PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

lundi 30 octobre 2017

Notre nouvelle salle de classe - visite guidée!

Lors de notre weekend en mode "achat express de maison", en déambulant dans chaque candidate l'une des questions que je me posais était: l'emplacement futur de la salle de classe. C'était parfois assez difficile à envisager, et je grognais un peu quand la maison en question ne pouvait me proposer que des salles de classe de dimensions un peu réduites. 
Je me suis sentie à l'étroit dans celle que nous avions à Strasbourg, et avec la perspective d'y accueillir également E. je rêvais de pouvoir m'étaler davantage.

Dans la "gagnante", y avait pas photo: la partie "ouverte" des combles agitait ses petits bras en criant "salle de classe, salle de classe!" (si si, j'vous jure M'sieur!).

  • Un grand espace 
  • lumineux, 
  • plein de charme avec son parquet, 
  • avec tout un pan de mur aménagé de placards et étagères, 
  • la place nécessaire pour en rajouter d'autres, 
  • situé tout en haut (2ème étage) de notre maison donc un peu isolé / moins exposé à des raids intempestifs, que ce soit de mes propres enfants, ou de petits visiteurs. L'autre pièce située à cet étage étant notre chambre, la règle "en temps normal on reste au 1er étage, le 2ème c'est avec un parent" a du sens.

Moralité, pas moins de 40 cartons de déménagement se sont vus taguer un "salle de classe" dessus, généralement des cartons de gros format. A la plus grande joie des déménageurs qui, quand ils venaient me demander où déposer ce qu'ils portaient, finissaient par poser leur question d'un ton résigné "euh, et ça, c'est au 2ème aussi, c'est ça?" - oui.... Je crois qu'ils auraient nettement préféré une salle de classe au rez-de-chaussée!


En effet, j'ai choisi d'abriter, dans la salle de classe, non seulement le matos IEF, mais aussi le stock de jouets et de livres, pour ne descendre dans les chambres du premier qu'une toute petite sélection triée sur le volet et régulièrement renouvelée, sur le principe de la rotation des jouets.
C'est là où je me dis que j'ai beau cheminer tout doucettement sur la voie du ZD, Flyladyer ici et là, et m'efforcer de désencombrer un peu, euh, bon, euh, comment dire... l'étendard du minimalisme flotte probablement beaucoup plus haut ailleurs que chez nous.

Voici déjà un aperçu (je détaille ensuite) de la solution à laquelle je suis arrivée, et dont les premiers jours m'ont plutôt donné satisfaction.






A noter cependant que l'IEF sera en stand-by cette semaine. Les problèmes persistants d'endormissement atteignent une telle ampleur, qu'ils rejaillissent sur le déroulement de toute la journée, y compris sur la disposition des enfants à travailler. Le créneau IEF constitue ainsi, depuis quelques jours, une occasion supplémentaire de bons gros conflits. 
Les conflits étant déjà très présents au moment du coucher, c'est un cercle vicieux et il nous faut à tout prix en sortir: personne n'en peut plus! 

Donc je décrète une semaine de vacances, que nous passerons à du remplissage intensif des réservoirs affectifs: câlins, lectures, jeux, promenades tranquilles...


