PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

mardi 22 novembre 2016

Témoignage : une primaire émaillée de faits scandaleux

Ce blog devient vraiment n'importe quoi.
Voilà-t-y pas qu'après avoir donné dans le people, c'est maintenant dans la politique que ça verse.
Car la primaire de dimanche a été le théâtre de faits absolument révoltants.

Mais personne n'en a parlé sur les plateaux de télé.
Vous aurez peut-être lu ou vu qu'au sein de certains bureaux de vote, le déroulement de la primaire ne s'était pas fait de manière tout à fait sport / intègre.
Pfff.
Broutilles !
Des faits concrets du type de ceux que je vais dénoncer ici n'ont pas fait couler une larme d'encre. Rien, nada.
Comme quoi vraiment on ne vous dit pas tout.
Nous sommes allés voter en fin de journée, après une sieste tardive pour les enfants, et en prévoyant intialement de finir dans un square point trop éloigné de notre bureau de vote.
Une heure de queue pour voter, finalement !
Heureusement, les températures étaient très clémentes, le temps sec, et la cour d'école où nous faisions la queue a représenté un terrain de jeu idéal dont le Bébou et la Bébounette ont paisiblement profité tandis que nous nous partagions entre leur supervision et des papotages avec nos voisins de file d'attente. (on m'a dit que si je ne voulais plus de ma fille, on était prêt à me la prendre. C'est bon à savoir.)
Et puis; autour de 18h, nous pénétrons enfin dans le bureau de vote.
Bébou et Bébounette explorent la salle, se faufilant un peu partout pendant que nous vaquons à nos occupations.
Et puis tout s'enchaîne très vite.
18h02 - je plonge pour retirer de la main de la Bébounette un bout de croissant tendu par l'assesseuse qui vérifie les papiers d'identité des votants, en expliquant que non, elle est trop jeune, et que le dîner c'est pour bientôt
18h05 - je récupère mes 7 petits papiers. Le Bébou a un croissant à la main
18h07 - je sors de l'isoloir. La Bébounette a un bout de pain au chocolat à la main
18h10 - Monsieur Bout intervient pour empêcher le Bébou de recevoir du rab
18h12 - Monsieur Bout intervient pour empêcher la Bébounette de recevoir du rab
18h15 - je glisse mon bulletin dans l'urne, la dame qui la gère me dit "ils ont eu à manger au moins ses enfants?" - sa voisine l'assesseuse-au-croissant acquièsce fièrement
18h16 - au moment où nous partons, l'assesseuse réussit encore à coller un morceau de pain au chocolat dans la main de F., sous nos yeux effarés.
Mais je les attire ou quoi ???
Y avait une heure de queue derrière nous encore, je n'ai pas osé péter un scandale auprès d'une dame servant la vie politique de son pays.
Après coup, cependant, je pense que la prochaine fois un truc du genre "de quel droit vous estimez-vous chargée de nourrir mes gosses contre moi ? " ou "Qu'est-ce qui n'était pas clair quand je vous ai dit de NE PAS NOURRIR mon gosse ?" sortira. Ou si vous avez mieux...
(Cette fringante septuagénaire a-t-elle même pensé au fait que les mains qui déchiquetaient et trituraient longuement les miniviennoiseries dont elle nourrissait mes gosses avaient été en contact avec des dizaines d'autres mains ces dernières heures ? Visiblement non, pourtant ça a été la première réaction de nos voisins de file d'attente, spectateurs ébahis du manège)
Gnnnnnnnnnnnnn....

21 commentaires:

  1. Pourquoi pas un chaleureux : "merci madame ! Les enfants les auront pour le dessert ", tout en récupérant les viennoiseries ? Et faire dire merci aux enfants.
    Chloé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le truc c'est que même ça elle ne comprenait visiblement pas... je crois que ce qui lui importait avant tout, c'était la satisfaction de voir mes enfants manger quelque chose qu'elle leur aurait donné, peu importe mes souhaits ou leur santé...
      pour le croissant de F., (le premier) j'ai fait dire "merci"; après en revanche, j'avais juste trop l'impression qu'on me prenait pour une c... ce n'était pas un merci que j'avais envie qu'elle entendre, mais un chapelet d'injures ;-)

      Supprimer
    2. "Le truc c'est que même ça elle ne comprenait visiblement"

      => si l'objectif est de faire l'éducation de toutes les personnes que tes enfants croisent sur le fait qu'il ne faut pas leur offrir d'aliment, alors oui, c'est mission impossible

      => si l'objectif est d'éduquer tes enfants à ne pas consommer les aliments offerts par autrui sans validation parentale, là c'est très facile ;-)

      Chloé

      Supprimer
    3. J'ai un peu du mal avec toute phrase sur l'éducation contenant le mot "facile"...

