PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

jeudi 5 janvier 2017

Permuter chambre et salle de classe ???

Ce blog me pose de nombreux problèmes : 

Il 

   1. me précipite dans des dépenses inconsidérées, 
          2. me fait rencontrer des personnes infréquentables, 
                 3. et me plonge dans des abîmes de perplexité.

Le dernier vendredi précédant les vacances de Noël, j'ai cumulé 2 et 3 (qui pourraient d'ailleurs potentiellement dégénérer en 1).

Dure journée !
  • Passée en compagnie d’Hélène, maman blogueuse avec laquelle nous ourdissions depuis un bail le plan infâme de faire connaissance in real life comme disent les grands bretons. Avec laquelle je n'ai ni point commun, ni sujet de discussion, et qui s'est révélée tellement antipathique que j'ai tâché de la pommer dans les bouchons strasbourgeois au retour... Évidemment si j'espère la revoir bien vite c'est pour me venger. Évidemment !
  • Pour aller lui faire découvrir le Vaisseau, lieu abhorré entre tous, désert en ce vendredi après-midi hors vacances scolaires (nan ça fait pas du tout kiffer d'être en IEF, ce sentiment que le Vaisseau est au fond une annexe de ton appart dans laquelle tu laisses généreusement rentrer une poignée d'inconnus)
  • Avec nos mômes respectifs qui se sont tellement déplus à courir partout que F. s'est endormi en un temps record le soir en question (oui en fait c'est pour cela que j'espère une réédition prochaine de notre rencontre).


L'après-midi se passait au Vaisseau, donc, mais nous commencions par faire connaissance chez moi, l'un des buts clairement avoués étant de profiter de l'œil acéré d’Hélène pour optimiser l'aménagement des espaces ludo-éducatifs de notre logement.

Et voilà.

Dame Hélène n'était pas là depuis dix minutes qu'elle soulevait déjà la question qui m'avait déjà effleurée en passant, mais que j'avais promptement écartée : 

pourquoi ne pas permuter la chambre et la salle de classe?

Argh !

Et voilà la perplexité à l'œuvre.

Puisque c'est le blog qui m'a fourrée dans ce pétrin, à lui de m'en sortir:
  • En accueillant et structurant mes pensées, les pour et les contre des deux solutions
  • En recueillant, cher public, vos avis et suggestions sur cette question. Allez-y, mettez votre grain de sel!

Voici pour mémoire l'actuelle chambre, ci-après désignée sous le nom de "la grande pièce".
  • Plus ou moins 20m² de superficie, 
  • de forme globalement carrée, 
  • des immenses placards (tout un mur), 
  • une porte-fenêtre donnant sur un balcon donnant sur le parc.

partie gauche quand on regarde de la porte

partie droite, quand on regarde du coin gauche

partie qu'elle est ni à droite ni à gauche mais qui recouvre la porte

Et voici, pour mémoire également, l'actuelle salle de classe, ci-après désignée sous le nom de "la petite pièce",
  • peu ou prou 10-11 m², 
  • un placard couvrant la moitié du mur équivalent, 
  • une fenêtre donnant sur le parc.

Les 3 étagères Billy sont amovibles, le placard dont on voit un bout sur la droite ne l'est pas



Au départ il était évident que ce serait la petite pièce qui servirait de salle de classe : comme je tiens à avoir une pièce dédiée, cela signifie une pièce ne servant sinon pas à grand chose le reste du temps, donc autant limiter le nombre de m² "inutilisés" une partie de la journée.
Dans les faits, les enfants passent maintenant assez peu de temps dans la chambre : notre salon est immense, comporte un espace jeux et c'est là par exemple que F. a fini par déplacer le coffre contenant son circuit de train, sa principale occupation depuis de longues semaines. De la même manière la caisse à Duplo a depuis longtemps déjà déserté la chambre et navigue entre la cuisine et le salon.
Donc, si elle devenait salle de classe, la grande pièce ne serait pas de l'espace plus ou moins perdu que la petite pièce.

La petite pièce pourrait contenir les lits actuels des enfants
  • 1 lit normal: contre le mur de gauche par exemple
  • + 1 lit à barreaux : dans ce qui reste de libre du mur de droite (entre le placard et la fenêtre)
En revanche deux lits simples, le jour où... ? Ce sera plus coton (mais pas impossible: nous avons testé cette configuration lors de la venue d'amis début décembre : le 2ème lit peut être mis perpendiculairement au premier, il bloque alors un peu le chemin vers la fenêtre mais c'est vivable).
Moins d'espace et moins voire pas de jeux dans la chambre =
  • moins de distractions lors du coucher? 
  • Ou plus de tentations de sortir pour s'en procurer? Ou juste un bac à livres...?
A noter, la table à langer aurait probablement un peu de mal à se caser dans cette pièce.