Quelques grands principes dans mon organisation
  • placards fermés : des choses à mettre hors de portée des Bébous :
    • réserves de matos de classe : soit pas encore présentés, soit retirés de la proposition pour le moment, soit destinés à être transformés
    • réserves de jouets : certaines sont "à l'air libre", mais autant que possible j'ai camouflé)
  • étagères ouvertes en hauteur : 
    • soit des choses qui ne concernent pas les enfants (par exemple des bouquins d'adultes peu utilisés, genre issus de notre formation / vie pro... dont je désencombrerais bien une partie mais avant de réussir à désencombrer des bouquins appartenant à Monsieur, il me faut me lever tôt!), 
    • soit une partie de la rotation des jouets, 
    • ainsi qu'une partie de la rotation des livres (notamment ceux dont je souhaite gérer moi-même la sortie)
  • étagères ouvertes à hauteur d'enfants : 
    • certaines contiennent une partie de la rotation des livres (tout simplement par manque de place), 
    • toutes les autres proposent des activités de classe
  • j'ai tâché de bloquer / entraver l'accès aux placards fermés situés plutôt bas, en positionnant une des petites tables de travail devant une paire de portes, et les supports de barres rouges et rouges et bleues devant l'autre
  • vers la fenêtre on a plutôt les activités de F., de l'autre côté c'est plutôt le domaine d'E., sachant que dans les étagères "partagées" (principalement celles de Vie Pratique pour le moment), le bas est plutôt consacré à E., le haut à F. Les étagères ne sont pas encore pleines car j'ai encore du travail de préparation et de présentation à faire!
  • les activités de F. sont toujours des activités "scolaires", et principalement issues de la pédagogie Montessori, pour E. dont c'est une IEF en mode très light (elle est bien jeune!), j'ai également inclus des jeux, puzzles, etc. C'est pour cela que les livres sont également abrités de ce côté. Cela ne me gêne pas si elle s'en sert à ces moments.
  • J'ai tenté autant que possible d'avoir des "zones"/étagères respectant les grands domaines d'apprentissage Montessori

Assez de mots, place aux images détaillées!

Mais avant cela, le plus important: n'hésitez pas à poser des questions et à formuler des suggestions alternatives.
Je suis certes très fière d'avoir réussi à trouver (après avoir regardé mon tas de cartons d'un air assez découragé perplexe, en mode poule-qui-a-trouvé-un-couteau), une manière de faire qui tienne à peu près la route, mais c'était un énorme défi, pour ne pas dire une nouveauté angoissante pour moi. 
Donc je suis très trèèès consciente de tout ce que le système que j'ai trouvé peut avoir de perfectible, et je suis convaincue qu'il y a, au sein de mon honorable lectorat, des personnes ayant bien davantage l’œil pour ce genre de choses, que c'te pauv' Gwen. Pauv'Gwen que Flylady a certes bien fait progresser sur la voie de l'ordre et de la propreté, mais bon, qui partait d'un niveau -1000 donc progrès ou pas, l'Everest est encore loin ;-)
Venez donc 
  • dispenser vos doctes conseils, 
  • me faire part de vos judicieuses observations, 
  • me poser des questions pertinentes ou impertinentes: 
je ne suivrai peut-être aucune de vos suggestions (hinhinhin), mais il y a quand même des chances que les fruits de l'intelligence collective, à l’œuvre sur le blog, me permettent d'expérimenter d'autres solutions.


à gauche quand on arrive de la cage d'escalier : Vie Sensorielle (E. commence à taper dedans)

Puis Découverte du monde : puzzles zoologie, puzzles géographie, corps humain, horloge

"plutôt" Mathématiques : cartapinces / dénombrement, chiffres rugueux, escalier de perles. En bas, c'est plutôt du graphisme

Les 4 cases tournent autour de la préparation à la lecture et à l'écriture (en bas à droite= poinçonnage). Au dessus, c'est mon travail à moi: de quoi avancer un peu en parallèle sur la préparation d'activités à venir (plastifieuse, etc)
étagères fermées principalement, cette colonne ne contient que du matos en réserve
Espace plutôt géométrie: cabinet, attrimaths, et formes à dessin prévues pour le 3ème niveau. Au dessus, jouets

Début de vie pratique, très orienté Bébounette

Quelques cases prises par notre stock de livres. La caisse blanche contient les plus bébés (pour qu'ils ne soient pas pris en priorité)

Activités diverses vraiment orientées Bébounette; dont un plateau avec matériel de dessin
(à gauche la box); Vie Pratique F. et E.

26 commentaires:

  1. Je suis affreusement jalouse !!!
    C'est top l'escalier pour les blocs de cylindres, où as tu acheté ça ?

    Peut-être écarter deux étagères pour ranger la tour rose entre (comme chez toi, tu te souviens ?), ça évite les coups de pieds intempestifs et la chute bruyante...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sois jalouse et... viens donc en profiter!!!
      L'escalier vient de chez Absorbent minds et oui il met bien les blocs en valeur

      Excellente suggestion ton histoire de tour rose. Comme je dois avoir de la marge de manœuvre dans la disposition de ces étagères là, je vais tester, merci!