      Supprimer
    4. Si tu veux jouer avec les mots, on va dire "légitime ". Tu es légitime dans l'éducation de tes enfants. Serai-tu légitime si tu donnais une leçon de vie à une passante de 70 ans (et de n'importe quel âge d'ailleurs) ? Quel est le vrai problème : le comportement des autres, que tu ne maîtrises pas et qui ne relève pas de ta responsabilité, ou celui de tes enfants, qui sont sous ta responsabilité ?
      Chloé

      Supprimer
    5. Hum... qui est le mieux à même de savoir contrôler...
      - une petite fille de 18 mois, son envie face à un bout de bouffe tendu
      - ou ladite passante, son envie de nourrir mon gosse comme elle le fait avec un pigeon ?
      J'ai eu fort à faire, cet été, à effectivement, apprendre à mon fils à ne pas aller réclamer au parc (bicoz à force de se faire refiler de la bouffe à gauche à droite, il avait bien compris qu'il y avait un filon). Mais j'ai fini par y arriver.
      Mais à un moment, j'attends de toute personne à qui j'ai exprimé une limite, de la respecter.

      Supprimer
    6. *seraiS-tu

      D'ailleurs ce serait sûrement intéressant pour toi, d'avoir une réflexion sur cette agressivité que tu ressens et exprimes avec force sur ton blog, que ce soit à l'égard de cette dame, de ta voisine, de ta collègue, des dames du parc..., et contre qui ou quoi elle est réellement destinée. Quand tu considères calmement ces situations, arrives-tu à voir que ces personnes ne t'ont rien fait, et que c'est toi qui les agressent (notamment ta voisine et ta collègue) ?
      Chloé

      Supprimer
    7. Il serait intéressant Chloé de savoir d'où te viens ce besoin irrépressible de passer ton temps à lire blogs des.mamans pour finir systématiquement par leur expliquer à quel point elles sont incompétentes voir qu elles ont carrément un problème. La donneuse de leçons ferait bien de se regarder dans une glace. Combien de mamans vas tu encore pourir de tes commentaires mesquins et blessants ? Si tu as tant besoin de divulguer ta grande sagesse, ô toi mère exemplaire : ouvres un blog.

      Supprimer
  2. si tu essayes la technique pour les bébés :" STOP ! pas manger ! croissant sur la table" ;-)

    Pour l'instant, on m'a tjs demandé... mais le jour où qqun en file dans mon dos à Stanou, je crise, avec ces allergies ça pourrait être dangereux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui tiens c'est une idée... un truc plus "grumpf" dans ce genre, ça pourrait ptet refroidir certaines ardeurs.

      Et +++ pour S., à chaque fois qu'on me fait le coup je pense à toi et ça me rend doublement furieuse, parce que je me dis que les gens s'en fichent d'offrir éventuellement 24h de douleur à l'enfant, et de bonheur à la mère...

      Supprimer
  3. C'est marrant parce que pour le coup je m'en fiche un peu. Enfin ce n'est pas un problème pour moi (bon nous n'avons pas de problème d'allergies). Je leur apprends à dire merci ! C'est l'occasion de leur montrer la générosité et le partage.

    Ici je lutte plus contre les cadeaux qui me font dresser les cheveux sur la tête.
    Genre un vrai appareil photo numérique rose Barbie en plastique (vous savez la fameuse marque vtech, dès qu'on la voit on tremble), qui fait aussi mini caméra, et enregistreur pour les 4 ans de ma grande !!!! pourtant lorsqu'elle avait piqué une crise en voyant celui de sa cousine (qui avait 2 ans1/2 à l'époque), nous avions bien dit qu'elle apprendrait avec celui de son papa, le vrai, lorsqu'elle serait grande. Mais bon je crois que ce n'était pas assez clair....
    Nous avons donc décidé de ne pas lui laisser en lui expliquant qu'elle était trop petite pour ce genre d'appareil et que nous lui donnerions lorsqu'elle serait plus grande. Elle l'avait presque oublié sauf que j'ai eu droit aujourd'hui à une nouvelle crise de larme : quand est-ce que je serais assez grande ? Etc...