Dans les placards de la petite pièce, il y aurait la place suffisante pour héberger le matos dont ils ont besoin souvent ainsi que leurs vêtements.
Mais je pourrais garder les jouets "hors rotation" stockés dans la grande pièce, et ainsi je risquerais peut-être moins les sorties sauvages qui arrivent fréquemment, et en tant que telles me dérangent surtout du fait du bazar /encombrement monstre qu'elles recréent sur leur passage.
Et bien entendu, les immenses placards de la grande pièce se prêteraient très bien au stockage du matos de classe en attente (même si il est essentiellement aménagé en penderies, l'idiot !).

Balcon:
  • la grande pièce en a un : si elle n'est plus chambre mais salle de classe, cela implique moins de risques que les enfants ne sortent dessus sans supervision. 
  • Mais dans la petite pièce, si on grimpe sur le rebord de la fenêtre et qu'on ouvre cette dernière, eh bien il n'a pas cet espace de sécurité supplémentaire.

Vue sur le parc et verdure dans les deux cas ; du fait du balcon, de la chambre la vue est plus restreinte que de l'actuelle salle de classe, ce qui peut représenter un plus en terme de diminution des sources de distraction. Notre dernier lundi de décembre, ainsi, une fois les énormes tondeuses repérées c'en était fini de la concentration du Bébou.
Dans tous les cas, il suffit de lever le nez pour voir du vert (enfin, un peu moins en cette saison mais vous saisissez le truc)

Bruit : du coup ils ne dormiraient plus juste au-dessus de la voisine. Mais au-dessus de la pièce qui lui sert de bureau.

Si je transformais la grande pièce en salle de classe, j'aurais la place, comme suggéré par Hélène, d'aménager plusieurs espaces au besoin délimités par des cloisons du style étagères Kallax. Seraient éventuellement envisageables
  • un coin linge un peu séparé puisque pour le moment je ne peux me séparer de ou loger ailleurs mon étendoir-tour. Au moins celui-ci pourrait-il se faire discret.
  • un coin dodo : lors des périodes où nous séparons les enfants pour dormir, le lit de la Bébounette pourrait être un peu isolé des espaces de classe.
  • un coin Bébounette, où elle pourrait rester avec nous mais sans trop perturber (pour le moment au vu de la durée restreinte de nos séances IEF je la case dans la chambre avec la barrière); et/ou une deuxième table, sa table, où elle pourrait colorier et "travailler" sur des premiers plateaux puisque ceux-ci semblent la captiver.
  • voire un espace jeux ? J'avoue qu'a priori l'idée ne me sourit guère, je craindrais trop la confusion, je crois que j'ai / nous avons besoin d'un espace vraiment dédié sans élément tentateur.
Puis bon faut pas s'emballer non plus, hein, cette pièce fait 20m², pas 60, et il y est nécessaire de prendre en compte la fenêtre, le radiateur et les placards dans la disposition des autres meubles, donc pour l'espace jardin zoologique, gaffophone et plongée sous-marine, on repassera.

Mais alors, cela signifie que les enfants n'auraient, définitivement, plus vraiment d'autre endroit où jouer que le salon. Difficile de les envoyer "jouer dans votre chambre"...
Cette perspective inquiète pas mal Monsieur Bout. Certes pour le moment ils jouent essentiellement dans le salon, mais la possibilité de la chambre comme espace de repli le rassure. Si F. veut garder une construction mais que nous recevons du monde / n'avons pas envie qu'elle reste dans le salon ? Et quand la Bébounette s'y mettra aussi ?


Voilà pour les grandes interrogations qui m'animent aujourd'hui.

et depuis quinze jours; au point que je n'ose plus trop "mettre en ordre" mes placards en me disant que si ça tombe, je déferai tout sous peu. 
Ce qui est totalement stupide car mon expérience Flylady m'a bien montré que vouloir ranger une fois pour toutes condamne à l'immobilisme, alors que quand on range par petites touches, oui, on déplace les objets plusieurs fois, mais c'est parce qu'en fait, lesdits objets migrent par étapes vers le lieu qui saura le mieux les accueillir, et dont la découverte ne se fait pas en une fois. En tous cas.... chez moi ! 
Je suis totalement dépourvue de la capacité à regarder un placard, un tas d'objets, et à définir comme ça, à l’œil, ZE système qui fonctionnera. J'ai besoin de tâtonnements longuets avant d'entrevoir peu à peu la lumière.
Mais c'est un prétexte qui fonctionne très bien les jours où j'ai la flemme de remonter mon minuteur sur 15 minutes.