      Supprimer
  2. Je bave d'envie devant ta maison. Elle est magnifique ! La terrasse et le jardin me font rêver.
    Cet espace est lui aussi superbe : parquet, murs blancs, lumière, toit mansardé super cosy.

    Ma remarque impertinente, que tu pourras ignorer : je suis moins fane de tous ces placards ouverts, pour 2 raisons. 1/ la poussière : lors de notre dernier déménagement, j'ai été effarée par toute la poussière dans notre bibliothèque, alors même que j'epoussetais régulièrement les livres dessus et dessous. 2/ je trouve plus agréable (avis très personnel) d'avoir à portée de vue des murs, des surfaces lisses ou sobrement décorées, plutôt que des placards entrailles ouvertes. Je craindrais que cela nuise à la concentration des enfants. Mes enfants sont en école montessori, et le matériel est rangé à l'abri de la poussière. Les maîtresses sortent les ateliers de leurs choix à chaque séance. C'est aussi une façon de canaliser et guider les enfants : il y a ainsi des matinées maths et seules certaines activités maths sont sorties et les lettres restent dans les placards etc.
    L'essentiel est, évidemment, que tu te plaises dans ce lieu.
    Swanilda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Swanilda, je bave avec toi: je n'en crois toujours pas ma propre chance qu'on ait trouvé cette maison quand nous ne pouvions honnêtement espérer aussi bien. Avoir un tel coup de cœur quand on savait pertinemment devoir faire un choix par défaut...
      Bref, je m'envie moi-même dans mes moments de schizophrénie, de même (en plus douloureux) que la Gwen-qui-ne-pouvait-pas-avoir-d'enfants jalouse encore, parfois, la Gwen-qui-en-a-deux.

      Quelle impertinente remarque! Ze suis zoutrée.
      Ceci dit sur l'aspect poussière je te rejoins tout à fait (surtout que cela se voit sur le blog, je suis vraiment le genre de fille qui s'épanouit à l'idée d'épousseter dessus et dessous).
      Toutefois, ton observation me fait réaliser la chose suivante: la dose de poussière récupérée sur les étagères-bibliothèques de notre salon strasbourgeois était bien plus conséquente que celle récupérée sur les étagères de notre salle de classe d'alors: probablement parce que le matériel de classe bouge bien plus souvent que des bouquins, il est manipulé fréquemment, pour ne pas dire quotidiennement pour certains items, changé selon la période, etc
      2ème point intéressant dans ta remarque: ce que tu dis sur l'école Montessori de tes enfants! C'est aux antipodes de ce que j'ai toujours lu et qui m'a incitée à privilégier des étagères ouvertes au départ: présentation libre des activités, etc. A l'occasion, je regarderai ce qui se pratique dans l'école Montessori de ma nièce: s'agit-il là d'une hérésie (OOOOOOOOUUUUUH!! scandale!) ou d'une adaptation, plus ou moins fréquemment reprise, de la pédagogie aux réalités du terrain...
      Dans le cas premier, je ne manquerai pas de me présenter, cagoulée et munie d'un flambeau, aux portes de l'école de tes enfants.
      (Veuillez agréer, Madame, Bien cordialement, etc)
      N'empêche, ça m'intrigue!

      Bon, pour finir, je trouve ta remarque très intéressante mais pour le coup elle ne sera pas suivie d'effet tout simplement parce que le bricolage nécessaire pour rajouter des portes précipiterait le moment du divorce avec Monsieur Bout (soit qu'il m'en veuille de lui imposer cela, soit que le résultat peut-être approximatif me déçoive tellement que je décide de jeter l'éponge -Jemako ou pas)

      Supprimer
    2. Ta réponse m'a beaucoup fait rire !

      J'avais en tête une solution sans divorce. Par exemple, des rideaux blancs premier prix de chez ikéa à 4€ les 2, ils ont des œillets. Des crochets adhésifs de la marque 3M pour les tenir (c'est super efficace, tous nos tableaux sont accrochés avec et il n'y a aucune trace quand on les enlève). Tous les 1 ou 2 mois, on passe les rideaux à la machine. Et on a une belle blancheur éclatante dans toute la pièce. Mais j'ai bien compris que tu tiens à tes étagères ouvertes et montessoriennes.

