PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

vendredi 6 novembre 2015

Franchement, y a des jours où...

Je me suis demandé si ça valait le coup de faire un billet sur ma première présentation de la 1ère boite de couleurs ce matin. Vu le franc succès qu'elle a rencontré...


Et de fait la journée d'aujourd'hui me fait réfléchir sur ce que je veux pour ce blog. 
Une réflexion qui se nourrit des questions des lectrices, lues sur certains blogs, mode "mais comment fais-tu pour tout faire parfaitement ??", et du soulagement avec lequel moi je lis ensuite que non, chez les autres non plus toute nouvelle proposition n'est pas accueillie avec un enthousiasme fou, le matériel n'est pas toujours manié dans l'esprit ni avec le soin souhaité, et l'enfant ne fait pas toujours preuve de la discipline et concentration que nous cherchons à développer chez lui. J'ai ainsi en tête cet article de Clotilde, dont la phrase "j'avais l'impression de n'arriver à rien" me rassure dans les moments où j'ai la même.

Il est vrai que la nuit a été exceptionnellement difficile. Parents chanceux, nous avons hérité d'excellents dormeurs qui nous ont donc habitués à de longues nuits (10 à 13h) sans interruption aucune. Nous n'avons donc AUCUNE endurance pour faire face à des nuits ... différentes. 
Cette nuit en revanche, et pour la troisième fois cette semaine, nos enfants se sont réveillés l'un l'autre par leurs pleurs (ils partagent la même chambre - enfin, devrais-je dire "partageaient", car du fait de l'imminence de mon retour au travail, et après l'épisode de cette nuit, 3ème occurrence en une semaine, nous allons les séparer à nouveau jusqu'à ce que leurs nuits soient plus calmes que celles que nous avons eues ces derniers temps) et recoucher le grand nous a très très très longuement occupés.... De ce fait, personne ici n'est au mieux de sa forme aujourd'hui. (sauf la miss qui après avoir été à l'origine de cette nuit pourrie, a ensuite dormi jusqu'à 10h passées - la vie est injuste !)

Donc, cette fameuse présentation.
L'ouverture de la boite de couleurs a beaucoup intéressé F., mais j'ai du insister et lui reprendre les tablettes des mains afin de pouvoir terminer ma présentation (faite selon le mode opératoire trouvé ici). Une fois son tour venu, il a complété ma première colonne sans souci et en prenant garde à une bonne disposition des tablettes. 
Mais ensuite, une fois les tablettes à nouveau mélangées par mes soins, il a commencé par les empiler, puis a voulu les jeter, et j'ai du  le courser dans le salon pour les récupérer. 
Il s'est ensuite emparé du plateau des versés, l'a sorti, a opéré deux transvasements avant de tout vider par terre, a refusé de participer au ramassage, s'est employé à re-vider ce que je remplissais, a emporté le plateau pour le cogner contre les murs... bref. Un grand moment de pédagogie et d'harmonie.



Donc voilà, j'inaugure aujourd'hui le mot-clé "petit ou gros raté" (enfin, c'est le titre que je trouve pour le moment, peut-être serai-je plus inspirée plus tard - quand j'aurai dormi, au hasard.... ).
Après tout, cela s'inscrit bien dans le programme énoncé par le titre du blog : avancer petit bout par petit bout, c'est aussi parfois avoir l'impression de faire du sur-place (ou 3 pas en arrière) avant de finalement voir ses efforts porter du fruit.
Je prends la résolution de raconter aussi, non seulement les succès inspirants, mais aussi les échecs et difficultés/ moments de loose totale.
Ayant le ferme espoir que j'aurai aussi des progrès à rapporter, j'aimerais que ces récits viennent encourager quiconque, empêtré(e) dans les difficultés du début, désespère d'arriver un jour à quelque chose. Par ailleurs, ils me permettront aussi de recueillir vos conseils et avis éclairés sur les causes possibles de mes difficultés, et les moyens d'y remédier...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...