Venez donc z'à mon naide. 

21 commentaires:

  1. Alors je vais y mettre mon grain de sel, mais ici les filles travaillent à l'atelier et c'est tout ... pour le reste c'est salle de jeu ou leur chambre et salon (bah oui tu n'es tjrs pas venu voir mon nouvel aménagement !!!)
    Du coup, pour moi l'espace de jeu doit être grand et l'espace atelier plus restreint car on y est moins...
    De plus, c'est mon esprit cartésien qui opère , je trouve que dans l'atelier il ne doit y avoir que l'atelier ... sinon ça se disperse et ça ne fait plus office d'atelier ...
    Ahhhhhhh, désolé ..... ;-)
    Je t'appelle ou sms tout bientôt pour un vaisseau semaine pro! Kiss

    RépondreSupprimer
  2. Je profite du fait que les enfants partent en voyage ( ont mis TOUS les jouets sur le lit) pour donner mon grain de sel aussi. J'adore l'organisation de pièces, alors ca m'amuse ;)
    Tout d'abord je trouve comme toi qu'il faut privilégier au maximum les petits meubles mobiles car ta problématique actuelle ne sera hélas plus la même dans trois mois, et encore dans 6 mois, en été, en hiver,... A cet âge je trouve que je passe mon temps à réfléchir aménagement et que mes besoins évoluent sans cesse.
    Etant 3 frères et soeurs , nous avons bcp jouer dans nos chambres et pour moi la chambre est associée à beaucoup de souvenirs. Donc une chambre sans jouets = impossible = trop triste.
    Du coup à la naissance de mes enfants je ne voyais pas l’intérêt d'une salle de jeu mais mon point de vue évolue, quand on a de la place, une pièce avec les jouets communs qu'on peut laisser en place quelques jours tout en ayant une chamre fenshui pour dormir ca doit être pas mal.
    Pour moi il est indispensable que tu gardes plusieurs espaces de jeux. Quand les enfants sont à la maison une longue période , je trouve que de changer de pièce redonne une bouffée d'air à tout le monde et de nouvelles idées de jeux. Ca permet aussi de séparer les deux enfants lorsqu'ils ne sont pas en phase ( l'un est excité court partout, l'autre à besoin de jouer aux playmos au calme)
    Ici aussi les enfants jouent presque tout le temps dans le salon (duplo/train en bois/cuisine/puzzles/jeux de sociétés) et la chambre c'est plutot poupées, déguisements, cabanes. Mais les après midi ou l'on ne sort pas, entre 14h30 et 19h on aura forcement changé de pièce au moins une fois.

    Je voulais deja commenter la photo de la chambre la dernière fois puis j'ai oublié. Bon déja c'est très subjectif on n'a pas tous les même gouts) mais la chambre (à mon gout à moi, perso) me semble un peu tristoune/anonyme pour des enfants. Forcement moi je suis restée une grande enfant alors j'aime les décos enfantines et aussi les trucs cosy. Chez nous on a mis un grand tapis tout doux dans un angle; le matelas de l'ancien lit de bébé par terre, mon coussin d'allaitement, des coussins, donc le coin tapis/relax est investi par les parents (pour lire ou surfer pendant que les enfants jouent) par les enfants pour jouer pour les deux ensemble pour faire des puzzles, jouer, lire,le parquet je trouve ca un peu dur !... Les enfants jouent aussi bcp avec quelques petites couvertures polaires, ca leur sert à tout (cabane,lit, bateau,...)
    Donc moi pour l'instant je garderai l'atelier comme ca mais très rapidement une deuxième table pour que chacun ait son espace et son "travail" que la petite soeur n'embete pas trop son grand frère. Et je rendrais la chambre plus "attrayante". Après la frontière jeu/travail était tellement fine peut-être peux-tu basculer certaines activités dans la chambre de ton fils, ce qui augmenterait le temps de "travail" et l'espace étant plus grand ca peut être interessant pour des trucs du genre la tour rose, l'escalier marron (si tu comptes investir bien sur) et les choses que moi je case dans les jeux du genre maison des serrures, bref les trucs que sa soeur va rapidement vouloir partager. Et bien sur un mini jardin sur le balcon serait top :) Voila ce n'est que mon humble avis avec mes gouts qui n'engagent que moi ;)