      Est-ce orthodoxe de ranger le matériel hors de portée de vue ? Aucune idée. J'avais visité une autre école où tout le matériel était exposé, MAIS les enfants devaient demander à une maîtresse de valider leur choix avant de se servir (car apparemment il y a des progressions à respecter et ils avaient l'air strict sur la question). Cela m'intéresserait de savoir comment ça fonctionne dans l'école de ta nièce.
      Sawnilda

      Supprimer
    3. ;-)

      Mais dis-moi ta solution de rideaux, là, si je comprends bien, les crochets tiennent les œillets des rideaux, c'est cela ? Nan parce que ça peut m'intéresser pour la baie vitrée du salon équipée d'un volet roulant : le coffrage du volet rendant malaisée la fixation d'une tringle à rideaux...
      En revanche pour avoir eu un looong temps des placards fermés par des rideaux, mon expérience de la chose et que ça fait plus désordonné que des portes. Je suis la seule à l'avoir vécu comme cela ?
      En tous cas merci d'avoir songé à nous économiser des frais d'avocat spécialisé en droit de la famille. C'est très onéreux ces petites bêtes: un argument de poids pour inciter à veiller à la solidité de son couple

      Orthodoxie : je vais mener mon enquête car cela m'intrigue.
      En IEF je suis en mesure d'intervenir et réorienter l'enfant qui voudrait s'emparer d'un matériel en faisant fi de la progression à suivre, mais effectivement la problématique est différente face à une classe.
      Suite au prochain épisode !

      Supprimer
    4. Pour le rideau, ça devrait marcher. Je n'ai pas testé les rideaux sur une étagère, mais oui, un placard est très probablement plus net :)
      Swanilda

      Supprimer
    5. Je vais proposer l'idée à Monsieur alors, merci! ça devrait lui plaire...

      Supprimer
  3. Que c'est boooo ! ça va être un vrai plaisir de se retirer dans cette partie de la maison pour faire de grandes découvertes.
    J'ai juste une petite suggestion : pour que les enfants aillent vers des livres, c'est sympa d'en présenter trois-quatre de face, la page de couverture tournée vers l'extérieur. Chez nous, les enfants fouillent peu dans les étagères, mais se laissent facilement séduire par une couverture qu'ils n'ont pas vu depuis un moment. En renouvelant régulièrement, ils finissent par lire des ouvrages beaucoup plus variés. L'effet séduction du visuel...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'adore y aller, et préparer les activités du lendemain est devenu un petit plaisir du soir (enfin, les soirs où ça dort, vous savez?)
      Excellente suggestion que je ne suivrai donc pas! Enfin, pas dans la salle de classe: en effet je ne souhaite pas attirer l'attention des enfants sur les bouquins pendant le créneau spécifiquement dédié à l'IEF. Si E. en prend un, OK, ma priorité pendant le créneau IEF est qu'elle soit occupée calmement, toute activité qu'elle fait est en bonus. (mais dans les faits elle est à fond, le plus souvent. Souvent davantage que son frère)
      En revanche, c'est effectivement comme cela que je m'efforce de présenter les bouquins que je choisis et renouvèle régulièrement pour l'étagère de leur chambre.

      Supprimer
    2. Ah mais en fait à la réflexion, ce que tu dis m'inspire et je complète: si, parfois, il sera sûrement pertinent de chercher à attirer l'attention sur un bouquin quand il s'agit de qqch qui s'inclut vraiment dans le "programme" : mais alors je le sortirai des cases bibliothèque et irai le positionner bien en évidence, et de face, sur celle des étagères auquel son contenu se rapporte.
      Comme quoi, j'ai beau vouloir faire ma tête de mule, je finis tout de même par devoir écouter d'autres personnes. Pffff.

