PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

mercredi 19 avril 2017

Lettres rugueuses pas faites maison : le coffret de Balthazar

La semaine dernière, après avoir admis l'échec cuisant de ma tentative de production-maison de lettres et chiffres rugueux, j'ai profité d'un déj en ville avec Alexandra pour rentrer dans une librairie et choisir avec elle un coffret de lettres rugueuses.
  • avantage de la vogue Montessori : l'offre s'est bien développée, on a le choix ! Nous avons trituré 3 ou 4 coffrets.
  • inconvénient de la vogue Montessori : tout ne se vaut pas, dans ce qui est estampillé Montessori on trouve des propositions parfois bien éloignées du standard montessorien : supports de dimensions trop petites, police inadaptée, code couleur pas respecté,... (j'ai, à ce niveau, été déçue de la collection visée par Sylvie d'Esclaibes).

Notre choix s'est finalement porté sur "le coffret Montessori des lettres rugueuses de Balthazar".

Marie-Hélène, dont les blogs constituent une mine d'informations très précieuse, y a participé, et cela se voit !

J'ai apprécié :
  • dimensions des lettres : sur des plaquettes rectangulaires de 15 X 18 cm
  • support agréable à manier ! En carton suffisamment épais, surface bien lisse et coins arrondis; 
    • cela m'a permis de réaliser que j'aurais pu, peut-être, éviter mon lamentable résultat de production maison si je n'avais pas absolument cherché à copier ce que j'avais vu sur des blogs et fabriquer mes lettres rugueuses sur du contreplaqué. 
    • Du carton fin de couleur (type Canson), passé à la plastifieuse, aurait peut-être tout à fait pu faire l'affaire, et la plastifieuse, eh bien ça au moins je maîtrise ! D'autant que pour une utilisation-maison, on peut tout à fait se satisfaire d'un support un poil moins résistant que pour une utilisation en classe. Scoop : je n'ai pas prévu d'avoir 30 enfants. Oui je sais, je suis une petite joueuse.
  • les lettres elles-mêmes sont en toile de jute (comme dans les livres de la collection Balthazar): c'est très agréable au toucher ! (d'ailleurs, j'ai investi, après coup, dans les phonèmes rugueux de Balthazar et été déçue de constater qu'ils n'ont pas repris exactement le même système: la toile de jute y est remplacée par une surface rugueuse pailletée. Peut-être parce que les caractères sont plus fins ?)
  • indications de tracés : des petites flèches constituent une aide au tracé correct des lettres; c'est encore un point sur lequel ce coffret se trouve bien supérieur à ce que j'étais en train de tenter de produire de mes mains. F. aurait facilement tendance à vouloir déterminer par lui-même le sens dans lequel il suit des lettres, l'incitation à suivre ces petites flèches a bien plus de force que mes instructions...
  • couleurs : c'est bleu et rose, assez layette mais cela ne me gêne pas (ni F., à ce qu'il semble)
    • je préfère des couleurs douces à des couleurs plus criardes, 
    • et dans tous les cas ce coffret permet de garder la correspondance avec les codes couleur des alphabets mobiles (bleu / rouge; d'autant que, moi-même, je voulais les consonnes en bleu, les voyelles en rouge, donc tout va bien pour moi!)
  • le coffret contient également une série de petites cartes avec un dessin par lettre, reprenant la plupart du temps l'univers de Balthazar; bien entendu, on peut faire cela soi-même, mais les cartes sont jolies, plus solides (car plus épaisses) que ce que j'aurais pu produire avec ma plastifieuse, et F. les apprécie beaucoup.
  • le petit livret d'explications est très bien fait.

J'ai moins apprécié
  • certains des mots choisis sur les petites cartes : le "e" notamment, est représenté par une pièce de un euro, pour un enfant de l'âge de F. c'est encore trop abstrait. Mais il est amusant de constater que trouver un mot "valable" commençant par "e" constitue visiblement une difficulté pour plus d'un éditeur : j'ai lu, au sujet d'un autre coffret que celui que nous avons choisi, le même reproche car le mot choisi par cet éditeur était "Europe"... ce qui n'aurait pas posé problème à mon F., pour qui le puzzle des continents n'a plus de secrets. Comme quoi, selon l'enfant, la solution optimale n'est pas toujours forcément la même !
  • la police n'est pas tout à fait une police "Dumont" : le "e", notamment... et si je décidais de passer ces lettres au crible des critères définis par ce très instructif billet du blog Montessori mais pas que, je pourrais probablement trouver encore à redire.

Moralité, 
  • F. travaille très volontiers avec ce nouveau matériel, et j'en suis ravie !
  • Je regrette l'absence d'un coffret similaire pour les chiffres...
  • et j'attends patiemment (ou pas du tout patiemment) la sortie de notre futur alphabet mobile en bois, estampillé Dumont, en pré-commande chez Au Bois des Lettres.

(je n'ai pas mis 36 photos, mais si cela manque à certaines d'entre vous, qui auraient le souhait de "voir" davantage, 
dites-le moi en commentaire et je complèterai le billet de quelques clichés supplémentaires)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...