    RépondreSupprimer
  3. Alors je vais faire un commentaire qui va contredire les propos que j'ai moi-même amorcé mais, en te lisant, une chose me saute aux yeux :c'est que tu dissocie très clairement "jeu" et "travail".... alors que moi pas du tout en fait.
    Du coup c'est très personnel mais à la maison, on a pas de temps de travail, on vit et on apprend au fil de l'eai et pour moi c'est précisément en jouant que les enfants apprennent, surtout à cet âge. Alors certes, Eloïse va à l'école, on est pas en non-sco mais je pense très sincèrement que si on y passait, ce serait pareil (ce serait même ZI intéret au non-sco : de ne PAS imposer cette dissociation) et la "salle de classe" serait pour moi à l'image justement du vaisseau, c'est à dire un espace ludique qui incite à l'apprentissage et pas une salle de classe à proprement parlé. Du coup la frontière que tu fais n'existe pas chez moi. Par exemple pour moi, un petit train ou des kaplas c'est pas une distraction à côté d'une table d'écriture, ce sont justes deux intérêts différents.

    Du coup ma remarque me semble moins pertinente exposée comme tu le fais ici !!

    Contrairement à Aurélie, moi je préfère, pour des enfants en bas âge en tous cas (ça change après), une configuration chambre à coucher commune/ salle de jeux, (en fait, mes enfants n'ont même pas de chambres, comme ça c'est réglé ^_^) mais dans ton cas, la salle de jeux serait une salle de travail, dans laquelle du coup le temps est restreint et les activités aussi.... Du coup le changement me parait moins pertinent. Moins adapté à vos besoins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par contre je suis d'accord avec Aurélie, faudrait travailler l'ambiance des lieux.

      Supprimer
  4. Bon je m'y mets !
    sachant que moi aussi je suis en pleine réflexion sur notre aménagement.
    Ta petite pièce n'est pas si petite que celà et tu as encore de la place pour mettre des étagères (au moins 1 à côté des Billy voir 2 en en mettant le long du lit à distance comme pour fermer l'espace travail par rapport au lit, c'est clair ???) de plus tu as encore un peu de place sur certaines étagères, et tes cadres d'habillage peuvent être mis debout le long d'une étagère pour gagner de la place. Donc dans cette pièce tu as encore du potentiel. Et ce potentiel augmentera lorsque la bébounette dormira avec son frère.
    Çà c'est l'option changement minimum !
    L'option gros changement serait d'intervertir effectivement les 2 pièces. mais cela fait effectivement une grosse pièce pour l'ief qui pour le monment n'occupe pas tant de temps dans l'emploi du temps. Dans ce cas, il faudra que tu mettes les 2 grands lits dans la petite chambre directement (sinon tu aurais un grand lit et le lit à barreaux dans la salle IEF en plus du linge ce qui n'est pas très porteur). Bref 2 grands lits dans la petite chambre cela peut être un peu dur donc j'opterai sur pour des lits superposés (oui oui à cet âge !). Celà te permettrait de gagner de la place pour qu'ils puissent jouer un peu dans leur chambre.

    Chez nous les enfants jouent peu dans leur chambre. Volontairement j'ai limité les jouets à un panier à peluche, une maison de poupée, la petite armoire de poupée et le couffin de poupée. Le reste est dans le salon en rotation. Celà nous permet de n'avoir que le salon à ranger et parfois la chambre. Notre salle IEF est la véranda attenante au salon par 3 portes fenêtres et attenante à la cuisine et donnant accès au jardin. C'est une pièce en théorie de passage mais qui est beaucoup fermée en ce moment car il fait trop froid ! Donc toutes les portes sont fermées et lorsque nous travaillons les enfants vont chercher une activité et s'installe dans le salon. Ce n'est pas super idéal mais on fait avec !
    Par rapport au commentaire d'Hélène, certains jeux peuvent se trouver dans la pièce IEF (kappla) mais je préfère dissocier car le travail Montessori c'est pour moi du travail formel présenté de manière assez informelle tout en respectant l'enfant. Cela nécessite une certaine structure dans l'organisation visant à créer cette fameuse ambiance sans laquelle le matériel est creux.
    Voilà !
    Servane

    RépondreSupprimer
  5. Je préfère aussi personnellement dissocier le travail des jeux donc je vote pour que la petite pièce reste pour l'IEF.
    Nous souhaitons également que les enfants aient leur espace de jeux à eux (la chambre, chez nous) et les parents leur espace rangé-et-calme (le salon. l'accès ne leur est pas interdit bien sûr, mais ils doivent y respecter les règles : rangement et calme).