      Supprimer
  4. ça donne vraiment envie de retourner à l'école chez toi !
    Je me pose des questions sur ton organisation et le cloisonnement des activités : si ta fille réclame à faire des versés en dehors d'un créneau IEF : tu reportes l'activité sur un temps d'IEF, tu descends un plateau, tu vas dans la salle de classe, tu improvises un autre plateau hors de la salle de classe ? Et inversement si ton fils demande un jeu de société (mobilisant moult apprentissages) pendant un créneau IEF, tu acceptes, tu reportes ? Comme ici on ne fait pas l'IEF tout est mêlé entre jeux et "travail" sachant que les deux sont fortement liés à ces âges. Mais je rêve d'avoir des espaces plus définis (un coin pour les arts plastiques, un coin lecture, un coin jeu, un coin manipulations diverses).
    Sinon je ne suis pas fan de la box émettant ondes electromagnétiques dans un espace dédié à la concentration (mais c'est toujours mieux que dans une chambre et c'est un vaste débat...en tout cas le wifi est interdit dans les crèches...).
    Pour les livres, si jamais ceux-ci venaient prendre la place d'autres choses plus dédiées à l'IEF n'y a t-il pas un petit espace bureau pour M. Bout où il puisse entreposer ses précieux bouquins (qu'il n'ouvre sans doute jamais). (Si besoin et pour éviter tout divorce prématuré, je suis passée maître en pose de chevilles molly spéciales placo...). Pour les livres des enfants, ici nous avons pris le parti de limiter très fortement les achats depuis que nous avons découvert la richesse de notre médiathèque (dont l'abonnement est gratuit pour les enfants jusqu'à 18 ans). Avec plusieurs effets :
    1 : désencombrement / 2 : chouettes sorties très prisées des enfants à la médiathèque. Ils s'installent sur les poufs, demandent au personnel des livres en particulier ou sur un sujet qui les intéresse (en ce moment "Boucle d'or" pour la petite et des livres sur l'espace pour le grand) / 3 : moins de lassitude de la part des parents à lire, relire et relire encore la même histoire / 4 : un plus grand soin apporté aux livres / 5 : la transmission de valeurs importantes pour nous : si on s'approprie une histoire, les livres eux ne nous appartiennent pas, la culture est à tout le monde et se partage. Bon on craque encore sur quelques livres mais ça reste raisonnable.
    Sinon, toi qui est mon gourou flylady, comment procèdes-tu pour la rotation des jouets?

    (Et enfin, pour aider les enfants à mieux vivre cette période autant excitante qu'angoissante d'un déménagement, as-tu tenté un petit soutien homéopathique ? nous avons tenté pour petit Jo avec des résultats surprenants...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello m'dame!!
      (tiens d'ailleurs, avec la veine que tu avais eue au concours de l'an dernier, tu crains de spolier les autres filles si tu participes au concours? :D)

      alors, concernant tes questions / cloisonnement des activités:
      - dans les faits, ma fille ne réclame pas en dehors d'un créneau IEF. C'est un peu "loin des yeux, loin du coeur": si elle monte au second me faire un calin le matin, y a des chances qu'elle dévie vers les versés en les voyant. Mais elle ne me les réclame pas si elle ne les voit pas.
      - l'hypothèse concernant F., en revanche, se produit de temps à autre. Je tiens (surtout pour moi, je n'ai pas d'illusions là-dessus!) à ce que le créneau IEF reste balisé / les repères que j'ai institués, clairs: sur le créneau IEF, il a le choix total de ses activités, mais ce sont les activités qui y sont mises à disposition.
      Donc je valide ses sentiments, et je me réjouis avec lui du moment où nous allons pouvoir le faire, avec perspectives concrètes: avant la sieste / pendant notre petit moment à deux / au coucher de grand /...

      Je ne suis pas fan de la box non plus... Nous avons le souci que les prises téléphoniques sont placées à des endroits pas pratiques (par exemple celle du salon se situe sur l'un des seuls pans de mur que nous avons de "libre", donc nous avons collé une de nos armoires devant) sinon donc c'est une solution de pis-aller.
      Ceci dit je pourrais ptet réfléchir à prendre l'habitude d'éteindre la box au début du créneau IEF!

      Livres de Monsieur Bout: c'est une judicieuse remarque, nous venons de lui acheter un meuble de rangement supplémentaire. le truc c'est qu'il a tellement de bouquins en plus de ceux-là qu'il n'est pas gagné qu'il y ait la place...

