PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

jeudi 19 juillet 2018

Recycler son pain sec (Voire rassis. Voire en béton armé) : les Semmelknoedel, boulettes germaniques

Le pain sec a toujours été un de mes grands copains. En tous cas, à en juger par la manière dont il revenait sans cesse chez moi !
C'était d'ailleurs un des points qui me plaisait bien dans les petits-déjeuners porridge : exit le gaspillage de pain devenu rassis. Le pain ayant à ce moment plus ou moins disparu de chez nous (car nous en mangeons très peu sinon, tout au plus avec le fromage, et encore !): pas de pain, pas de pain sec.
Bon, mais, la conjonction TooGoodToGo + une certaine lassitude de certains membres de la famille vis-à-vis du porridge a fait que le pain a regagné du terrain chez nous, et son co-pain-sec (CLAPCLAPCLAP applaudissez le jeu de mots laid !) avec lui.

Qu'à cela ne tienne, j'ai ressorti une recette chermanique dont je vous avais déjà parlé, mais sans jamais vous la donner (hooooouuuuuuu !!!)

Les Semmelknödel
(prononciation phonétique : Zémeulkneudeul)

Grâce à cela, quand divers quignons de pain commencent à s'accumuler dans la panière à pain, je peux victorieusement repousser la culpabilité qui m'envahit, en sachant que, d'ici pas longtemps, je viendrai transformer ces machins en trucs bons à manger.

Cette recette se marie particulièrement bien avec des viandes en sauces, ou, surtout, des crèmes de légumes telles que celles suggérées dans mon billet sur les plats sans viande : champignons à la crème, poireaux à la crème, salsifis à la crème... mais surtout, surtout, une bonne crème aux champignons, par exemple aux pleurotes 
Hummm... les Semmelknödel se gorgent de sauce et nous, on s'empiffre.

Bon, maintenant qu'on a dit ça, je vais quand même vous la donner, cette recette.

pour faire des Semmelknödel, vous aurez besoin de
  • pain sec, réduit en morceaux, si possible assez petits (genre croutons pour soupe); je vous donne les proportions en partant du principe que vous avez un gros bol de croutons à "transformer", à vous d'adapter si en fait vous avez hold-upé une boulangerie entière / vous allez recevoir 40 personnes à manger (à vous de voir; des Knödel pour 40 personnes, c'est un challenge. Du riz, ce serait pas mal non ?)
  • 1 œuf
  • 1 tasse de lait (si on souhaite faire cela sans lait animal,  on peut utiliser du lait de riz. Dans ce cas, rajouter 1 œuf. Si on souhaite faire sans œuf, eh ben... je sais pas)
  • 50 g de beurre
  • 1 ou 2 oignons
  • du persil et/ ou de la ciboulette
  • 1 pincée de noix de muscade
  • sel, poivre
  • un peu de farine

Une fois le pain sec réduit en morceaux, verser dessus le lait bien chaud dans lequel on aura fait fondre la moitié du beurre. 
  • Remuer puis couvrir et laisser reposer au moins 15 minutes pour que le pain s'imbibe.
  • Pendant ce temps, faire bièvement suer les oignons détaillés en petits morceaux dans le beurre, rajouter sel et poivre
  • rajouter l’œuf au mélange pain + lait, puis rajouter les oignons, herbes, muscade, et une ou 2 cuillères à soupe de farine (pour la tenue: ça fait ciment)
  • A ce stade, ça donne une patouille engageante, et c'est le moment de régresser totalement : on y met les mains ! Donc, avec les mains qu'on a saupoudrées de farine, on se saisit de la pâte et on forme (en mode boule de neige) des boules d'une taille approximative (grosse balle de ping-pong / petite balle de tennis).

Deux options ensuite :
  • pour manger les Knödel tout de suite, on jette les boules ainsi obtenues dans de l'eau bouillante légèrement salée, on descend tout de suite le feu, on laisse cuire à tout petits bouillons pendant 2 minutes puis on descend le feu au max et on laisse cuire doucement pendant 10 minutes. On égoutte avec une écumoire, et on sert chaud en le recouvrant de la sauce. (comptez 2 boules pour un adulte)
  • pour manger les Knödel un autre jour, on les congèle crus (on les jettera directement dans l'eau bouillante en prévoyant 2-3 minutes de cuisson supplémentaires). Pour cela, la seule solution que j'aie pour le moment est d'envelopper chaque boule dans un morceau de papier cellophane, puis hop, au congél direct. Ce n'est pas du tout dans la lignée ZD, ça, et pour tout vous dire, depuis que j'ai mené ma guerre anti-papier-cellophane, la préparation de Knödel est demeurée l'unique moment où j'ai recours à ce suppôt de Satan au papier cellophane. Si vous avez une idée alternative, je suis toute ouïe. Petite précision : on ôte le papier cellophane AVANT de jeter le machin dans l'eau bouillante.


















Bon appétit !!
(ouais je sais, ça fait plutôt plat d'hiver. Mais... Winter's coming ! Je suis à l'avance sur mon temps, c'est tout)

DISCLAIMER. 
Veillez à ne pas faire cette recette pour la première fois devant des gens que vous voulez épater : 
si vous avez fait une pâte trop molle / pas assez compacté vos boules, il y a le risque que vos Knödel partent en cacahuètes dans la casserole pendant la cuisson.
Ce sera toujours bon, mais beaucoup moins esthétique. 
Laissez-vous donc un peu de temps pour ajuster...

Petit Bout par Petit Bout décline toute responsabilité pour radiation de l'émission Top Chef et autres dommages à votre réputation culinaire

3 commentaires:

  1. Bonjour Gwen pour te passer du cellophane tu peux utiliser des bee wrap c'est à dire un morceau de tissu ( en mode recyclage c'est encore mieux) sur lequel tu fais fondre de la cire d'abeille qui pénètre le tissu et devient enduit,
    imperméable et malléable 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Claire, je profite de ce commentaire pour vous demander: les bee wrap resistent-ils à la congélation?

      Supprimer
    2. Merci Claire ! Une bonne amie m'a justement fait quelques uns de ces bee wraps et je les apprécie beaucoup (sauf la fois où Monsieur Bout en a mis un au lave-vaisselle 🙄)
      L'idée de les utiliser pour les Knödel me plait vie ! Du coup j'ai la meme question : est ce que ces machins passent au congélateur sans dommage ?

      Supprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...