    RépondreSupprimer
  6. Alors moi aussi je veux mettre mon grain de sel, car j'aime bien suivre tes réflexions sur ta pièce.
    Mon avis à 2 sous : ce que tu fais maintenant ne sera pas définitif.
    Donc pour maintenant, je ferai l'IEF dans la grande salle, car cela donne la place pour des expériences, pour des constructions, pour peindre en immense, sortir du matériel et laisser la plus petite essayer de con côté.
    D'ici quelques temps, quand le travail se fera uniquement assis à un bureau, hop retour dans la petite pièce avec deux bureaux et c'est fini. Il y aura d'ici là moins besoin de matériel qui prend de la place (c'est en général plus compact avec l'âge).
    Et côté jeu, la chambre peut être un lieu de calme, avec uniquement des livres pour s'isoler, et avec des jouets si le salon est réquisitionné par des adultes.
    Bon courage pour te décider.

    RépondreSupprimer
  7. Merci beaucoup pour toutes vos réactions ! D'autant plus chouettes qu'elles sont loin d'être unanimes, du coup ça enrichit mes réflexions tous azimuts.

    Alors j'en retiens

    - tout à fait ok avec les réflexions selon lesquelles plus on passe du temps à un endroit, plus il faut de l'espace : à l'origine de mon questionnement, il y a justement l'observation que depuis un bail les enfants ne passent en fait plus du tout de temps dans leur chambre (hors choses utiles type dormir, s'habiller - et encore c'est souvent fait ailleurs dans l'appartement, changer une couche); preuve en est que du coup il y a peu souvent besoin de la ranger... Même les matins de weekend, et alors même qu'en ce moment E. ne dort pas avec lui donc qu'il ne s'agit pas d'éviter de la réveiller, quand F. se réveille il va s'occuper dans le salon.
    Du coup dans les faits, les m² de chambre se retrouvent davantage "perdus" que les m² de salle de classe...

    - Aurélie, ta réflexion quant à l'intérêt d'avoir plusieurs espaces de jeux quand on passe de longs moments à la maison m'interpelle. Ça me semble très pertinent...il faut que je médite là-dessus !

    - Hélène, oui en effet nous sommes dans des schémas différents : je me retrouve tout à fait dans les mots de Vanou, j'ai vraiment besoin de dissocier travail et jeux, d'avoir un cadre spécifique, c'est l'une des raisons pour lesquelles l'unschooling ne nous conviendrait pas (à nous!), et l'une des raisons, également, pour lesquelles en juin j'ai finalement opté pour une pièce dédiée à l'IEF (alors qu'au départ j'avais commencé à aménager un coin de salon pour cela)

    - tout à fait d'accord avec la nécessité de ne pas "brouiller" ma salle de classe avec du linge ou un lit, et justement si la grande pièce devenait salle de classe cela rendrait possible de cacher ces ondes parasites en séparant la pièce en deux parties par des étagères, une partie école / une partie linge et éventuellement dodo de la Bébounette. Alors que dans les faits, dans ma petite pièce je me retrouve avec les mêmes pôles (IEF et dodo/linge), mais sans grande possibilité de les séparer.
    Hormis la suggestion de Vanou pour continuer à aménager la petite pièce en salle de classe, à creuser également ... car en effet, comme tu dis Vanou, ma petite pièce peut éventuellement encore avoir du potentiel... que quelques quarts d'heures de decluttering supplémentaires pourraient aider à révéler ;-)

    - dans tous les cas, repenser un peu la localisation des activités, entre salle de classe et espace(s) jeux, hum, oui !!

    - Tiphanya, oui, en effet, un peu comme le dit Aurélie, les besoins des enfants changent très vite et il ne s'agit pas de partir sur du définitif-qui-va-durer-15-ans. D'autant que nous ne vivrons pas 15 ans dans cet appart, au plus tard quelque temps après l'arrivée d'un numéro 3 il nous faudra de toute manière réfléchir à un déménagement... Et effectivement, ta remarque sur le fait que l'espace physique nécessité par l'IEF évoluera à la baisse plus tard me semble pleine de bon sens. Je réalise en effet, alors que je suis sur le point de dégainer tour rose et consorts, que la petite pièce ne va pas laisser beaucoup de place pour la manipuler sur toutes ses coutures.