      Livres des enfants: j'en achetais très peu (ou juste chez Emmaus), car comme toi, Strasbourg proposait des bibliothèques très riches. Je n'ai pas encore mis les pieds dans celles qui nous entourent mais quand je suis allée consulter leurs catalogues, j'ai un peu pleuré.
      Mais je me retrouve tout à fait dans les points que tu évoques (hormis le 2: à Strasbourg les sorties biblio étaient très prisées de F. car il s'éclatait dans des escaliers à colimaçons et poussait les chariots à livres, le tout sous l’œil peu amène de bibliothécaires pas très kid-friendly (dans le secteur jeunesse, c'est un peu dommage). Du coup, moins prisées de moi...

      Rotation des jouets: dans notre nouveau logement, le principe est que le matin, nous allons ensemble déloger, des étagères de la salle de classe, quelques jouets (nombre plutôt restreint mais variable, dépendant de l'encombrement desdits jouets, de l'humeur des enfants, et de si nous attendons ou non de la visite/nb d'enfants prévisionnel. Du fait de la proximité avec ma soeur, nous avons par exemple très souvent ma nièce à la maison!)
      Nous les descendons au 1er étage et/ou au salon, et le soir, cela oblige à les ranger pour pouvoir les remonter.

      Homéopathie: depuis 48h je tente le truc avec un vieux flacon de L72 retrouvé dans le carton "pharmacie"; si tu as des remèdes miracles à recommander: JE PRENDS!!!

      des bises ;-)

      Supprimer
    2. Merci pour tes réponses. Il faut absolument que je trouve un autre système de rangement et rotation de jouets !
      Pour le concours je crois bien que c'était la première fois que j'en gagnais un ! (faut dire que je tente assez peu ma chance et que le nombre de participants était plus réduit l'an passé...). Mais je n'ai pas dit mon dernier mot (le concours n'est pas encore cloturé il me semble ?), d'autant que je bave d'envie devant les minipads ramasseurs de semoule éparpillée ! Et puis je suis restée sous le choc quand j'ai vue qu'un an déjà s'était écoulé ! Je suis bien contente que ton chouette blog soit de plus en plus lu.

      Sinon pour l'homéopathie, et face au stade où on était rendu (celui où, à mon humble avis, même un maître zen qui a potassé pendant 30 ans F&M se trouve démuni, voire peut-être même un brin agacé), on a été voir un homéopathe (réputé et cher de la région) qui lui a prescrit une unidose. Bilan des courses : la nervosité de petit Jo a considérablement diminué, il s'endort en 10 minutes, a acquis d'un coup la continence nocturne (alors que rien ne le laissait présager) et a même fait 2 nuits complètes sans venir nous voir ! Donc je te conseillerais d'aller voir un homéopathe réputé et cher de ta région... Sinon le gelsemium a plutôt de bons effets sur les enfants pour le sommeil et l'anxiété.

      Et sinon le seul truc que j'arrive à bien tenir dans flylady (pour cause d'épuisement généralisé à partir de 18h30) c'est la decent hour (je dis ça, j'dis rien, mais ça aide bien quand même ; quoi j'insiste lourdement?!).

      Supprimer
    3. Oui oui tu as le temps pour le concours (jusqu'à dimanche soir) ne t'inquiète pas. Ce sera à moi de m'inquiéter si tu rafles un machin Jemako au nez et à la barbe des autres filles, on m'accusera de bourrer les urnes et je me retrouverai sur la WatchList d'un comité démocratique, aux côtés de KimJongIl. Ce sera fun!
      C'était une bonne année, hein, puisqu'elle nous a même permis d'admirer nos frimousses respectives ;-)

      Homéopathie: que te dire, hormis que tes quelques lignes m'ont transportée au pays des rêves pendant quelques instants... Je vais aller regarder dans le carton contenant l'immonde bazar intitulé "contenu de l'armoire à pharmacie", à la recherche d'un gelsemium dont il me semble posséder un tube ou 2, j'ai envoyé un SMS à une copine du coin lui demandant des coordonnées d'homéopathe, et je fais APPEL AUX ÉVENTUELLES LECTRICES DES YVELINES pour m'en recommander un "réputé et cher" (gloups) puisque tel est ton conseil.

      Je n'ai rien compris à ton dernier paragraphe. Non, vraiment rien. Bizarre, hein ?

