PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

PetitBou(t)ParPetitBou(t) on a dit !

lundi 21 mai 2018

Le scoop du weekend

Et oui, ce qui devait arriver a fini par arriver... ce weekend !
Hélas, les médias ont passé cet évènement sous silence, occupés qu'ils étaient à couvrir un certain mariage royal.
Fi !

Je vais vous le dire, moi, ce qui s'est vraiment passé ce weekend, et ce, même si les médias font tout pour vous le cacher.
J'en suis même à me demander si le mariage en question n'a pas été programmé à cette date PARCE QUE ils savaient qu'il allait se produire quelque chose d'inouï. Complotiste ?! Moaaaaâââh ? Oh, si peu.

Alors, voilà :

J'ai
Cuisiné
Du 

Fenouil


La partie du lectorat qui est là depuis longtemps l'attendait : il y avait eu des "presque" lors de mes aventures tumultueuses avec mon panier bio
Plusieurs fois, je n'avais échappé que de très peu à des fenouils dressés en embuscade et prêts à m'assaillir avec leur goût anisé immonde.
Pire, certaines lectrices mêmes s'étaient rangées du côté obscur de la force et avaient tenté de m'attirer dans les filets de Fenouil le Mauvais, en me vantant leurs recettes-que-je-t'assure-ainsi-c'est-plus-dégueu-du-tout !

Et puis là où le Panier Bio avait finalement omis de me refiler du fenouil avant que nous ne quittions Strasbourg, et donc, ledit Panier Bio, voilà-t'y pas qu'à peine une solution de substitution trouvée dans notre nouvelle région, celle-ci passe à l'attaque.

Too Good To Go m'a tuée fenouillée.

Effectivement, quand samedi soir je me suis pointée dans notre magasin bio pour venir y chercher les deux paniers TooGoodToGo que j'y avais réservés (Notez que j'avais failli zapper d'aller les chercher ! un 6ème sens, peut-être ?), 3 fenouils m'attendaient.

J'ai été courageuse.
Je n'ai pas tremblé.
Je n'ai même pas cherché à refourguer lesdits fenouils à l'une ou l'autre de mes voisines (heureusement, d'ailleurs, car weekend prolongé oblige, un certain nombre de mes victimes potentielles voisines sont absentes - quand je vous dis qu'il n'y a pas de hasard et que dans l'ombre, tout ceci a été minutieusement calculé)
J'ai pensé très fort au blog et au fait qu'enfin, j'allais affronter un de mes pires ennemis. 
J'ai empoigné le sac qu'on avait rempli pour moi, et j'ai tourné les talons.

Bon, j'ai commencé par cuisiner d'abord d'autres légumes issus des mêmes paniers, qui avaient un besoin plus urgent d'être mangés (si les fenouils avaient malencontreusement pourri dans l'intervalle, ben, zut alors, ça aurait été vraiment pas d'bol, mais j'aurais survécu !) : donc samedi soir j'ai d'abord expédié les tomates et la roquette. Et dimanche midi, j'ai zigouillé les asperges.

Mais dimanche soir, ce fut Fenouil Party.

D'abord Internet m'a dit comment l'éplucher.
Et il se trouve que sur les 3 fenouils, le plus gros était en fait pas mal abîmé. Quel dommage, je n'ai pas hésité à trancher généreusement dans le vif pour être certaine de ne pas nous empoisonner.





Une fois ceci fait, j'ai opéré ainsi
  • détailler le fenouil en lamelles et l'envoyer cuire 10 minutes dans mon cuit vapeur (parce qu'il paraît que plus il cuit, puis la saveur anisée s'estompe. Et la perspective que ladite saveur anisée commence par s'évacuer dans l'eau de cuisson du cuit-vapeur n'était pas pour me déplaire)
  • y rajouter 3 pommes de terre coupées en gros morceaux (dont 1 issue d'un TooGoodToGo précédent)
  • faire revenir 2 oignons et de l’ail dans un mélange huile d'olive-beurre, ajouter le fenouil et les pommes de terre passés à la vapeur, du sel et une dose généreuse de thym. Faire revenir (ne me demandez ni quantités, ni temps de cuisson précis, j'ai agi sous le coup d'une inspiration divine / fait au pif)
  • rajouter 3 poivrons (TooGoodToGo aussi) détaillés en dés, une boîte de concentré de tomates, et un peu de bouillon (oui, tout ça. Moi, chercher à noyer le goût du fenouil ?! Nooooon, jamaaaaais. J'ai même joué avec l'idée de rajouter du curry pour faire bon poids. Mais non.)
  • couvrir et laisser mijoter
  • transférer dans un plat à gratin, 
  • prise d'une inspiration subite, se saisir d'un quignon de pain-ultra-sec-en-béton-armé qui trainait par là, scier (littéralement, puisque ultra-sec) quelques petits morceaux et glisser ceux-ci dans le plat en faisant confiance à la sauce pour les ramollir (dans la série refourgage, je prends la reine), 
  • couvrir de fines tranches de chèvre-bûche (même TooGoodToGo; bonjour le plat low-cost) et d'un reste d'emmental rapé
  • quelques minutes au four

et ça sentait boooooon.
Tout le monde s'est régalé de ce gratin aux saveurs méditerranéennes. Monsieur Bout s'en est resservi 3 fois, et a lui-même remarqué "Ah dis donc, ça c'est encore une super manière de nous faire oublier qu'il n'y a pas de viande dedans !"
Et moi, y a que sur un ou deux gros morceaux de fenouil que j'ai senti la bête (ce qui signifie que si j'avais découpé plus finement le monstre, il serait vraiment passé inaperçu); comme l'assiette de Monsieur Bout n'était pas loin, lesdits gros morceaux ont opéré une mystérieuse migration.

Bref.
Veni. Fenouilli. Vici.

Même plus peur !


8 commentaires:

  1. MDR ! Oserais-je l'écrire ? Fenouil : 1 - Gwen : 0
    Bon appétit !

    RépondreSupprimer
  2. si tu savais : ici le fenouil c'est la fête!!!!
    Ma puce le mange jsute braisé à la poêle (autant dire qu'ons ent bien le goût!!!!) et s'il en reste, ça finit sur la pizza à la place des oignons et c'est trop trop bon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un seul mot : BEURK !!!!

      :D
      "les goûts et les couleurs..."

      Supprimer
  3. Essaye mixé avec du chèvre et de l'huile de noisette sur des toasts !

    As tu au moins goûté les bouts de fenouil qui sont arrivés chez toi ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui tiens à tester !

      Meuh oui j'ai goûté les bouts de fenouil ^^ Certains sont passés comme une lettre à la poste (les petits). D'autres avaient encore un goût trop fort (les gros), donc j'ai avalé le premier, et envoyé les autres se faire manger ailleurs.

      Supprimer
  4. J'ai ri !! Merci pour ton humour, un vrai rayon de soleil dans ma journée de maman fatiguée... ;-D ça me donne même du courage pour aller combattre mon ennemi à moi : les copies ! xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cool ! Tout est bon contre les copies ! Même le fenouil !!
      :D

      Supprimer

Venez enrichir ce blog (et ma réflexion ainsi que celle des autres lecteurs) de vos commentaires et expériences...