    (zut, je suis trop longue, je poursuis dans un commentaire suivant)

    RépondreSupprimer
  8. (suite)

    - option lits superposés suggérée par Vanou : 1ère réaction : ah mais oui tout à fait ! Parce que oui, franchement, la solution lit superposés, dans quelque pièce que ce soit, mais en particulier dans la petite pièce, me semble très très envisageable pour ne pas dire excellente.
    2ème réaction : zuuuuut ! Tout simplement parce que ça confirme l'affreux soupçon selon lequel investir dans un 2nd lit, au départ destiné à des invités puisqu'il se transforme en lit double, était une bêtise. Donc ça m'éneeerve d'avoir claqué des sous, y a même pas un an et demie, pour quelque chose d'en fait inadapté à notre intérieur. En plus je l'ai pris neuf, quel âne !! Bref, je vais devoir ruminer cela un peu avant d'aller, toute honte bue, voir mon pote Leboncoin pour lui refourguer le lit inutile et lui demander des lits superposés. Mais scrogneugneu que je m'énerve moi-même !!

    - ambiance de la chambre : je plaide coupable. Si il y a bien une chose pour laquelle je ne suis pas du tout douée, c'est la déco d'intérieur. Au point qu'en fait, à chaque déménagement c'est moins pire, parce que chaque emménagement dans un nouveau logement se traduit par l'arrivée de quelques éléments de déco (cadres, lampes,...) supplémentaires. Mais nous sommes très lents !
    Ceci dit je ferai remarquer que la photo a été prise avec des lits sans draps (bicoz fuite la nuit, soupir), ce qui n'est pas propice à une atmosphère chaleureuse (allez, euh!)
    Et puis, en temps normal il y a un beau tapis dans la chambre, mais je l'ai provisoirement retiré début novembre quand j'ai ôté les couches de la Bébounette, et omis de le dérouler quand j'ai jeté l'éponge / rangé ma serpillière. Du provisoire qui dure, quoi.
    A cela s'ajoute que globalement j'aime bien les intérieurs assez épurés.
    Mais justement comme je manque beaucoup d'imagination tes suggestions m'inspirent, Aurélie (eh d'ailleurs, j'ai repensé à l'un de tes premiers commentaires, sur un billet budget IEF, où tu donnais des idées de travaux manuels : c'est en pensant à toi que j'ai mis des "yeux" - tu vois de quoi je parle ? - dans mon caddie chez Action!). Par exemple, il y a quelque part dans cet appart deux taies d'oreilles faites maison, dans des coloris assortis au tapis susmentionné, confectionnées dans les premiers mois de vie du Bébou en vue d'aller garnir le sol de deux gros machins bien rembourrés... Mais qui n'ont en fait jamais fait connaissance avec le moindre oreiller. Je vais aller faire un peu de spéléo !

    Bon, eh bien j'ai pas fini de réfléchir, grâce à vous ! Continuez, continuez ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le lit superposé je t'en avais parlé aussi. Pour la.petite pièce si elle deboent une chambre se serait bien.
      Après pour avoir vu "sur place" , tes enfants ne jouent peut être pas dans la chambre parce qu'elle est un peu vide. un tipi, un coin lecture pourraient peu êtres agrémenter un peu la.pièce.

      Supprimer
  9. Oui je me souviens très bien de la remarque sur les yeux mobiles.Tu les as acheté ok, mais la grande question est : es tu contente de ton achat, est ce que ca a plu à ton fils ??? :)
    Sinon pour ce qui est de l'occupation des enfants, en fait je fonctionne à la maison comme lorsque j'étais prof, je trouve qu'il faut du rythme pour éviter que ca parte en vrille donc quand je sens que ca s’essouffle on change d'activité, de pièce,... et d'ailleurs si tu n'es pas satisfaite du temps de concentration de ton fils dans la salle de classe, essaie de faire comme çà. Commence par le laisser faire, reprendre les activités connues et quand tu vois que ca relache, présente quelquechose de nouveau, ou bien quelquechose qui complète son activité du moment ou bien propose d'aller au salon ou dans la chambre pour faire des constructions de tours roses ou comme le propose Elsa Coquelipop une recherche de couleurs, de lettres,ou autre chose qui fait bouger mais fait encore partie de tes objectifs de travail. Avec les enfants surtout les plus jeunes, il faut varier. Bien sur certaines vont peut être grincer des dents (lol) en lisant mon billet en disant qu'au contraire il faut laisser le temps à l'enfant de se concentrer seul et ne pas intervenir (si j'ai bien compris c'est plutot ca l'esprit Montessori) mais moi je trouve que la concentration ca s'acquiert et qu'on peut aider,faire petit à petit plutot que de rebuter un enfant qui ne trouve plus drole du tout de venir dans la salle de classe parce que ca dure trop longtemps ou parce que c'est pas fun. Bon tu auras compris que je suis pour l'apprentissage ludique ;) Je trouve qu'il faut veiller à ne pas écoeurer les enfants, parfois on peut avoir tendance à être exigeant surtout avec de si petits. Il me semble qu'en maternelle les activités ne durent vraiment pas longtemps. Bon Alexandra te conseillera la dessus sans doute bien mieux que moi, puisque j'enseignais au collège avec une autre problème puisque la moitié des élèves est déja blasé par l'école.