      Supprimer
    4. Gwen,

      Si tu veux j'en ai du gelsemium (plus qu'un tube ou deux), tu pourras le récupérer samedi. Je n'ai pas encore trouvé d'homéopathe (ni de pédiatre) mais je vais me renseigner.

      Je plussoie Capucine sur la Decent Hour...

      Bises
      E

      Supprimer
    5. flèche de Parthe!
      merci pour le gelsemium, mais tout va bien j'en ai qui me reste du traitement à prendre pour préparer l'accouchement pour E.!
      d'ailleurs c'est quoi ce pseudo bidon??

      Supprimer
  5. ouais, une chouette année : j'ai pu admirer la bouille de la mère la plus sexy des Vosges !;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai explosé de rire en te lisant :D

      Supprimer
  6. Elle est belle ta salle de classe! J'ai hâte de le voir en vrai. Il y a juste un truc qui m'a sauté aux yeux.. le dect et le boitier wifi dans l'espace où les enfants passeront pas mal de temps :S

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouiiii je sais, faut qu'on voie si une alternative lumineuse ne nous vient pas
      Hâte que tu la voies en vrai!!!! (on en CAUSE dans 10 jours?)

      Supprimer
    2. ah, tu as aussi entendu parlé de la lifi? j'ai un article dans un des Kaizen. Je me demande quand c'est que ça sera répandu. A tout bientôt :P

      Supprimer
    3. Lifi ???? Euh? Connais pas !
      Tu me raconteraaaaaas

      Supprimer
    4. Classe ta salle de classe ;-) Moi aussi je me suis dit que la Wifi bof ds la salle des enfants et puis c'est tentant de peut être jouer avec aussi pour eux à un moment ;-)
      Larissa, Lifi c'est quoi ce truc? Pourtant suis abonnée à Kaizen ????

      Supprimer
  7. Très chouette cet espace ! Je suis aussi jalouse que tu aies autant de place :)

    Ici c'est le salon qui sert à la fois de pièce à vivre, de salle de musique et de salle de classe (mais jusqu'ici on ne fait pas d'école à proprement parler, plutôt du unschooling avec quelques activités scolaires saupoudrées ici et là).

    À la lecture de ton billet, j'ai eu envie de te suggérer la technique que j'ai utilisée pour réduire / désencombrer énormément quand on est passés de 250m2 à 110.

    Au lieu de partir de ce qu'on a et d'essayer de le caser tant bien que mal, je fais l'inverse. Je dédie un espace (ici c'est un joli buffet dans le salon) au matériel d'école et activités créatives, par exemple, et tout ce qui ne rentre pas doit partir. Pareil pour les jouets. On a estimé pouvoir y dédier une armoire. Tout ce qui ne rentrait pas a été donné. Ça nous a permis de s'obliger à faire des choix, parfois drastiques (j'ai fini par donner les 2/3 de nos jouets, la plupart des trucs dont on se servait peu ou pas). Ce qui n'est pas utilisé régulièrement, ni aimé passionnément, s'en va pour être utilisé et aimé par d'autres enfants. (Ça passe bien avec les enfants, ce genre d'argument, si nécessaire.)

    Pour les livres, idem. J'ai une bibliothèque Billy de 60cm de large remplie avec tous les livres de la famille. Le reste vient de la biblio municipale, ça permet de faire une rotation de livres sans que ça encombre chez soi. Je n'achète quasi jamais de livres, sauf les rares qu'on ne trouve pas à la biblio ou surtout, ceux qu'on veut absolument pouvoir garder des années (livres de référence, genre dicos, atlas, etc.). Dès que les livres sont trop "bébé", je les donne pour faire de la place pour les nouveaux cadeaux (souvent quand on a de nouveaux livres, c'est parce qu'on nous en a donné).

    Bref, c'est peut-être un peu extrême pour toi, mais tu peux peut-être utiliser la technique pour ton stock de livres en rotation. Tu dis que tu as dû en mettre certains en bas par manque de place, peut-être que tu pourrais te limiter à la place que tu as eu haut et donner ce qui ne rentre pas ?

    En tous cas, bon courage ! Ça donne le tournis, autant de rangement à faire ! :)

    RépondreSupprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...