient un peu au dessus, ça n'avait juste rien à voir avec ses préoccupations du moment ("mon bébé me tape", pour lequel on n'a pas besoin de plusieurs centaines de pages pour trouver la ligne de conduite à adopter, mais d'une bonne dose de patience pour la tenir dans le temps)
      Bon après ma lecture en est à présent probablement biaisée par lesdits ateliers et la foule d'idées concrètes de mise en pratique dont ils nous ont outillés. Y aura un billet sur le sujet du reste, mais il est encore au stade embryonnaire...

      Supprimer
  3. Et suspendre le temps25 janvier 2017 à 12:42

    Super article!! Merci pour la revue :)
    Alors si je comprends bien, tu conseilles quand meme de commencer d'abord par F&M? Ou bien, comme ma fille n'a que 15 mois, je pourrais commencer par le Jane Nelsen pour 0 a 3 ans? Mais tu as l'air de dire que c'est moins accessible...
    De toute façon, au final je lirai les 2 : impossible de ne pas lire Jane Nelsen après ton triptyque hahaha (il est deja dans mon panier amazon lol). Mais j'ai deja le F&M qui m'attends dans ma bibliothèque, tout comme Les Mots sont des Fenetres (ou bien ce sont des Murs) de M. Rosenberg et Kiss Me de C. Gonzales...
    Bref, tu me conseilles quoi??
    En tout cas, c'est hyper passionnant tout ca!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et suspendre le temps25 janvier 2017 à 12:44

      Ah, et je me demandais ce que tu voulais dire par "une forme trop américaine" pour un livre?

      Supprimer
    2. Lire les deux, à coup sûr... ;-)
      Mais par quoi commencer, hum, dur dur puisque je n'ai pas lu le DP 0-3. Clotilde vient de me dégoter la table des matières du 3-6 (for preschoolers) et il a aussi l'air très très bientôt appétissant.
      Si le 0-3 est aussi pratique que le 3-6 semble l'être à en juger par cette table des matières (donc beaucoup plus digeste que le condensé français) alors pour toi commencer par lui pourrait être plus intéressant, car F&m, pour un 15 mois, donne plus une idée de regard à porter sur l'enfant, qu'il ne recèle de conseils pratiques.

      Forme américaine : style d'écriture très oral, un tas de redondances, et une structure inexistante (ou pas respectée : les sujets liés au thème du chapitre 2 seront en fait disséminés un peu partout, on abordera un thème a un endroit, on le retrouvera approfondi à un autre, bref l'angoisse pour une ce-hypokhâgneuse)

      Supprimer
    3. Y a un "bientôt " qui n'a rien à faire dans la choucroute, et il faut bien entendu lire "EX hypokhâgneuse "...

      Supprimer
    4. Et suspendre le temps25 janvier 2017 à 16:56

      Merci pour ta réponse! Je vais surement faire comme cela, c'est ce que je pensais faire hihi.
      Je peux t'envoyer la table des matières pour le 0-3 ans si tu veux! Je fais cela par email :)

      Supprimer
    5. Et suspendre le temps25 janvier 2017 à 17:02

      Ou bien tu vas sur amazon.co.uk et tu cliques sur "look inside" quand tu es sur la page du livre. Et tu as accès a qques pages du livre, dont la table des matières ;)
      (sinon je peux t'envoyer par email mais ce soir quand je serai a la maison)

      Supprimer
    6. merci ! du coup je suis allée regarder, hum, ça a l'air intéressant, mais une discussion parallèle avec Clotilde me fait réaliser que ma priorité à moi... va être le bouquin suivant "Positive Discipline for Preschoolers" (3-6 ans). Sa table des matières est également très très appétissante, et une amie de Clotilde qui est familière des bouquins de Jane Nelsen est d'avis qu'une partie des défauts de la version française provient de la traduction, donc j'ai espoir pour la forme.
      Donc en contradiction avec ce que j'écrivais dans le corps du billet, je vais chambouler mon planning de lecture, remettre encore à plus tard la lecture d'Alvarez, et aller me prendre le 3-6 d'occaz. Na.
      Ce qui à terme vous fera de la lecture puisque bien évidemment en temps utile je ne saurai faire l'impasse sur un billet (ou 10) de compte-rendu.

      Donc on se répartit le boulot, toi le 0-3, moi le 3-6. ;-)

      Supprimer
  4. Que je suis triste de ne pas lire l'anglais... Le livre sur la tranche 0-3 ans m'auriat bien aidé (mon fils a 27 mois). Mais à part "Where is Brian ? Brien is in the kitchen.", je n'y connais rien. Il me semble avoir déjà eu entre mes mains le livre de Jane Nelsen, mais, comme tu le dis, j'ai très vite décroché (il y a un gros problème sur les traductions de manière générale). Tes articles m'ont grandement aidé à y voir plus clair (merci !!). Je vais réessayer de le lire.
    Sinon que conseilles-tu pour les 0-3 ans ?
    Bergamotte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie que mes articles aient pu t'aider ! J'espère qu'une fois légèrement prémâché ainsi, le bouquin s'avèrera plus digeste ...
      Je comprends que tu sois frustrée pour le 0-3 !
      Ceci dit, je ne désespère pas,
      - je suis SÛRE que l'ex Emm. et ESLT sont en ce moment-même en train de travailler d'arrache-pied à leur fiche de lecture, n'est-ce pas les filles ? ;-)
      - il n'est pas impossible qu'une fois englouti le 3 - 6, je ne m'aventure sur le 0-3, surtout si le 3-6 m'a enthousiasmée. (mais je l'attends toujours, celui-là! c'est le problème avec amazonmarketplace, c'est que les délais de livraison sont élastiques, et mon bouquin est en train de venir à la nage...)

      en conseil pour les 0-3 ans, hum... ben le F&M tout neuf (orienté 2-7) a de sacrément bonnes critiques côté anglo-saxon, mais point encore de traduction
      ensuite : je la conseille avec des pincettes, mais tout de même : as-tu lu le "j'ai tout essayé" de Filliozat (0-5) ?
      Je l'ai déjà écrit ici, je suis parfois embêtée par la manière dont elle met trop l'accent, à mes yeux, sur les besoins de l'enfant au détriment de ceux des parents, mais cela ne m'a pas empêchée d'investir dan ce bouquin-là d'elle dont de nombreux conseils pratique pour gérer un problème / éclairages sur l'origine du problème sont utiles (je fais juste un peu de tri parfois ;-) )

      Supprimer
    2. des fautes partout, on mettra ça sur le compte de l'heure...

      et je complète en disant que ta question me fait réaliser que la tranche 2-3 ans est un peu le parent pauvre de l'éducation positive au niveau littérature (en tous cas, vu de ma fenêtre ! mais il existe probablement des pépites que je ne connais pas, donc cher lectorat, si vous avez des suggestions de ouf pour Bergamotte, spammez ces commentaires !!)

      Supprimer
    3. J'attends leur compte-rendu. :D
      J'ai lu beaucoup de livres sur le sujet (vraiment beaucoup) mais je n'ai rien trouvé de concret pour cette tranche d'âge. Filliozat donne des pistes mais j'ai le sentiment de rester sur ma faim. C'est dommage que cette tranche soit délaissée.
      Je vais essayer de chercher (encore) mais le fait de ne pas parler anglais est un frein, c'est indéniable.

      Bergamotte

      Supprimer
    4. Bergamotte, tu as lu Faber et Mazlish ? (en particulier Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent). Ce n'est absolument pas specififique 2-3 ans, mais ça donne qd meme pas mal d'outils utiles à cet âge la, tu ne trouves pas ?
      Coralie

      Supprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...