    Nous avons toujours pris le parti d'accompagner notre fille sur bcp de choses les puzzles les legos, nous trouvons que ce sont de chouettes moments de partage, je ne dis rien si elle sort la peinture et qu'au bout d'une minute trente elle passe à autre chose et cela ne l’empêche pas de passer plus d'une heure seule sur un mode d'emploi lego à 4 ans et demi.Voila la reflexion du jour lol
    Sinon les lits superposés je ne suis pas fan, on fait comment nous les adultes pour lire une histoire à l'enfant bien au chaud sous sa couette ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Montessori recommande de laisser l'enfant approfondir son "travail", en le laissant libre de choisir, de reprendre etc.
      Mais pour un jeune enfant, en IEF, il est parfois (souvent..) nécessaire de l'accompagner dans son choix, de proposer des activités, etc
      Qqch de souvent efficace : se mettre à faire soi-même des activités...

      Supprimer
  10. EtSuspendreLeTemps9 janvier 2017 à 11:46

    Coucou
    Billet et commentaires hyper intéressants! Par contre je suis désolée mais moi je suis hyper nulle pour cela et donc je n'ai pas trop d'idees pour t'aider... Au contraire, je profite comme toi de tous les commentaires hihi.
    C'est très intéressants de voir tous ces avis concernant le fait de séparer ou pas les espaces de travail et de jeu. Je n'y avais jusqu'alors pas encore pense. Il me semble qu'Elsa Coquelipop avait un jour répondu a une question comme quoi jusqu'a un certain age (au moins 3 ans), jeu et travail se confondent et donc pas besoin de se poser la question. Par après, effectivement en Montessori, il me semble que meme si ca reste "sympa", les plateaux sont considérés comme du travail et donc il faudrait séparer des jouets?
    Bref, merci pour ces billets qui alimentent ma propre reflexion également ;)
    Et bonne année!! Je n'avais pas encore eu l'occasion de te la souhaiter :)

    RépondreSupprimer
  11. Pour alimenter (ou pas !) ta réflexion, voici mon avis sur la distinction jeux / activités IEF.
    Chez nous, les jeux (dans la chambre) sont totalement libres. C'est à dire que les playmobils peuvent aller au zoo avec les figurines d'animaux et habiter dans une maison légo, le tout se jouant déguisé en princesse ou en danseuse qui donne le dîner des poupées. On peut tout mélanger (faut quand même ranger le soir...).

    En revanche, dans la "salle d'activités", les activités IEF ou les jeux de société ne sont pas libres. On ne joue pas au "magasin de morceaux de puzzles" (je n'invente pas...), quand on a fini un domino on le range immédiatement, les pots de pâte à modeler ne sont pas un chamboule-tout et les crayons de couleur sont pour dessiner, pas faire des pailles pour les nounours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trés sympa ton commentaire Clotilde, ca sent le vécu 😀

      Supprimer
  12. mais je ne suis pas sûre que le débat portait sur la séparation jeu/travail. il me semble de gwen a déjà une position claire à ce sujet ^-^. je n y ai fait référence que parce que mon avis était orienté par ma pratique et que je vois bien que pour gwen c est différent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elle a une position claire sur la séparation, mais ce qu'on appelle "travail" ou pas peut varier... donc ça joue aussi, à mon avis :-)