    Bref alors un morceau de croissant, moi je m'en fiche ! (Bon je suis assez détendu au niveau des prises alimentaires il est vrai)
    Servane
    (Au fait, tu connais quelqu'un qui me connaît, car je ne connais pas grand monde à Strasbourg)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui pour moi c'est plus compliqué car avec mes enfants qui ont besoin de temps pour digérer entre les repas, et aussi pour pouvoir me permettre d'accepter sereinement qu'ils mangent à leur appétit, petit ou grand, aux repas, je tiens dur comme fer à la règle du "rien entre les repas". (car les fois où on les a gavé au milieu, ben bonjour ensuite le décalage : rien n'est mangé à table, et ensuite on a faim loin du repas...)
      En revanche quand nous allons au marché, la charcutière me donne toujours un bout de saucisse, mais elle a bien retenu que ce ne serait pas mangé sur place, elle me l'emballe et F. l'a au déj, ça ça me va très très bien !

      Argh pour les cadeaux de l'enfer ! on en a eu quelques uns au tout début, quand j'y faisais moins attention... et qui sont partis chez emmaus à la faveur du dernier decluttering.
      J'avoue que là dessus, j'ai profité du jeune âge des enfants pour subtiliser les machins et les faire disparaître à jamais. Mais à 4 ans, ça doit en effet etre plus compliqué !
      ton horreur rose, là, tu ne te verrais pas la sortir juste à certains moments ? Je pense à de longs voyages en voiture par exemple... De notre côté, les jouets vtech que nous avions ont, un temps, servi uniquement pour les diagonales à travers la France, c'était notre joker quand F. n'en pouvait plus.

      (et oui, je connais quelqu'un qui te connaît, mais qui n'est pas de Strasbourg. Mais qui y est passée fin août, et t'a vue du même coup, d'ailleurs. Une certaine I., SF de son état ;-) )

      Supprimer
    2. I mariée à A qui ont C et G comme enfants ?

      Supprimer
    3. Bingo ! G dont incidemment, ma sœur aînée est la marraine ;-)

      Supprimer
  4. C'est vraiment dingue. Ils sont venus à la maison à l'occasion du mariage de la marraine de ma grande. A était l'ancien colocataire de la dite marraine que j'ai beaucoup vu lorsque j'allais à Paris suivre le master de bioéthique de l'IPLH (partenariat avec la fondation Lejeune) et que je squattais leur canapé ! Celà faisait bien 6 ans que nous ne nous étions pas vu.
    En revanche question allergies, ils ne sont pas gâtés. Ma grande en parle encore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est dingue
      mais du coup je réalise meme: ce mariage / la colocataire dont tu parles, c'est bien P. ?
      Et quand tu as squatté leur canapé, c'était quand ils habitaient au 1er étage d'un appart dans le 15ème ?
      bon parce qu'en ce temps là, nous, nous habitions au 4ème étage du meme immeuble, et nous nous faisions de monstrueuses soirées raclette-colons de catane avec A et P et I selon qui était dispo...

      Supprimer
    2. et oui pour les allergies c'est en effet une cata...

      Supprimer
  5. Oui c'est bien le mariage de P. !
    Bon faudrait VRAIMENT que nous arrivions à nous rencontrer pour de vrai, non ? (Un petit WE à Nancy, hébergés dans une famille sympa, non ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la tentatrice ! Merci ... pour tout te dire monsieur Bout et moi nous sommes rencontrés à Nancy alors y retourner... mais vous avez la place? Et puis avec le rythme de ton mari vos week-ends sont peut-être déjà un peu chargés et/ou rares?

      (Le pire c'est qu'on s'est probablement déjà au moins croisées à l'époque, au moins dans les escaliers ou en coup de vent chez eux, je me souviens qu'il y avait régulièrement des squatteurs chez eux mais.., pas des têtes 😊)

      Supprimer
  6. Oui oui on a de la place. Pour mon mari, on verra s'il peut être là (de toute manière il sera forcément un peu là), ce n'est pas en soit un problème.

    RépondreSupprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...