      Supprimer
    2. En fait la remarque de Clotilde est tellement juste qu'elle m'a fait gamberger (sérieux, je gamberge déjà pas assez pour moi, 'faut que je le fasse pour les autres ! ^_^).
      En fait, si ta salle de classe est vouée à proposer du matériel dans un esprit en effet très Montessori du genre des étagères avec du matériel dessus et une table et/ou un espace tapis pour y travailler, je penses alors que la salle de classe actuelle suffit. Par contre je reste dans l'idée que si tu veux vraiment apporter un temps de "travail" profitable, inspirant et concentré, faut virer le sèche linge (et le lit peut-être, qui sert à ... ? je ne sais plus).
      Si tu pars sur un lieu plus ouvert de type "espaces" (allez n'ayons pas peur de galvauder un peu en osant l’appellation reggio): genre : construction, art, nature, matos montessori, etc (ce que j'avais plus en tête au départ et pour lequel j'aurais plein d'idées ^_^) je pense que l’inversion est conseillée.
      Dommage qu'Elsa n'affiche plus les photos de son laboratelier (sert-il encore ? elle ne montre plus guère de photos s'y passant mais je crois qu'elle ne l'utilise pas en hiver) : c'aurait été un parfait exemple.
      En fait, je pense qu'il faut que tu COMMENCE d'abord par poser/lister ce qui pour toi relève du travail, et ce qui pour toi relève du jeu et en fait le dispatching devrait t'apparaître assez clairement je pense.

      Pour la déco: L'ambiance, notre ami Pinterest devrait te donner des idées en un rien de temps. ;-)

      Supprimer
  13. Merci pour tous ces commentaires supplémentaires !
    Je crois que je vais commencer par "pimper" un peu la chambre, ainsi que la salle de classe, et revoir aussi la répartition des activités entre espace(s) de jeux et salle de classe, et puis ensuite je verrai.
    Clo tu m'as bcp fait marrer avec ton commentaire
    Aurélie, inauguration des yeux cet après-midi, il a bien aimé !!
    Pour les lits superposés, Hélène j'avais oublié, mais je crois que mon cerveau était déjà tellement occupé à triturer ta première suggestion que pas dispo pour intégrer d'autres choses... et Aurélie, ça n'empêche pas de lire sous la couette ! Moi j'aime bien grimper dessus, faut juste y parvenir lol / que ça me supporte // que y ait la hauteur de plafond nécessaire.

    Quant aux réflexions sur accompagner l'enfant dans son travail, proposer, etc, je suis en plein dedans...;-)

    RépondreSupprimer
  14. alors ici on vient de déménager. Avant on avait "enfants touts petits" puis "enfants sco" (2010 2012 2015) et chambre de 12m² partagée avec lit juniors, 2 penderie, duplos puis playmobils, poupées, livres, tapis de voiture et salon/salle de jeu (40m² tout confondu) avec salon des adultes et salle de jeu/créativité/activités montessori (jeux de construction, déguisement, matériel de craft, jeux de société).
    Maintenant nous avons 3 enfants dont un petit (20 mois) et 2 homeschoolers (4 et 6 ans). Le besoin d'intimité dans les jeux pour les plus grandes commence à se faire sentir. Surtout quand il y a des invités. Une chambre 25m² qui va faire chambre/salle de jeu (déguisements, poupées, playmobils, legos, bureau de la grande, penderies lits, petits crafts) et une pièce de 10m² qui va devenir "la pièce de calme" (livres en tout genre, matériel montessori, tables et tapis de travail des petits, puzzles, jeux de manipulations), petit troiz aura une mini chambre juste lit, penderie, duplo (+tapis/livres) quand on aura vidé les cartons de la pièce, je pense garder dans le salon un jeu de construction en rotation (pour jouer tous ensemble), le matériel de couture (pompons, tressage), les jeux de sociétés et les trucs pour faire du craft/des expériences salissantes (il y a du parquet dans les chambres, du marbre dans le salon). Je plussoie le besoin de changer d'endroit au rythme de la journée. Et la constante évolution de l'aménagement pour répondre aux besoins de chacun. Ah oui je vais remettre des activités "montessoriennes" (ménage/transvasement/préparation des snacks) pour les 3 mais surtout le pioupiou dans la cuisine. Et puis sur la terrasse ou le balcon : sable/eau/jardinage. Le problème avec un aménagement comme ça c'est que tu ne sors plus de chez toi :D
    Donc perso je ferai de la "grande pièce" une "pièce à vivre" annexe du salon où vous auriez plaisir tous les 3 à passer du temps. Je trouve la pédagogie REGGIO très inspirante pour créer des espaces chaleureux. j'ai lu ce livre qui m'a beaucoup beaucoup aidé à sortir du minimalisme froid dans lequel on peut tomber avec Montessori (alors que j'ai vu des ambiances épurées chaleureuses).
    https://www.amazon.com/Designs-Living-Learning-Transforming-Environments/dp/1929610297
    Bonne continuation (j'adore te lire).

    RépondreSupprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...